Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#1 Message par InHocSignoVinces » mar. 11 janv. 2022 11:20

Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété


VIE INTÉRIEURE

A cette époque , il y en a beaucoup qui vivent occupés de choses extérieures, par le saint motif d'être utiles aux autres, et qui , à cause de cela, n'ont presque jamais de loisirs et de repos. Que ceux-là suivent mon conseil : dès qu'ils trouveront au milieu de leurs travaux une seule heure libre, qu'ils aillent sur-le-champ à Dieu, qu'ils se livrent à lui complètement, qu'ils se cachent et se plongent dans son cœur, et que dans ces quelques instants, ils rachètent par leur zèle et leur ferveur toutes les années perdues dans la vie des sens, ou dissipées dans les affaires; qu'ils s'adressent à Dieu , non pas avec l'imagination et avec des paroles étudiées et trouvées dans des livres, mais du fond de leur âme, de toute la vivacité de leur cœur; qu'ils parlent à Dieu âme à âme, esprit à esprit, cœur à cœur, comme le recommande notre Sauveur, quand il dit : “ Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent, doivent l'adorer en esprit et en vérité (1). »

(1) (S. Jean, IV, 24.)


Dieu entend la langue du cœur, l'intention intime et essentielle de l'âme, les cris intérieurs qui, sans bruit, sans paroles, sortent d'une volonté forte et dévouée. La présence silencieuse et la contemplation intérieure de Madeleine furent bien mieux entendues de Notre-Seigneur Jésus-Christ que les paroles et les plaintes de Marthe contre sa sœur. Aussi lui dit -il: « Marthe, Marthe, vous vous inquiétez et vous vous troublez de beaucoup de choses, et il n'y en a qu'une nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, et elle ne lui sera point enlevée (2).

(2) (S. Luc, X, 41.)

Bienheureux Henri Suso, O.P. +

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#2 Message par InHocSignoVinces » mar. 11 janv. 2022 11:22

VIE INTÉRIEURE ET SOLITUDE


« Si quelqu’un désire entendre la voix de Dieu, qu’il se retire dans la solitude. Si vous préparez votre oreille intérieure à la voix de Dieu, à cette
voix plus douce que le miel, fuyez les embarras extérieurs, afin que, l'âme dégagée et libre, vous puissiez dire avec Samuel : Parlez, Seigneur, car
votre serviteur écoute ».

Saint Bernard +


« Celui qui se propose et désire de parvenir aux choses intérieures et spirituelles, doit imiter Jésus et s’éloigner de la foule ».
Thomas a Kempis +

« La solitude est par elle-même une prédication à la vertu ; on se prépare le ciel, quand on s’éloigne du monde ».
Saint Jérôme +

« Plus une âme garde la solitude et se dégage de tout le reste, plus elle se met en état de chercher et de trouver son Créateur. »
Saint Ignace de Loyola +

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#3 Message par InHocSignoVinces » mar. 11 janv. 2022 11:24

Faire en tout la volonté de Dieu.


« C'est un plus grand martyre de persévérer toute sa vie en obéissance, que non pas de mourir tout d’un coup par le glaive ».

« Celui qui n'a pas la fièvre de la volonté propre se contente de tout, pourvu que Dieu soit servi ; il ne se soucie pas de quelle manière Dieu l'emploie ; pourvu qu'il fasse la volonté divine, tout lui convient. »

Saint François de Sales +

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#4 Message par InHocSignoVinces » mer. 12 janv. 2022 11:49

VIE INTÉRIEURE ET SOLITUDE


Cette vie d’intimité avec Jésus est le fruit de la prière tout autant que de la solitude ; c’est pourquoi ces deux attraits ne vont pas l’un sans l’autre. Qui désire être solitaire, est en même temps porté à la prière ; qui se complaît dans la prière, cherche la solitude. C'est la prière qui remplit la solitude, comme c'est la solitude qui prédispose à la prière.

