Sur le secret de la Salette

Message
Auteur
Si vis pacem
Messages : 406
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Sur le secret de la Salette

#1 Message par Si vis pacem » lun. 25 févr. 2019 22:55

Monsieur Chevalier a écrit : Les forums Mi-ca-El et Te Deum ne croient pas à Fatima ni à La Salette, sauf au secret de Mélanie condamné par le Saint-Siège, preuve évidente qu'ils sont de l'esprit de la Petite-Eglise.
« Le secret de Mélanie condamné par le Saint-Siège » ... Rien que cela !?

Sans relever toutes les inepties que comporte — comme à votre habitude — ce message, ni entrer dans les détails qui furent donnés sur l'ancien forum par Lætitia à propos de la question du secret de La Salette (peut-être pourra-t-elle le publier à nouveau), je me permettrai de demander à monsieur Chevalier s'il peut nous expliquer :

1° - Cette affirmation du maître du Sacré Palais en réponse au Cardinal Luçon, le 16 décembre 1912 :
« Le secret de La Salette n'a jamais été condamné d'une manière directe et formelle par les Sacrées Congrégations de Rome »

2° - Ces mots de Benoit XV à monsieur Maritain, le 2 avril 1918, à propos du décret sur ce qu'on appelle le « secret de la Salette » :
« Le Saint-Office veut éviter le scandale, pacifier les esprits, éviter que le peuple chrétien ne se détourne des prêtres, que tant d'ennemis sont déjà prêts à accabler. Sans doute à certains moments, le scandale est préférable, 'necesse est ut veniant scandala'. Mais ici il ne semble pas que cela soit le cas ... » (Maritain – Œuvres complètes, Fribourg, 1992, tome XII, p. 239)

3° - L'imprimatur donné à Rome, le 6 juin 1922, par le maître du Sacré Palais à la brochure contenant le secret

qui sont à l'opposé de votre affirmation ...

Je serais fort curieux de votre réponse, si tant est que vos pudeurs de jeune fille vous le permettent ...

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 418
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Sur le secret de la Salette

#2 Message par Louis Mc Duff » mar. 26 févr. 2019 17:03

Bonjour,

Voici ce que j'ai trouvé dans mes dossiers au sujet du Secret de La Salette.

Si je trouve autre chose, je le publierai ici.

Bien à vous.

Image


Si vis pacem
Messages : 406
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#3 Message par Si vis pacem » mar. 26 févr. 2019 21:01


Merci Louis.

Si vis pacem
Messages : 406
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#4 Message par Si vis pacem » mar. 26 févr. 2019 21:19


Monsieur Chevalier, il est étonnant de constater qu'ayant tout loisir de vous exprimer sur ce forum, vous ne l'osiez, alors que vous pleurez de n'avoir pas cette possibilité ailleurs …

Comme quoi il n'est pas nécessaire d'être une jeune fille pour en avoir les pudeurs …

***

Monsieur Chevalier a écrit :
Il est bien connu que schismatiques et hérétiques ne sont pas à une invention près, et après cela, il faudrait les croire quand ils défendent ce que le Saint-Siège a mis à l'Index ? À d'autres !
Et vous ? Seriez-vous de la secte, pour oser affirmer que l'Église puisse se contredire et donc nous tromper ?

Image

cliquez sur l'image pour agrandir


1° - Comment une brochure recevant l'imprimatur du Maître du Sacré Palais Apostolique étant également Assistant Perpétuel de la Congrégation de l’Index, peut-elle être condamnée par cette même Congrégation ?

2° - Pourquoi aurait-il fallu à l'Église, et ce au détriment des âmes, attendre si longtemps avant de condamner le « secret de Mélanie » ; qui plus est dans une « simple réimpression » alors qu'il resterait loisible à tout un chacun de lire les éditions antécédentes, notamment celle de 1879 publiée avec l'imprimatur de l'évêque de Lecce ?

Si vis pacem
Messages : 406
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#5 Message par Si vis pacem » mar. 26 févr. 2019 22:48


Monsieur Chevalier a écrit :
Ceux qui ne veulent pas obéir à l’Église, par exemple quand elle met un ouvrage à l'index ...
On se prend les pieds dans le tapis ?

Je vous rappelle le sujet ? : « Le secret de Mélanie condamné par le Saint-Siège »

Alors c'est un ouvrage ou le secret qui est condamné ?

Pour enfoncer un peu plus la porte ouverte :
Chanoine Naz – Dictionnaire de Droit Canonique. Paris, 1953. Tome V, col. 1325 a écrit :
Lorsqu'une édition est indiquée dans le décret, celle-là seule tombe sous la prohibition. Tel est le cas du Manuel Biblique de M. Vigouroux, revu par A. Brassac, dont les premières éditions restent autorisées.

***

Monsieur Chevalier a écrit :
Quand l'esprit droit fait une erreur et qu'on la lui montre comme telle, il l'a comprend vite et rectifie ; il en est tout autrement pour l'esprit tortueux.
Et bien … il ne reste plus qu'à vous exécuter !

Si vis pacem
Messages : 406
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#6 Message par Si vis pacem » jeu. 28 févr. 2019 13:21

  Monsieur Chevalier a écrit : À l'attention de Te Deum et Mi-ca-El :

J'invite mes contradicteurs, Si Vis Pacem en tête, à venir discuter avec moi sur mon forum, s'ils en ont le courage au lieu de faire des discussions par planètes interposées. S'ils viennent, ce sera le signe évident d'une bonne volonté. Dans le cas contraire...

En effet, je ne peux répondre sur Te Deum puisque Gabrielle m'en a banni sans aucune raison. Je ne peux répondre sur Mi-ca-El, puisque j'y suis pris pour un trolleur en conséquence de quoi dès ma première réponse je suis mis en l'air.

Ma proposition est un test duquel j'en tirerai les conséquences ultérieures, inconnues même pour moi pour le moment

Donc... j'attends mais sans attendre car moi je continue et je fonce.
Vous me proposez de « venir discuter avec vous sur votre forum » ... Je vous en remercie, mais discuter de quoi ? le problème c'est qu'en effet il n'y a aucune discussion possible avec vous !

J'en ai fait l'expérience : vous ne discutez pas, vous passez votre temps à calomnier ou à médire sur quiconque a l'outrecuidance d'être en contradiction avec vos certitudes.

De quoi discuter alors ? De votre attitude ? : elle est tout bonnement scandaleuse quand bien même il y aurait une once de vérité attachée à vos persiflages ! Comprenez-vous seulement l'image qui est reflétée de vous-même ? D'un catholique ?

La demande récente de Gabrielle et vos non réponses sont suffisamment éloquentes pour constater hélas, la vérité de mon propos. Non content de lui refuser ce qu'elle demandait à bon droit, vous rajoutez médisances sur calomnies ! Ne voyez-vous pas les charbons ardents s'amasser au dessus de votre tête ?

Aurait-t-on toucher le fond ? Pas le moins du monde ! Malgré tous ces désordres, loin de vous la moindre idée d'une nécessaire réparation ... il vous suffit de poster quelques pensées répétitives ça et là pour imaginer être en reste ! Vous me faites penser à ces habitants de Lisbonne « imaginant qu’il leur suffisait d’avoir récité les oraisons de Ste Brigitte durant toute une année pour vivre ensuite comme bon leur semblait, en pensant être cependant toujours sauvés quelle que soit la façon dont ils vivaient, y compris enveloppés dans d’innombrables péchés »

Ne croyez-vous pas que cela justifie amplement un bannissement ?

Dans ces conditions, à quoi bon venir « discuter » chez vous. Et entre nous ... dites-moi honnêtement … qui en aurait envie ?


Tirez-en maintenant les conclusions que vous voulez, mais de grâce pensez à votre âme !

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1654
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#7 Message par Laetitia » mer. 20 mars 2019 22:08

Si vis pacem a écrit :
lun. 25 févr. 2019 22:55
Sans ….entrer dans les détails qui furent donnés sur l'ancien forum par Lætitia à propos de la question du secret de La Salette (peut-être pourra-t-elle le publier à nouveau)....
Le dossier parut initialement en août 2013 fut initié par la question suivante de Gabrielle :
  Gabrielle a écrit :Auriez-vous l'obligeance d'éclaircir ce point.

Pourquoi retrouve-t-on dans les Actes du Magistère une condamnation et un interdit de discuter du Secret de la Salette.
Ce dossier étant perdu, il s'est agi de le recomposer en retrouvant et regroupant les documents amassés alors. Certains nouveaux éléments tels que celui que Si vis pacem nous a fourni, et dont nous le remercions, nous permettent d'en compléter l'analyse. Nous remercions aussi Louis pour son apport.

Voici le plan que nous suivrons :

           A - Les Actes officiels de Rome

                              1° -  Les différentes mises à l'Index
                              2° - Le décret de 1915
                              3° - La condamnation de 1923

           B -   L'étude de ces Actes

                              1° - Ce qu'on tire du décret
                              2° - Trois mises à l'index d'ouvrage discutant du Secret.
                              3° - La mise à l'index de la brochure dite de Lepidi ; l'affaire Mariavé.

Dernière modification par Laetitia le mer. 27 mars 2019 21:58, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1654
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#8 Message par Laetitia » jeu. 21 mars 2019 15:36


A -  Les Actes officiels de Rome

Nous n'exposerons ici que les Actes officiels du Magistère, il ne sera donc pas fait mention ni des lettres du Cardinal Caterini ni de celle du Cardinal Pizzardo, qui sont des lettres privées, et à ce titre ne peuvent être considérées comme officiels.

                1°  Les différentes mises à l'Index

Dans l'Index librorum prohibitorum de 1925, nous trouvons 5 entrées concernant le secret de la Salette, à savoir :

- à la lettre A :
Apparition (l') de la Très Sainte Vierge de la Salette. Decr. 9 Maii 1923.

- à la lettre C :
Combe, Gilbert-Joseph-Emile. Le Grand coup avec sa date probable c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l'Eglise ; étude sur le secret de la Salette, augmenté de la brochure de Mélanie et autres pièces justificatives. Decr. 7 Iun. 1901.

Combe..., Le secret de Mélanie, bergère de la Salette, et la crise actuelle. Decr. 12 Apr. 1907.

- à la lettre M :
Mariavé, Henri. La leçon de l'hôpital ND d'Ypres, exégèse du secret de la Salette. Decr. S.Off. 12 Apr. 1916.

- à la lettre S :
Salette (la). L'apparition de la Très Sainte Vierge. Decr. 9 Maii 1923.

Nous voyons donc que ces 5 entrées correspondent à 4 condamnations réelles, puisque la 1ere et la 5eme concernent le même ouvrage.


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1654
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#9 Message par Laetitia » ven. 22 mars 2019 14:49



                2° - A cela il convient d'ajouter un décret du 21 Décembre 1915, sur ce que l'on appelle « le secret de la Salette ».

   Actes de Benoît XV a écrit :
DECRETUM CIRCA VULGO DICTUM « SECRET DE LA SALETTE »

Ad Supremae huius Congregationis notitiam pervenit quosdam non deesse, etiam ex ecclesiastico coetu, qui, posthabitis responsionibus ac decisionibus ipsius S. Congregationis, per libros, opuscula atque articulos in foliis periodicis editos, sive subscriptos sive sine nomine, de sic dicto Secret de la Salette, de diversis ipsius formis, nec non de eius praesentibus aut futuris temporibus accommodatione disserere ac pertractare pergunt; idque non modo absque Ordinariorum licentia, verum etiam contra ipsorum vetitum. Ut hi abusus qui verae pietati officiunt, et ecclesiasticam auctoritatem magnopere laedunt, cohibeantur, eadem Sacra Congregatio mandat omnibus fidelibus cuiuscumque regionis ne sub quovis praetextu vel quavis forma, nempe per libros, opuscula aut articulos sive subscriptos sive sine nomine, vel alio quovis modo, de memorato subiecto disserant aut pertractent. Quicumque vero hoc Sancti Officii praeceptum violaverint, si sint sacerdotes, priventur omni, quam forte habeant, dignitate et per Ordinarium loci ab audiendis sacramentalibus confessionibus et a missa celebranda suspendantur: et si sint laici ad Sacramenta non admittantur donec resipiscant. Utrique insuper subiaceant sanctionibus latis tum a Leone PP. XIII per Constitutionem Officiorum ac munerum contra eos qui libros de rebus religiosis tractantes sine legitima Superiorum licentia publicant, cum ab Urbano VIII per decretum Sanctissimus Dominus Noster datum die 13 martii 1625 contra eos qui assertas revelationes sine Ordinariorum licentia vulgant. Hoc autem decretum devotionem non vetat erga Beatissimam Virginem sub titulo Reconciliatricis vulgo de la Salette nuncupatam.

Datum Romae, ex Aedibus Sancti Officii, die 21 decembris 1915.

Aloisius Castellano, S. R. et U. I. Notarius.



DÉCRET sur ce que l'on appelle le « Secret de la Salette ».

Il est parvenu à la connaissance de cette suprême Congrégation qu'il ne manque pas de gens, même appartenant à l'ordre ecclésiastique, qui, en dépit des réponses et décisions de la S. Congrégation elle-même, continuent — par des livres, brochures et articles publiés dans des revues périodiques, soit signés soit anonymes — à traiter et discuter la question dite du « Secret de La Salette », de ses différents textes et de ses adaptations aux temps présents ou aux temps à venir, et cela, non seulement sans l'autorisation des Ordinaires, mais même contrairement à leur défense. Pour que ces abus, qui nuisent à la vraie piété et portent une grave atteinte à l'autorité ecclésiastique, soient réprimés, la même S. Congrégation ordonne à tous les fidèles, à quelque pays qu'ils appartiennent, de s'abstenir de traiter et de discuter le sujet dont il s'agit, sous quelque prétexte et sous quelque forme que ce soit, tels que livres, brochures ou articles signés ou anonymes, ou de toute autre manière. Que tous ceux qui viendraient à transgresser cet ordre du Saint-Office soient privés, s'ils sont prêtres, de toute dignité qu'ils pourraient avoir, et frappés de suspense par l'Ordinaire du lieu, soit pour entendre les confessions, soit pour célébrer la Messe; et s'ils sont laïques, qu'ils ne soient pas admis aux sacrements, avant d'être venus à résipiscence. En outre, que les uns et les autres se soumettent aux sanctions portées, soit par Léon XIII dans la Constitution Officiorum ac munerum contre ceux qui publient, sans l'autorisation régulière des supérieurs, des livres traitant de choses religieuses, soit par Urbain VIII dans le décret Sanctissimus Dominus noster, rendu le 13 mars 1625, contre ceux qui répandent dans le public, sans la permission de l'Ordinaire, ce qui est présenté comme « révélations ». Au reste, ce décret n'est pas contraire à la dévotion envers la Très Sainte Vierge, invoquée et connue sous le titre de « Réconciliatrice de La Salette ».

Donné à Rome, au palais du Saint-Office, le 21 décembre 1915.

Louis CASTELLANO, notaire du Saint-Office.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1654
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Sur le secret de la Salette

#10 Message par Laetitia » sam. 23 mars 2019 19:46


                3° -  Le 9 mai 1923, condamnation de la brochure intitulée L'apparition de la Très Sainte Vierge sur la montagne de la Salette, le samedi 19 septembre 1846, simple réimpression du texte intégral publié par Mélanie , etc. Société Saint-Augustin, Paris-Rome-Bruges, 1922.


Image           Image


Remarquons que l'intitulé de l'opuscule mis à l'Index ici, ne mentionne pas le double imprimatur qu'il contient, à savoir celui de 1879 accordé par Mgr Zola Évêque de Lecce et celui du R.P. Lepidi, Maître du Sacré Palais en date du 6 juin 1922 (voyez la page de titre).

Répondre

Revenir à « Tribune de réponses publiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité