Les lumières et le talmudisme

Message
Auteur
JCL
Messages : 178
Inscription : mar. 13 sept. 2016 20:04

Les lumières et le talmudisme

#1 Message par JCL » mar. 29 janv. 2019 20:50

Je n'arrive pas à comprendre l'articulation, sans contradiction ,entre la mentalité type "lumières" ,je crois volontiers antisémite, surtout matérialiste, rationaliste, par rapport à une logique messianique talmudique, pas plus qu'avec l'idéal humanitaire.
Y a-t-il un lien ou est-ce juste différente "stratégie" diabolique attaquant le christianisme par tout les cotés possibles, de même ,j'ai du mal avec la vision moderne désabusée, incrédule ,sociale ,"savante" ,scientiste de la plupart des gens, mentalité qui semble simplement naturelle , naturaliste ,en face de la vision d'une sorte de manœuvre, de conjuration mystique anti-chrétienne ,autrement dit la logique d'une simple évolution des idées, faux principes déclinant leur conséquences, dans la suite aussi du simple aveuglement naturel du péché originel d'un coté, et de l'autre coté l'aspect ,"talmudo-messianique" (et autres mystico-gnostique ?) ,je sais que j'ai déjà touché ce sujet, mais il me reviens précisément en tête avec l'opposition bien précise et historique des penseurs "des lumières" par rapport aux visionnaires mystique du mal.
Ou encore quel rapport entre un E. Renan ou un Nietche avec le Noachisme etc ?

Si vis pacem
Messages : 379
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Les lumières et le talmudisme

#2 Message par Si vis pacem » mar. 29 janv. 2019 22:35

JCL a écrit :
mar. 29 janv. 2019 20:50

… je sais que j'ai déjà touché ce sujet ...
Effectivement, ce problème est déjà traité ici.

Ceci dit, je ne saisis pas précisément ce qui vous pose problème ... d'autant plus que vous ne facilitez pas la tâche de vos interlocuteurs !

Puis-je vous donner un conseil ?

Prenez le temps de bien déterminer le problème qui se pose à vous puis énoncez-le clairement et de manière ordonnée.

Plus simplement, rappelez-vous l'enseignement de Boileau :
  Boileau - Art poétique, chant I a écrit :
Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d’écrire apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément

Répondre

Revenir à « Questions et demandes »