La vie religieuse a cela de particulier que, outre la séparation du monde et la solitude, elle consacre de longs moments à la prière et rend plus intimes les rapports avec Dieu. Le précepte de Jésus : « Il faut toujours prier et ne se lasser jamais » (Luc, xviii, 1), s'y accomplit tout naturellement par le mouvement régulier des nombreux exercices de piété qui font partie du règlement quotidien.

A l'exemple du roi-prophète, le religieux peut s'écrier : « O Dieu, ô mon Dieu, je vous cherche dès l'aurore, mon âme a soif de vous... Seigneur, je pousse des cris vers vous ; ma prière s'élève à vous avant l’aurore ».

« Jésus, lisons-nous en saint Marc (1, 25), se levait de grand matin et s'en allait prier dans un lieu désert » ; Il se retirait souvent à l'écart et sur les montagnes, pour se livrer à la prière. Admirable modèle que le religieux a sans cesse devant les yeux et qu’il s’applique à imiter, attiré par les douceurs incomparables de ces divins colloques avec le Dieu de son cœur. Ses chants sont des prières et ses prières des chants, selon la gracieuse comparaison qu'en fait saint François de Sales : «Les religieux et les religieuses, dit-il, qu'est-ce autre chose sinon des oiseaux enfermés dans leurs monastères, comme dans des cages, pour chanter sans cesse les louanges de Dieu ? Certes nous pouvons bien dire que tous leurs exercices sont autant de cantiques nouveaux qui annoncent les divines miséricordes et qui provoquent continuellement les hommes à louer la divine bonté ».

Une âme de solitude et de prière est une âme qui se sanctifie. Voilà pourquoi celles qui tendent à la perfection vont s’abriter dans les cloîtres à l’ombre des autels.

LA VOCATION RELIGIEUSE, Marie Eugène de la Croix, 1927.

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#5 Message par InHocSignoVinces » mer. 12 janv. 2022 11:51

Vanités et dangers du monde.


« O enfants des hommes, s’écrie le psalmiste, pourquoi aimez-vous la vanité et vous attachez-vous au mensonge ? » (Prov., iv, 4). Ce qui fait dire à saint Bède : « Tous ceux qui aiment le monde sont des chercheurs de bagatelles ». Mais, selon saint Bernard, bagatelles qui donnent la mort : « Vivre pour le monde, c’est la mort ; seule l’âme qui est morte au monde vivra ».


« Ne descendons pas au milieu du monde, mais cherchons le ciel. Tant que les oiseaux se tiennent dans les airs, on ne les prend pas facilement; tant que l’homme contemple le ciel et qu’il s’y élève, ses ennemis ne peuvent le prendre facilement dans leurs filets ni dans leurs pièges. Le démon et le monde sont des chasseurs; plaçons-nous au-dessus d’eux pour ne pas être arrêtés ni mis à mort par eux ».
Saint Jean Chrysostome +


« Ma fille, ne pense qu’à moi ; si tu le fais, je penserai sans cesse à toi », disait Jésus à sainte Catherine de Sienne. Dans le monde, au milieu de tant de soucis et de dissipation, il est difficile de fixer de la sorte son esprit sur Jésus ; une fois détaché de tous les embarras du siècle et après avoir conquis la pleine liberté de disposer de soi-même, le recueillement est plus facile, la possession des facultés de son âme rend le commerce avec Jésus plus habituel et plus fructueux.

LA VOCATION RELIGIEUSE, Marie Eugène de la Croix, 1927.

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#6 Message par InHocSignoVinces » mer. 12 janv. 2022 11:53

Amour de Dieu et perfection spirituelle.


«Si vous aimez bien Jésus, dit saint François de Sales, vous vous plairez à penser souvent à Lui, à Lui parler et à parler de Lui ».


« Le Seigneur déclare Lui-même qu’il chérit tellement une âme qui tend à la perfection, qu’il semble n’aimer que celle-là : Una est columba mea, perfecta mea »

Saint Alphonse +


“Dieu aime plus une âme qui s’est donnée entièrement à lui, que des milliers d’âmes tièdes et imparfaites”.

Sainte Thérèse, apparaissant après sa mort à une de ses religieuses

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#7 Message par InHocSignoVinces » mer. 12 janv. 2022 21:18

Le zèle du salut des âmes.

L’amour du prochain est inséparable de l’amour de Dieu. Plus on aime Dieu, plus on éprouve le désir de le glorifier par le salut et la sanctification des âmes. « Le zèle, dit saint Thomas, vient de l’intensité de l’amour » ; c’est pourquoi les saints qui aiment si ardemment, ne connaissent aucune borne à leur dévouement et à leur esprit de sacrifice. Pour une âme à sauver, ils donneraient leur vie; à l’exemple de Jésus qui est mort pour tous et pour chacun en particulier.

LA VOCATION RELIGIEUSE, Marie Eugène de la Croix, 1927.


“Un seul homme plein du zèle de Dieu suffit pour corriger tout un peuple »

Saint Jean Chrysostome +


FIDÉLITÉ À LA GRÂCE DE DIEU ET VOCATION PARTICULIÈRE

« Chose étonnante, quand il s’agit d’entrer en religion pour mener une vie plus parfaite et plus assurée contre les dangers du siècle, les gens du monde prétendent que pour prendre une telle résolution, il faut délibérer longtemps et ne pas se hâter de l'exécuter, afin de s’assurer si cette vocation vient réellement de Dieu et non du démon. Mais ils ne parlent point ainsi, lorsqu'il s’agit d’accepter une charge, où l’on court tant de danger de se perdre. Le langage des saints est tout différent ».

Saint Alphonse +


« Combien qui perdent la vocation sous l’influence de la sagesse maudite du monde, qui éteint en eux le feu sacré dont Dieu voulait les embraser ».

Saint Bernard +


« Les ennemis de l’état religieux disent que personne ne peut entrer dans la voie des conseils s’il n’a consulté beaucoup de monde. Tout homme sensé comprend quels obstacles à la perfection soulève une telle doctrine. En effet, les hommes qui n’écoutent que la chair et le sang, et qui sont toujours en plus grand nombre, détournent les autres des choses spirituelles, plutôt qu’ils ne les y exhortent ».

« Le précepte qui ordonne d’honorer ses parents s’étend non seulement aux secours temporels, mais encore aux secours spirituels et au respect qu’on leur doit. C’est pourquoi ceux qui sont en religion peuvent accomplir ce précepte en priant pour leurs parents, en leur témoignant du respect et en les aidant autant que des religieux peuvent le faire ».


Saint Thomas +


« Le seul contentement d'avoir tout quitté pour Dieu vaut mieux que mille mondes ».

Saint François de Sales +


« Le joug de Jésus-Christ n’est pesant que pour ceux qui n’ont pas l’amour de Dieu ».

Saint Augustin +


« Nourrissez-vous souvent de cette bonne pensée, que nous marchons en ce monde entre le paradis et l’enfer ; le dernier pas sera celui qui nous mettra dans notre demeure éternelle ; et comme nous ne savons quel sera le dernier, pour bien le faire il faut s’appliquer à bien faire tous les autres ».

Saint François de Sales +


« Le Seigneur rend à chacun selon la mesure de ses œuvres. Jugez d’après cela quelle récompense inappréciable Dieu réserve dans le ciel aux bons religieux, eu égard aux grands mérites qu'ils acquièrent chaque jour ».

« Je tiens pour certain que les sièges des anges laissés vides par la défection de Lucifer et de ceux qui ont partagé sa révolte ne seront occupés que par des âmes religieuses. Parmi les soixante élus inscrits, le siècle dernier, dans le catalogue des saints et des bienheureux, il n'y en a guère que cinq ou six qui n’aient pas été religieux ».


Saint Alphonse +

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#8 Message par InHocSignoVinces » mer. 12 janv. 2022 21:21

INGRATITUDE ET ABUS DES GRÂCES

« Dieu connaît parfaitement le prix de ses grâces ; c’est pourquoi il châtie avec rigueur quiconque les méprise ».

« Plus la grâce accordée est grande, plus le Seigneur sera irrité contre celui qui néglige d’y correspondre, et son jugement en sera d’autant plus rigoureux au jour des comptes ».


Saint Alphonse +


« Rien ne déplaît tant à Dieu que l’ingratitude ; elle ferme le chemin à la grâce et, partout où elle règne, la grâce ne peut plus trouver accès ni prendre place ».

Saint Bernard +


« Si Dieu est bon pour les hommes reconnaissants, il demandera un compte sévère aux ingrats ».

Saint Jean Chrysostome +


« Il arrive souvent, par un juste jugement de Dieu, que celui qui a négligé ou repoussé la grâce ne trouve plus le moyen d’arriver plus tard jusqu’à elle ».

Jean Gerson +


« Lorsque le Seigneur daigne éclairer une âme et l’appeler à la vie parfaite, si elle ne répond pas à sa vocation, il la prive de sa lumière et l’abandonne au milieu des ténèbres ».

« Quel sera, dans l’enfer, le supplice d’un jeune homme appelé de Dieu, par une faveur singulière, à l’état religieux, lorsqu’il reconnaîtra qu’en obéissant à Dieu il eût acquis une belle place au paradis, et qu’il se verra, au contraire, relégué dans ce lieu de tourments, sans espoir de remède à sa ruine éternelle ! »


Saint Alphonse +

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2561
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: Petits morceaux choisis pour rallumer et ranimer la Foi et la Piété

#9 Message par InHocSignoVinces » lun. 17 janv. 2022 17:10

DIRECTION SPIRITUELLE


Sans doute l'Esprit de Dieu garde ce qui
est à lui, et une secrète répugnance apprendra
souvent, sans de longs détours, à un esprit
droit, la forme de doctrine qui lui convient.
Mettez une brebis au milieu de riches pâturages :
elle ne prendra pas au hasard toutes
les herbes qui s'y trouvent ; son instinct la
conduira sûrement à choisir les unes, à
écarter les autres, et ce choix sera presque
toujours très judicieux. Ainsi en sera-t-il d'un
esprit sagace et discret dans ce qui concerne
la nourriture surnaturelle. Une sagesse supérieure
à la sagesse humaine aide les âmes à
distinguer ce qui leur est nécessaire, selon
leur état, selon les temps, selon aussi les phases
de la vie spirituelle qu'elles traversent.



Mais ce qui est plus sûr encore, c'est de
pouvoir consulter un guide expérimenté,
afin d'éviter les tâtonnements et le temps perdu ;
c'est le conseil de nos livres saints :
Cum viro
sancto assiduus esto, quemcumque cognoveris
observantem timorem Domini, cujus
anima est secundum animam tuam :
et qui cum titubaveris in tenebris,
condolebit tibi
1. C'est aussi
ce que recommandent les maîtres de
la vie spirituelle.



Il nous semble qu'en ces matières il est sage
de renoncer à la curiosité, à la lecture indéfinie,
pour ne pas surcharger son intelligence
d'une trop grande quantité de notions diverses ;
car, de même que notre estomac est fatigué par
une nourriture surabondante, ainsi
notre âme peut être comme étouffée sous
l'exubérante surcharge que lui cause une
avidité de science sans mesure et sans frein.
Il convient, même dans le bien, de garder
toujours une certaine sobriété, suivant la sentence
du Sage :
Noli esse justus multum, neque
plus sapias quam necesse est, ne obstupescas
2.


1 Eccli., xxxvii, 15-16.
2 Eccl., vii, 17.



C'est un conseil semblable que fait entendre
l'Apôtre relativement à l'usage des dons spi-
rituels : « Je vous recommande à tous, en
vertu de la grâce qui m'a été donnée, ne veuillez
point être sages et intelligents à l'excès, mais
avec sobriété, et chacun dans la mesure de la
foi que Dieu vous a donnée
3."



D'ailleurs, il est certain que l'avancement
de l'âme dans la perfection ne dépend pas du
nombre des notions dont elle se charge, mais
bien de l'assimilation active qu'elle s'en fait.
Une seule sentence de l'Evangile peut conduire
à la sainteté
; c'est la doctrine de notre
Maître : Diliges Dominum Deum ex toto
corde tuo, et in tota anima tua, et in tota
mente tua. Hoc est maximum et primum
mandatum. Secundum autem simile est huic :
Diliges proximum tuum sicut
teipsum.In his duobus mandatis universa
lex pendet, et prophetœ
4.


3 Rom., XII, 3.
4 Matth., XXII, 37.



Un des plus éminents docteurs de la vie
spirituelle, saint Jean de la Croix, se plaisait
à inculquer les mêmes principes : « Ce qui
manque, dit-il, si tant est qu'il manque
quelque chose, ce n'est ni d'écrire, ni de
parler, ce qui se fait ordinairement à profusion,
mais bien de se taire et d'agir... Lorsqu'on a
fait connaître à une âme tout ce qui
est nécessaire à son avancement, elle n'a plus
besoin ni de prêter l'oreille aux paroles des
autres, ni de parler elle-même. Il ne lui faut
plus alors que mettre en pratique ce qu'elle
sait, avec générosité, application et en silence,
avec humilité, charité et mépris de soi-même,
sans s'inquiéter de chercher toujours des
choses nouvelles, qui ne servent qu'à satisfaire
l'appétit des consolations extérieures sans
pouvoir le rassasier, et qui laissent l'âme
faible, vide, dénuée d'esprit intérieur et de
véritable vertu. Il en est de cette âme comme
de celui qui recommencerait à prendre de la
nourriture avant d'avoir digéré la précédente.
La chaleur naturelle, en se partageant sur tous
ces aliments, n'a pas assez de force pour
lui assimiler le tout et le convertir en substance ;
et c'est de là que s'engendrent les maladies
5."


5. Œuvres spirituelles, Lettre IIIe.


Rien en effet ne vaut, dans la vie spirituelle,
que ce qui est conduit jusqu'à la pratique.

Les belles pensées, les grands sentiments
qui ne produisent pas les vertus solides,
sont sans aucune valeur ; et la preuve de
la doctrine se fait dans les actes. Aimer à
s'instruire dans la science surnaturelle est
sans doute montrer un esprit bien fait ;
mais se borner à scruter la vérité, sans
mettre jamais en œuvre, par la volonté,
les richesses que possède l'intelligence,
c'est faire preuve d'illogisme et accuser
une médiocre conviction.



Notre foi a cela de particulier qu'elle entraîne
à appliquer toutes les vérités qu'elle nous
enseigne. Elle ne renferme aucune théorie
qui ne doive se transformer en pratique ;
les rêveurs, les faiseurs de systèmes n'y ont
point d'avenir ; elle ne façonne que ceux qui
agissent comme ils croient. Les hommes au cœur
droit, qui tirent toutes les conséquences logiques
de leur croyance, ne vivent que de la foi ; en
un mot, les vaillants, sont ceux que saint
Paul appelle les saints.



Qu'on ne s'étonne donc pas de trouver dans
les pages qui vont suivre beaucoup plus de
principes que de sentiments ; des vérités,
plutôt destinées à favoriser l'action qu'à
satisfaire l'esprit. L'auteur n'a point cherché à
donner un aliment à la curiosité, même la plus
légitime, mais à faire croître dans les âmes
le désir de s'unir, dès ce monde, à Dieu pour
la gloire du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
qu'elles doivent contempler éternellement.



Préface à LA VIE SPIRITUELLE ET L'ORAISON
D'APRÈS LA SAINTE ÉCRITURE
ET LA TRADITION MONASTIQUE

par Madame l'Abbesse de Sainte-Cécile de
Solesmes, 1905.

Répondre

Revenir à « La prière (en soi, orale, mentale, liturgique) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités