Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#61 Message par Abbé Zins » jeu. 02 janv. 2020 18:52

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Piété de Clovis envers l'Eglise Catholique, ses Evêques et ses Saints :


« L'épiscopat, qui était le point d'appui de sa politique, était aussi la sûre direction de sa conscience de Chrétien.

Comme sa vie publique, sa vie privée semblait la vérification de cette parole qu'il prononça un jour :

« Où serait l'espoir de vaincre, si nous offensions saint Martin ? »

Entendez ici, par saint Martin, l'épiscopat de la Gaule.


Les mêmes sentiments.... dictaient la conduite du roi vis-à-vis de toutes les personnes qui,

sans occuper un rang dans la hiérarchie ecclésiastique, se distinguaient par l'éminence de leurs vertus.


Il croyait, avec tous ses contemporains, à l'efficacité de leurs prières ;

il était convaincu qu'elles avaient le don d'opérer des miracles.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#62 Message par Abbé Zins » ven. 03 janv. 2020 19:35

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Piété de Clovis envers l'Eglise Catholique, ses Evêques et ses Saints :


« Lui-même, au dire d'un hagiographe, fut favorisé d'une guérison miraculeuse obtenue par l'intercession d'un vénérable solitaire...., saint Séverin, abbé de Saint-Maurice en Valais....

D'autres saints personnages.... ont été en rapport intimes avec Clovis.

Saint Fridolin de Poitiers, admis à sa table....

Un saint ermite du nom de Léonard....

Ce qui se dégage.... c'est l'intimité des rapports entre le roi et les saints, c'est la justesse de l'instinct qui poussait la royauté à se rapprocher de ceux qui représentaient le mieux les aspirations chrétiennes de leur peuple.

Avec un admirable sentiment des vrais intérêts de sa couronne, Clovis se mêlait familièrement, sans crainte de compromettre son prestige, aux hommes humbles et pauvres revêtus d'une majesté supérieure par le respect public, et le nimbe de leur sainteté jetait une partie de son éclat sur le front du souverain.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#63 Message par Abbé Zins » sam. 04 janv. 2020 18:01

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Piété de Clovis envers l'Eglise Catholique, ses Evêques et ses Saints :


« Rien n'a plus contribué à sa popularité que l'amitié des saints.

Les actes de clémence qu'ils lui inspiraient affermissaient son pouvoir en lui ouvrant les coeurs.

Bien des fois, saint Rémi et sainte Geneviève arrachèrent au rude justicier la grâce des malheureux qui remplissaient les prisons publiques....

Au dire d'un hagiographe, l'Evêque aurait même obtenu du roi que chaque fois qu'il passerait par la ville de Reims ou par son territoire, tous les prisonniers seraient aussitôt mis en liberté, et, ajoute-t-il, cet usage se conserve encore aujourd'hui.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#64 Message par Abbé Zins » jeu. 09 janv. 2020 18:58

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Piété de Clovis envers l'Eglise Catholique, ses Evêques et ses Saints :


« Les vastes ressources de la couronne permirent au roi de témoigner de la manière la plus efficace sa bienveillance à l'Eglise en la comblant de ses dons, en venant à son aide dans ses oeuvres de charité et dans ses créations de tout genre.

Il faut se souvenir que la générosité était la première vertu d'un roi germanique.

Sa main devait toujours être ouverte, excepté quand elle brandissait l'épée. Il passait sa vie à faire des cadeaux....


Lorsqu'avec les pièces de métal précieux entassées dans ses trésors, il put disposer aussi des domaines sans nombre que la conquête avait fait tomber entre ses mains, alors il eut de nouveaux moyens d'être généreux, et la série des donations de terre commença.

L'Eglise fut au premier rang des amis qui participèrent à ces libéralités.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#65 Message par Abbé Zins » sam. 11 janv. 2020 19:20

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Piété de Clovis envers l'Eglise Catholique, ses Evêques et ses Saints :


« Après la conquête de la Gaule Romaine, après celle de la Gaule visigothique, il s'ouvrit comme deux phases d'abondance qui furent employées à prodiguer les richesses aux églises.

Les actes du concile d'Orléans (en 511) parlent expressément des libéralités royales faites ou promises à tous les diocèses.

L'hagiographie ne nous mentionne pas une seule fois les relations du roi avec quelque saint sans nous faire connaître les cadeaux dont il le combla.

Nous l'avons vu prodiguer ses dons aux églises Saint-Martin de Tours et Saint-Hilaire de Poitiers ; nous l'avons vu enrichir aussi généreusement saint Germier de Toulouse et saint Perpet d'Auch ; nous savons avec quelle libéralité il aida saint Eptade à racheter les captifs.

Il ne fut pas moins prodigue envers saint Melaine de Rennes, qui put faire une multitude de bonnes oeuvres avec les ressources que le roi mettait à sa disposition.

L'église de Vannes se glorifiait de devoir à ses pieuses largesses le trésor de reliques qu'elle conservait depuis les jours de saint Paterne, son premier Evêque.

L'église de Nantes montrait avec orgueil.... la charte contenant les faveurs dont l'avait comblé le premier roi de France....

De tous les prélats sur lesquels il fit pleuvoir ainsi les preuves de sa munificence, le plus favorisé fut naturellement saint Rémi de Reims....»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#66 Message par Abbé Zins » mar. 14 janv. 2020 17:55

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Piété de Clovis envers l'Eglise Catholique, ses Evêques et ses Saints :


« Mais de tous les aspects sous lesquels se présente à nous le règne de Clovis, aucun n'a le charme pénétrant et le parfum de poésie des récits qui rapportent la part qu'il a prise à la fondation des monastères.

Tous les âges, depuis les plus rapprochés du règne de Clovis, en ont gardé le vivant souvenir.

(Saint) Grégoire de Tours en parle comme d'une chose universellement connue, et les hagiographes des premiers siècles se font manifestement l'écho de la tradition publique en rappelant, sans prendre la peine d'insister, les nombreux monastères qu'il a bâtis ou aidé à fonder....

Implantée à Trèves par saint Athanase [lors de son exil et de son accueil en cette ville par saint Maximin], à Tours par saint Martin, et dans les Pays-Bas par saint Victrice de Rouen, la vie monastique avait commencé à fleurir dans ces régions, comme une vigoureuse plante du sud qui ne pâtit point d'être transportée sous des cieux plus froids, mais qui s'accommode à tous les climats et qui fructifie partout.

Les terribles bouleversements qui se produisirent dès le commencement du Ve S., et qui se prolongèrent jusqu'après le baptême de Clovis, avaient interrompu cette heureuse floraison ; mais voici qu'au lendemain de la conversion des Francs, les monastères se remettent à surgir du sol comme les fleurs au printemps....»

(op. cit. p. 475-485s....)



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#67 Message par Abbé Zins » mer. 15 janv. 2020 18:49

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Analyse récapitulative de l'historien avec un recul de XIV à XV siècles :


« Clovis est, en un sens, le créateur de la société politique moderne.

Il en a fondé l'Etat le plus ancien, celui qui a eu la direction des destinées du monde pendant des siècles, et duquel sont sorties les principales nationalités de l'Occident.

Son nom est indissolublement lié au souvenir des origines de cette société, dont il ouvre les annales.

Tant qu'il y aura une histoire, sa place y sera marquée, non seulement parmi les conquérants fameux, mais surtout parmi les créateurs de nationalités et les fondateurs de civilisation.

Voilà sa gloire, qu'on ne peut ni contester ni diminuer.

Sa grandeur, il est vrai, est tout entière dans son oeuvre.

L'ouvrier nous échappe en bonne partie ; nous ne sommes pas en état.... de juger ce qu'il peut avoir mis de talent et de vertu dans l'accomplissement de sa tâche providentielle.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#68 Message par Abbé Zins » jeu. 16 janv. 2020 20:03

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Analyse récapitulative de l'historien avec un recul de XIV à XV siècles :


« Mais l'oeuvre est sous nos yeux, telle qu'elle est arrivée jusqu'à nous à travers quatorze siècles,

avec ses gigantesques proportions, avec sa vivante et forte unité, avec sa durée à toute épreuve.


Au cours de cette longue époque, elle a été agrandie et embellie sans relâche par le travail des générations ;

mais toute cette riche floraison se développe sur les fondements jetés par la main conquérante de Clovis.


Cachés dans le sous-sol de l'histoire, ils se révèlent dans toute leur solidité par l'ampleur majestueuse du monument qu'ils supportent.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#69 Message par Abbé Zins » mar. 21 janv. 2020 19:21

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Significative comparaison entre le premier Royaume Catholique et les Etats ariens ou païens :


« A cette indéfectible pérennité de la monarchie créée par le fils de Childéric, il faut opposer, pour en bien saisir la signification, la caducité de tous les autres royaumes barbares qui sont nés vers le même temps que le sien.

Le seuil de l'histoire moderne est jonché de leurs débris, et on les voit s'écrouler aussitôt que disparaît leur fondateur.

Les Ostrogoths d'Italie, les Vandales d'Afrique, les Visigoths d'Espagne, les Burgondes, les Gépides, les Rugiens, ont eu, eux aussi, des royautés qui croyaient hériter de l'Empire, et l'on nous dit que parmi ces peuples il s'en trouvait qui étaient les mieux doués de tous les Germains.»



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3131
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Raisons de l’effondrement de l’Empire Romain et des bons débuts de la France

#70 Message par Abbé Zins » mer. 22 janv. 2020 19:21

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 49 (Décembre 1996)


E D I T O R I A L



Quinzième Centenaire du Baptême de Clovis et des Francs
et de la naissance de la Catholique France Fille Aînée de l'Eglise




2) L'Eglise Catholique, éducatrice des barbares et sauvegarde de la civilisation :


Significative comparaison entre le premier Royaume Catholique et les Etats ariens ou païens :



« On se plaît aussi à nous vanter le génie de plus d'un de leurs fondateurs ; on exalte l'esprit supérieur d'un Théodoric le Grand, et on le place très haut, comme homme d'Etat, au-dessus de Clovis.

Mais cette supériorité réelle ou prétendue ne sert qu'à mettre dans un jour plus éclatant le contraste que nous signalons ici.

A quoi donc tient-il en définitive ? Ce n'est ni l'aveugle hasard, ni un concours de circonstances purement extérieures qui en fournit une explication suffisante.

Nous devons en demander le secret aux différences que présente la constitution interne de chacune de ces nationalités.

Rien de saisissant, rien d'instructif comme la leçon qui se dégage d'une étude de ce genre.»



Répondre

Revenir à « Actualité et thèmes secondaires »