DANS TES COURS (La Vocation à la Vie Religieuse)

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 662
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43

DANS TES COURS (La Vocation à la Vie Religieuse)

#1 Message par InHocSignoVinces » jeu. 11 juil. 2019 19:52

*Un grand merci à Monique pour la traduction.
DANS TES COURS (La Vocation à la Vie Religieuse)

Par Louis Vignat SJ 1907



ANALYSE DU CONTENU

(Reproduit de "Les Études")


I. "Jésus-Christ et la vie religieuse."

-Notre Seigneur s'oppose, comme antidote à la triple concupiscence du monde, aux trois vœux substantiels de religion. Ces vœux constituent un état de vie : la vie religieuse. Cet état a Jésus-Christ pour auteur, pour l'avoir établi par Son exemple et Son enseignement, Il a rendu possible notre faiblesse par le versement de Son sang au Calvaire.

II. "L'appel de Jésus-Christ."

Le plus souvent, la vocation est l'action ordinaire du Saint-Esprit qui nous pousse à embrasser le bien et nous pousse même vers le bien supérieur. Ce mouvement surnaturel de la grâce est maintenant plus, maintenant moins, plus vivant ; maintenant plus, maintenant moins, persistant. Elle doit être contrôlée par une autorité extérieure. Le Saint-Esprit incite et excite ; l'Église approuve et met à exécution. C'est le confesseur qui agit en cela au nom de l'Église, mais il doit être un confesseur prudent et expérimenté.

III. "Comment l'appel divin se manifeste."

-La première raison de devenir religieux est d'assurer son salut à tout prix. Ensuite, l'amour de Dieu nous pousse à imiter la vie de Jésus -Christ. Parfois, le désir de faire le meilleur usage de sa vie et de la passer au service de la justice manifeste l'appel divin. Le vide des joies humaines, les épreuves et les difficultés de la vie sont aussi des moyens dont se sert la bonté divine. Enfin, le bon exemple et la grâce d'une bonne retraite déterminent les vocations.

IV. "La lutte pour une vocation."

-Pour correspondre à l'appel de Dieu, il faut surmonter les difficultés de répugnance, d'angoisse, de doute et d'appréhension déraisonnable qui découlent de l'appel de Dieu. Les obstacles, mis en travers du chemin par même les familles chrétiennes, doivent être éliminés. Le cœur, aussi bien que l'esprit, doit se défendre - ce dernier en se libérant des sophismes, toujours réfutés, mais toujours renouvelés ; le premier en sectionnant les cordes d'une tendresse trop naturelle.

Dans ces brèves pages, l'auteur n'avait pas l'intention de dispenser les théologiens de lire le traitement de cette question par des auteurs comme saint Thomas, Suárez, Platus, Lessius et saint Alphonse de Liguori, mais en résumant ainsi l'enseignement des maîtres, il a rendu un grand service à ceux qui cherchent leur propre vocation et qui liront donc ces conseils avec grand profit.

L.G.


À SUIVRE...
Image

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 662
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43

Re: DANS TES COURS (La Vocation à la Vie Religieuse)

#2 Message par InHocSignoVinces » sam. 13 juil. 2019 18:23

NOTE PRÉFÉRENTIELLE

"Si tu veux être parfait, va vendre ce que tu as, et donne aux pauvres et viens me suivre", 1 le message spécial de la Sagesse éternelle à une âme de prédilection - c'est la vérité évangélique dont "Dans tes cours" nous ferait un exposé.

C'est pour signaler dans l'Apocalypse un mandat biblique pour l'appel spécial, pour donner une idée précise de sa nature, pour décrire certaines des nombreuses formes de sa manifestation à l'âme individuelle - pour dire un mot d'avertissement aux imprudents au milieu des difficultés de la lutte en suivant fidèlement l'invitation du Sauveur à une vie religieuse exprimée avec amour ineffable, que le Père Vignat, prêtre savant de la Compagnie de Jésus, a écrit cette brochure. C'est d'autant plus opportun qu'il apparaît comme un rayon de lumière qui guide dans l'obscurité, la tempête inquiétante qui plane maintenant sur la chère vieille France, quand les flèches de Satan ont été dirigées contre l'Église et avec une violence particulière contre son adorable enfant, les Religieux. Jamais un tel livret n'a été plus utile que maintenant pour aider avec son acarien à diriger les nombreuses vocations qui se manifestent de toutes parts en France -la Mère des Missionnaires- ainsi que dans d'autres pays, preuve éclatante que "l'Église persécutée est l'Église triomphante".

Dans ces jardins féconds et immenses de l'Église - notre chère Amérique - l'esprit de la religion s'est enraciné fermement et a mis en avant une croissance vigoureuse dans les nombreuses phases de la vie catholique et religieuse. C'est pourquoi je salue ce petit ouvrage dans sa version anglaise et son nouveau titre " Dans tes cours '', l'œuvre d'un jésuite américain enseignant dans l'archidiocèse. Bien que je bénisse volontiers ses efforts, je recommande avec joie et sincérité ce livre au public catholique et non catholique, et particulièrement aux jeunes de notre pays qui sont désireux de connaître et d'étudier, et peut-être d'écouter, l'appel du Maître.

J. Card. GIBBONS.
Baltimore, Md. 1er mai 1907.

1. Saint Matthieu xix. 17.

À SUIVRE...
Image

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 662
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43

Re: DANS TES COURS (La Vocation à la Vie Religieuse)

#3 Message par InHocSignoVinces » sam. 13 juil. 2019 18:25

DÉLÉGATION APOSTOLIQUE,
États-Unis d'Amérique.



1811 Rue Biltmore,
Washington, D. C..,
Avril le 19, 1907.



Révérend et cher Monsieur :

"DANS VOS COURTS ", traduction du petit bijou du Père Vignat sur l'appel du Christ à une vie religieuse, déjà approuvés par vos Supérieurs, ne peuvent manquer d'être d'un grand service pour les jeunes anglophones qui, dans leurs doutes et leurs aspirations, cherchent la lumière et des conseils sur ce sujet très important. de la vocation.

Son traitement des sources de la vie religieuse dans la révélation, la nature et la manifestation d'un appel à une telle vie, et la lutte de l'âme pour céder à l'obéissance à la voix du Seigneur est particulièrement difficile. opportun et utile en ces jours pratiques, où les hommes donnent si peu à Dieu et à la religion.

Son traitement des sources de la vie religieuse dans la révélation, la nature et la manifestation d'un appel à une telle vie, et la lutte de l'âme pour céder à l'obéissance à la voix du Seigneur est particulièrement difficile. opportun et utile en ces jours pratiques, où les hommes donnent si peu à Dieu et à la religion.

C'est pourquoi, tout en louant votre zèle et en bénissant vos efforts, je recommande sincèrement "Dans Vos Cours" à tous ceux qui veulent se faire une idée précise de la Vocation à la Religion, et en particulier à ces jeunes dont les cœurs reçoivent la première impression de cette voix calme et douce du Maître.


Priant Dieu de répandre sur vous Ses grâces les plus choisies, je demeure


D. FALCONIO,

Délégué apostolique.

RÉVÉREND MATTHEW L. FORTIER, S.J.

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 662
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43

Re: DANS TES COURS (La Vocation à la Vie Religieuse)

#4 Message par InHocSignoVinces » lun. 15 juil. 2019 10:39

'DANS VOS COURS"


CHAPITRE I. JÉSUS-CHRIST ET LA VIE RELIGIEUSE.

Seule une idée très superficielle de la vie religieuse serait formée par un inquisiteur qui ne devrait pas fixer d'emblée son attention sur le mystère de l'Incarnation elle-même et ses conséquences incalculables. "Le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous." 1

C'est un fait d'une importance capitale. Ce n'est autre que la Sagesse éternelle qui s'humilie, même à la petitesse de la nature humaine, pour enseigner les hommes avec Ses propres lèvres divines. C'est la vie de Dieu fait de l'homme, de la crèche au calvaire, un idéal de sainteté que le plus ambitieux de la grandeur morale peut s'efforcer de réaliser, bien qu'il ne puisse jamais atteindre pleinement sa perfection.

Plus que cela : par Sa mort sur la croix, Jésus, au prix de Son propre sang, nous élève à une sorte d'égalité avec Lui-même. Aux yeux de Dieu, les chrétiens en état de grâce ne sont plus des serviteurs, mais des amis, 2 des frères de Jésus-Christ, 3 des fils adoptifs de Dieu, 4 des temples du Saint-Esprit, 5 participant à la nature divine. 6 Ce don, comme une semence divine, 7 transforme notre nature en une nature nouvelle, 8 destinée à croître continuellement, sous le souffle de la grâce et l'influence des sacrements, voire à la pleine fleur du bonheur éternel. Dans le mystère de l'Incarnation, c'est bien la nature divine qui se déverse sur le monde. La vie de Notre-Seigneur, son enseignement et ses dons élèvent l'homme au-dessus de tout ce que la raison humaine aurait pu concevoir. Puisque Dieu nous a tant aimés, et nous a enrichis de tant de dons, mais il faut peu d'élévation d'esprit et de noblesse de cœur pour nous mettre hors de la vanité avec ce simple moyen honnête, ou même l'équilibre entre des extrêmes opposés sur lesquels les sages d'autrefois avaient l'habitude de se faire du panache.


1 St. Jean, I-14
2 St Jean, XV-15.
3 St. Matt., XII, 49-50.
4 I Ep. St. Jean, III-1.
5 I Ep. Cor., VI-19.
6 II Ep. de St Pierre, I-4.
7 I Ep. de St Jean, III-9.
8. II Ep. Cor., V-17.



A SUIVRE...
Image

Répondre

Revenir à « Temporal&Sanctoral de l'année liturgique »