Compromissions schismatiques avec la sacrilège lignée Thuc

Message
Auteur
JCL
Messages : 167
Inscription : mar. 13 sept. 2016 20:04

Re: Compromissions schismatiques avec la sacrilège lignée Th

#11 Message par JCL » ven. 18 nov. 2016 10:21

Ou faudrait il aller à Paris ?

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2400
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Compromissions schismatiques avec la sacrilège lignée Th

#12 Message par Abbé Zins » dim. 20 nov. 2016 15:50

JCL a écrit :Ou faudrait il aller à Paris ?
Y connaissez-vous un Prêtre Catholique non compromis ni avec les usurpateurs modernistes, ni avec la sacrilège lignée thuciste ? Si pas, à l'impossible nul n'est tenu.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2400
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Collusions sacrilèges de la schismatique lignée thuciste avec des sectes

#13 Message par Abbé Zins » mer. 28 févr. 2018 17:59



4 Septembre 2006

Fausse notion concernant l'épikie


Vous écrivez faussement : compte tenu du cas de l’epikeia, l'Eglise a autorisé expressément la réception des sacrements NÉCESSAIRES au salut des âmes auprès des schismatiques voire hérétiques.

La seule autorisation accordée en ce domaine est pour les derniers sacrements sous certaines conditions.

Voyez dans mon grand Catalogue, la table analytique à : épikie ; voyez dans le petit Catalogue, au point 14., l'abus qu'en font tant les "lefebvristes" que les "guérardo-thucistes".

L'épikie ne vaut point pour ce qui relève de la loi divine, comme c'est le cas de la communicatio in sacris cum acatholicis.

Vous êtes avertis ! Rendez-vous au Jugement Dernier !

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2400
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Collusions sacrilèges de la schismatique lignée thuciste avec des sectes

#14 Message par Abbé Zins » jeu. 01 mars 2018 21:20



Sophisme à partir du Canon 2261

Saint Janvier, Evêque, et ses compagnons Martyrs
160e anniversaire de l'apparition de Notre Dame de La Salette


Votre argutie est un sophisme dénoncé en long, en large et en travers dans Sub Tuum Praesidium n° 33-36 contre les arguties du Dr Johas !

Ce canon 2261 concerne les simples excommuniés ! non les hérétiques, schismatiques et apostats que gouvernent le canon 1258 contre la communicatio in sacris qui est absolument prohibée, et seulement tolérée sous condition pour les derniers sacrements (c. 882) .

Qui communique in sacris cum acatholicis est lui-même suspect d'hérésie (c. 2316), et s'il y persévère doit être traité comme un hérétique (c. 2315).

Après le déluge de feu et de soufre sur la Pentapole, les filles de Loth ont cru aussi être les dernières survivantes et "devoir" saouler leur père et commettre l'inceste pour "sauver" le genre humain.

Elles n'ont fait qu'engendrer deux tribus, les Moabites et Ammonites, qui n'ont été que des pestes et fléaux pour la descendance fidèle à Dieu !

Saül aussi s'est déclaré pris par "la nécessité" pour offrir le sacrifice avant le combat car Samuel semblait ne plus devoir arriver à temps : à cause de cela lui et sa descendance ont été repoussés par Dieu.

On ne peut faire un péché pour prétendument "sauver" le monde entier !

"Non faciamus mala ut veniant bona." (Rom. 3,8)

Pour ce qui est du R.P. Barbara, il ne s'agit pas de savoir si, après avoir été "cassé" par des infiltrés chez lui, il s'est ensuite contredit pour se sentir moins isolé en se rapprochant des "guérardo-thucistes", mais qu'il a effectivement prévenu Carmona et Zamora des actions acatholiques de Thuc.

Voilà brièvement. Il ne sert à rien d'ergoter plus longtemps !



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2400
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Collusions sacrilèges de la schismatique lignée thuciste avec des sectes

#15 Message par Abbé Zins » ven. 02 mars 2018 21:15



23 Septembre 2006

D'un sophisme à une énormité


Le sophisme habituel sur le canon 2261 est de prétendre que tout ce qui est édicté au sujet des excommuniés en général vaut pour toutes les catégories d'entre eux, y compris les hérétiques, schismatiques et apostats.

Ce sophisme ne suffisant sans doute pas à vous rassurer, vous le grossissez ainsi : tout excommunié est acatholique ! Ce qui est une énormité !

Qui a pratiqué l'avortement est ipso facto excommunié, mais pas pour autant acatholique ! Un Prêtre emporté qui aurait frappé son Evêque, ou pire le Pape, serait ipso facto excommunié, mais pas pour autant acatholique !

Précisément, comme l'inceste des filles de Loth, la communicatio in sacris est un péché contre l'ordre divino-naturel, et non pas seulement un problème de juridiction !

En ce domaine de la loi divine, il n'y a point d'épikie possible.

Par contre, en certains points ou cas, l'autorité supérieure de l'Eglise a le pouvoir, que personne d'autre ne partage avec elle, de pouvoir en dispenser sous certaines conditions.

Pour la communicatio in sacris, la seule dispense exceptionnelle accordée par l'autorité supérieure de l'Eglise, à certaines conditions restrictives, est l'administration des derniers sacrements. En aucun cas l'Eglise n'accorde une telle dispense pour l'Ordre, encore moins pour l'Episcopat qui relève plus particulièrement encore du Souverain Pontife.

En cas d'absence de l'autorité supérieure, la question pourrait se réduire à un seul problème de juridiction pour un Evêque Catholique, mais nullement pour un Evêque tombé dans l'hérésie, le schisme ou l'apostasie et de ce fait absolument vitandus en tant qu'acatholique.

Comme déjà dit dans une réponse précédente, les fausses solutions gravement peccamineuses de recours aux schismatiques et hérétiques ne "sauvent" point l'Eglise mais aggravent le désordre de cette crise de la Grande Apostasie !

En plus de la gravissime "communicatio in sacris cum acatholicis" s'y ajoute toujours la simonie ou achat direct ou indirect de la "consécration" !

Pour vous faire réfléchir, voici un exemple concret :

Mark Pivarunas del "CMRI", est issu d'une communauté schismatique liée aux "Vieux Catholiques", fondée à Spokane sous le nom pompeux de "Eglise Tridentine de Rite Latin" par un laïc du nom de Francis Schuckardt (homosexuel) et par un "évêque vieux catholique" marié, nommé Daniel Q. Brown.

Pour se rapprocher des "tradis" américains, elle a changé sa présentation et sa dénomination d'abord en "Communauté Saint Michel de Spokane", puis "CMRI", à savoir "Communauté de Marie Reine Immaculée".

Pour les premiers "sacres" et "ordinations", ils descendent en ligne directe de Harnold Harris Matthew, nommément excommunié par le Pape Saint Pie X, Matthew descendant lui-même de la lignée janséniste schismatique d'Utrecht.

Ce Pivarunas, qui passe à présent pour "sédévacantiste", a été "sacré" par Carmona et est le "consécrateur" de Dolan, lequel va "confirmer" et peut-être aussi "ordonner" au Mexique !

En outre, les rapports avec les "Vieux Catholiques" et autres hérético-schismatiques demeurent multiples !

Vous voilà pour "l'hospitalité sacramentelle" avec les acatholiques comme les modernistes de V 2 ! ?

Quelle collusion entre la Lumière et les ténèbres ! ? Unissez-vous avec si vous le voulez pour votre malheur ! Dieu daigne m'en garder jusqu'à mon dernier souffle ici-bas !

EST EST - NON NON ! Ce qui s'y ajoute (les arguties pour "justifier" la communicatio in sacris cum acatholicis") vient du Malin !

Que Notre Dame de la Merci pour le rachat des captifs vous obtienne d'être délivré de pareilles chaînes !

Prouvez donc en actes, et pas seulement en paroles l'exactitude de ce que vous affirmez :

Rien à voir avec la supposée peur pratique de perdre toute aide sacramentelle ! C'est la seule vérité qui m'intéresse.

Qu'il est difficile d'être intégralement Catholique en une pareille crise !



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2400
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Collusions sacrilèges de la schismatique lignée thuciste avec des sectes

#16 Message par Abbé Zins » lun. 05 mars 2018 21:15



8 septembre 2007

« A force de tout voir et entendre (sans réagir) on finit par tout admettre ; à force de tout admettre, on finit par tout justifier.» (Saint Augustin) A force de ne point vivre comme on doit penser, on finit par penser comme on vit.


La doctrine de l’Eglise n’est point affaire d’opinions personnelles, ni la Confession publique de la Foi d’options sentimentales. Elle est établie sur la divine Révélation dont la Sainte Eglise est la vigilante gardienne et interprète.

La loi de l’Eglise est pareillement fondée sur la Loi divine en ses fondements, à laquelle s’ajoute des dispositions humaines en matières contingentes ou dans l’agencement des divers moyens propres à atteindre sa fin surnaturelle.

Où, dans la doctrine et la loi de l’Eglise, avez-vous lu ou appris qu’il soit permis de communiquer en choses saintes et sacrées avec des apostats, ou hérétiques ou schismatiques ?

La doctrine que tient déjà toute raison droite, à savoir que la fin bonne ne justifie point les moyens mauvais, est en outre révélée : « Non faciamus mala ut veniant bona » (Rom. 3,8), on ne saurait faire le mal même en vue d’un bien !

Vérité qui a été longuement développée en rapport avec la si terrible crise présente dans le n̊ 63 de la revue (juin 2000), sans que vous n’y ayez fait aucun commentaire en sens opposé jusqu’ici. Pas plus que vous n’avez manifesté le moindre désaccord avec les n̊ 31-32 et 66 où le cas de la lignée hérético-schismatique thuciste a été étudié en détail.


Il est donc, a priori, fort surprenant que ce soit précisément devant une démonstration encore plus palpable du caractère très hétérodoxe et très scandaleux de cette lignée hérético-schismatique thuciste que vous cherchiez ouvertement à en défendre certains membres. Le tout serait des plus mauvais et pourri, mais pas telle ou telle partie !? D’un mauvais arbre seraient sortis, contrairement à la Parole du Divin Maître, de bons fruits !?


Non content de défendre ouvertement quelqu’un s’étant fait “ordonner” en la lignée hérético-schismatique thuciste, et cela au moment même où vous avez sous les yeux la répugnante toile d’araignée de cet assemblage de sectaires du pire acabit comprenant concubinaires” et multi récidivistes “sacrés” ou “ordonnés” 2, 5, parfois 11 fois pour Willemott-Newman et des nommément excommuniés par Saint Pie X et les Souverains Pontifes, non content de me reprocher implicitement de n’en avoir pas fait autant, vous transformez non seulement l’innocent en coupable et le coupable en innocent mais, qui plus est, vous faites de moi le bourreau dont l’illicitement “ordonné” serait la, que nenni, une des “victimes” !?



Quant à votre argumentation sentimentale concernant “un ministère apprécié de tous”, pensez-vous que celui de l’abbé Laguérie à Bordeaux ne soit pas tel ? Tenez-vous pour autant qu’il défend actuellement la Foi et sa Confession publique ?

Et l’abbé Loiseau, à Toulon, ancien de la FSP et à présent “prêtre diocésain”, n’est-il pas universellement apprécié de ceux qui ont recours à lui ? Et Karol Wojtyla, dit JP 2, n’était-il pas apprécié de l’immense majorité des fils de baptisés ?

Un tel critère, repris aussi par les FSSPX : voyez le nombre de nos oeuvres et les foules qui s’adressent à nous, pourrait vous conduire fort loin !

Qu’est-ce que la minorité “tradi”, par rapport aux diocèses et pays entiers ayant “apprécié” et suivi Martin Luther ? Que sont les “tradi” par rapport aux “charismatiques”, Moon, témoins gyrovagues, etc...

Si le fait d’être humainement “apprécié” est le critère déterminant, alors le modernisme condamné par Saint Pie X est vrai, le pseudo “oecuménisme” condamné par les Papes est juste : l’important étant ce qui “satisfait le croyant” !

La clé de votre présente réaction n’est point doctrinale et intellectuelle, mais morale. Justement, parce que vous aviez en main une démonstration encore plus palpable, vous avez ressenti le besoin de justifier votre propre comportement, et vous en êtes “logiquement” venu à condamner le mien.

Cela ne change rien à la doctrine et aux lois de l’Eglise à partir desquelles nous serons jugés.

Que le Père Eternel dont Elles émanent fasse triompher la Vérité en nos intelligences et la Charité en nos coeurs.



Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 142
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43

Re: Compromissions schismatiques avec la sacrilège lignée Thuc

#17 Message par InHocSignoVinces » dim. 09 sept. 2018 12:19

On ne peut faire un péché pour prétendument "sauver" le monde entier !

"Non faciamus mala ut veniant bona." (Rom. 3,8)
¡Exactamente! Nunca ningún árbol malo dio frutos buenos, como nos avisó NSJC en el Evangelio. No nos es lícito recurrir al mal supremo que es el pecado para "justificar" un supuesto "bien". ¡Nunca!

Es más, un católico debe dejarse quemar vivo antes que consentir en cometer un solo pecado mortal. La muerte del cuerpo es siempre más deseable que la del alma. No podemos consentir en aceptar ni un solo error, por pequeño que parezca, porque precisamente los malos hábitos se introducen lentamente, si les dejamos entrar, y una vez dentro, es MUY difícil expulsarlos.

No puede haber ningún compromiso con el error y la herejía. Cristo no tiene nada que ver con Belial. Ni la luz con las tinieblas.

No podemos consentir en NINGÚN acercamiento hacia la sacrílega línea Thuc, porque está podrida y viciada desde su concepción.

Somos hijos de Cristo, hijos de la Verdad y de la luz, no del error y las tinieblas. Como muy bien señala el Abbé Zins, busquemos por tanto la Verdad a la luz de Cristo y de la doctrina de la Iglesia, establecida sólidamente sobre la divina Revelación tal cual ha sido y es preservada e interpretada por Ntra. Santa Madre la Iglesia.
¡Dios mío, todo por amor a Vos, y para vuestra mayor gloria! Jesús y María, os amo y os adoro con toda mi alma y con todo mi corazón. ¡Tened piedad de mí!

Répondre

Revenir à « Tribune de réponses publiques »