Le Cœur Immaculé de Marie

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1919
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Le Cœur Immaculé de Marie

#31 Message par Laetitia » lun. 29 août 2022 20:23

CHAPITRE IV.- Le Cœur spirituel de la bienheureuse Vierge.

Le Saint-Esprit, qui a coutume de comprendre beaucoup de choses en peu de paroles, faisant une description avantageuse et honorable des principales facultés tant du corps que de l'âme de sa divine Épouse, la bien heureuse Vierge, et voulant faire le panégyrique de son Cœur, il y emploie fort peu de paroles, mais qui contiennent une infinité de choses. Que dit-il, je vous prie? quelles louanges donne-t-il à ce Roi des cœurs ? Il ne dit que ces trois paroles : QUOD INTRINSECUS LATET (1) . Mais ces trois paroles comprennent tout ce qui se peut dire et tout ce qui se peut penser de plus grand et de plus admirable de ce Cœur royal. Car elles nous déclarent que c'est un trésor caché à tous les yeux les plus éclairés de la terre et du ciel, et qu'il est rempli de tant de richesses célestes, qu'il n'y a que Dieu seul qui en ait une parfaite connaissance.

Remarquez que le Saint-Esprit ne prononce pas ces paroles une fois seulement, mais deux fois dans un même chapitre; tant pour les graver plus avant dans notre esprit, et nous obliger de les considérer avec plus d'attention, que pour nous désigner le cœur corporel de la Reine du ciel, dont nous venons de parler au chapitre précédent, et son cœur spirituel, duquel nous avons à parler en celui-ci.
Qu'est-ce que le cœur spirituel ? Pour vous le faire entendre, il faut savoir qu'encore que nous n'ayons qu'une âme, elle peut néanmoins être considérée en trois états différents.

Le premier et le plus bas est l'état de l'âme végétative, qui a beaucoup de conformité avec la nature des plantes, parce que l'âme en cet état n'a point d'autre emploi que de nourrir et entretenir le corps.
Le second est l'état de l'âme sensible, qui nous est commun avec les bêtes. Dans cet état il y a deux parties principales : la partie sensitive et la partie affective.
Nous avons vu ci-dessus comme cette dernière partie contient toutes les affections et passions naturelles.

(1) Cant, IV, 3.
(à suivre)

Répondre

Revenir à « Mère toujours Vierge, et maternité virginale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité