L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#11 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:09

Ma a écrit :

Pouvons nous vraiment y répondre ? Dieu donne et nous avons la fâcheuse tendance à être ingrat et aveugle. C'est plutôt le donneur qui connaît la valeur de son geste, non ? Nous savons que nous Lui devons tout, alors hiérarchiser les actes de sa charité ne m'apparaît pas de notre ressort.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#12 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:10

Ger a écrit :

J'apporterais ma contribution complémentaire en citant Tite 3 : "Car nous étions, nous aussi, autrefois, insensés, désobéissants, égarés, asservis à diverses convoitises et voluptés, vivant dans la malice et dans l’envie, haïssables, nous haïssant l’un l’autre. Mais, quand la bonté de notre Dieu sauveur et son amour envers les hommes [littéralement : sa philanthropie] sont apparus, il nous sauva, non sur le principe d’œuvres [accomplies] en justice, que nous, nous eussions faites, mais selon sa propre miséricorde, par le lavage de la régénération et le renouvellement de l’Esprit Saint, qu’il a répandu richement sur nous par Jésus Christ, notre Sauveur, afin que, ayant été justifiés par sa grâce, nous devinssions héritiers selon l’espérance de la vie éternelle."

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#13 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:11

SJ a écrit :

Excusez-moi mais j'ai du mal à répondre à votre question car je la pense dénuée d'objet, absurde. S'il y a un axe maximal, nous devons conclure à l'existence d'un axe minimal.

Or Dieu infiniment bon ne peut dispenser une charité minimale. Tout dans ce que fait Dieu est infiniment charitable car il est infiniment bon.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#14 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:14

Fr a écrit :

C'est une question difficile à répondre très difficile à répondre, je vais donc faire mon top 3. 1) Pour moi l'acte maximal de la Divine charité c'est La création de l'Homme. C'est fou de s'imaginer que Dieu a voulu qu'une créature puisse vivre de la même vie que lui. On a du mal à se l'imaginer car on navigue entre amertume et joie mais la foi nous le fait touche.
2) L'incarnation. Penser que Dieu a pris la nature de l'homme et non de l'ange, pour sauver l'homme tout en donnant la raison d'être aux être angélique c'est incroyable. Lorsqu'on y pense et qu'on voit à quel point l'homme est très très limité le fait de se dire que Dieu s'est réjoui de prendre et, de vivre dans cette pauvreté jusqu'à être la victime (et de quelle façon) des hommes c'est difficile à y croire. 3) Enfin la mère de Dieu. En réalité je devrai dire l'Eucharistie mais l'Eucharistie pour moi tout est dans la foi, j'essaie d'y être fidèle à la suite des saints mais en vérité je ne comprends rien de l'Eucharistie ou du moins le fait de ne rien voir fait que, je ne comprends pas grand chose de ce grand mystère... l'Eucharistie est tellement énorme comme mystère que parfois j'ai peur de ne pas y croire. Je dirais donc comme 3eme acte le fait que Jésus, Fils de Dieu après avoir vécu durant 32 ans pour nous réconcilier avec le père, il nous a donné la plus douce des mères, acte d'une gratuite incroyable car ce n'était pas nécessaire. Cette mère d'un coeur presque semblable de celui de son fils on arrive parfois à la plaindre car contrairement à nous, elle, n'a pas de vierge Marie et pourtant elle est comblée de grâce.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#15 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:15

Pa a écrit :

S'il y a un acte d'amour maximum de Dieu envers nous les hommes je pense que cela peut être : - soit la création ; - soit l'incarnation ; - soit la croix ; -soit l'eucharistie. Mais ils sont tous liés, distinguables mais pas séparables et signifient l'Amour Miséricordieux que Dieu a pour ses créatures.

Donc effectivement, je comprends SJ, il y a quelque chose de dénué et d'absurde dans cette question. Maintenant Dieu en ce qu'il est, n'a pas de degré d'amour. Il aime parfaitement, il n’y a pas de moins ou de plus en lui.

- L'expression "acte maximal" peut effectivement indiquer qu'il y a un "acte minimal". Personnellement je comprends le sens de cette expression qui pourrait peut-être se traduire par "preuve ultime" de la Charité humble de Dieu envers l'homme.

Pour moi cette "preuve ultime" de la Charité humble de Dieu envers l'homme est l'Eucharistie. Ce Mystère, à mon avis, contient en lui seul tous les autres Mystères de la Révélation, à savoir : - le Mystère de la Trinité ; - le Mystère de l'Immaculée Conception ; -le Mystère de l'Incarnation ; -le Mystère de la Rédemption ; - le Mystère de la Résurrection ; - et le Mystère de la Vie éternelle. Et comme tout Mystère on y accède par grâce, et plus particulièrement celui de l'Eucharistie.

C'est dans l'Eucharistie où Dieu donne à l'homme la plus grande preuve de sa Charité, au sens Agapè. Charité inconditionnelle, humble à l'extrême, où Dieu se fait le plus vulnérable car Il est à la merci du bon (ou du mauvais) vouloir de l'homme. Personne sur cette terre plus que Marie a pu en sonder la profondeur, et nous ne saisirons, à mon avis, l'étendue inouïe de ce Mystère qu'au Dernier Jour : « Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.» (Jean 6,54). Mais c'est le Mystère qui fait le plus scandale, aujourd'hui encore même parmi les catholiques : Dans son Evangile au chapitre 6, Saint Jean a écrit : 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. [...] 60 Plusieurs de ses disciples, après l’avoir entendu, dirent : Cette parole est dure ; qui peut l’écouter ? 61 Jésus, sachant en lui-même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit : Cela vous scandalise-t-il ? 62 Et si vous voyez le Fils de l’homme monter où il était auparavant ?… 63 C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. 64 Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait. 65 Et il ajouta : C’est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père. 66 Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n’allaient plus avec lui.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#16 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:17

Te a écrit :

J'imagine que cet acte maximal de la Divine Charité est proportionnel un acte maximal de sacrifice. Donc je dirais que le plus grand sacrifice (acte de charité envers les hommes) du Père, du Fils et du Saint Esprit fut l'incarnation du Verbe.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3708
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#17 Message par Abbé Zins » ven. 11 sept. 2015 13:17

A a écrit :

Pouvoir s'unir, par grâce de l' Esprit-Saint, à SA Passion et à Sa Soif sur le bois de la Croix, pour le Salut et Amour de tous les hommes, avec Marie.

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 420
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#18 Message par Louis Mc Duff » ven. 11 sept. 2015 13:20

L'Abbé Zins nous demande :
Quel est, à votre avis,

l'acte maximal de la Divine Charité envers nous ?
Je dirais que c'est son Incarnation: de celui-là découle tous les autres actes qu'Il a fait pour nous.

Avatar de l’utilisateur
Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#19 Message par Monique » ven. 11 sept. 2015 15:52

Abbé Zins a écrit :
Quel est, à votre avis,

l'acte maximal de la Divine Charité envers nous ?

Je crois à mon avis, que c'est sa Passion,

Jésus affirme son amour en faisant tout ce que veut son Père.
L'accomplissement des commandements de Dieu, tel est le signe infaillible auquel on reconnaît la force de la charité ; la pleine obéissance aux moindres désirs de Dieu, tel est le signe infaillible auquel on reconnaît la parfaite charité.

Sans cette charité d'amour extrême envers nous, il n'y aurait pas de délivrance, pas de ciel.

Le Christ, notre divin Sauveur est mort sur la croix pour nous sauver n'est-ce pas un acte maximal de la Divine Charité envers nous pauvres pécheurs !

Marc-Etienne
Messages : 3
Inscription : ven. 11 sept. 2015 16:51

Re: L'acte maximal de la Divine Charité envers nous

#20 Message par Marc-Etienne » ven. 11 sept. 2015 16:57

Je pense que cet acte maximal de Dieu envers nous est, d'avoir fait de nous ses fils adoptifs. De nous avoir donné pour Mère la sainte Église Catholique, par la douloureuse Passion de son Fils Unique.

Répondre

Revenir à « Vraie nature de la Charité »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité