Causes et nature de l' « abomination » dans le 2e Temple

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3327
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Causes et nature de l' « abomination » dans le 2e Temp

#11 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 19:45

Luern a écrit :

plus tard, le roi et grand-prêtre hasmonéen, Aristobule II,
notamment confond les deux fonctions : l'Etat et la Prêtrise. Les pharisiens tendent à domestiquer la prêtrise décadente.

"la législation sacerdotale prévoyait l'onction du grand-prêtre, mai il ressort d'allusion taldmuiques que les derniers pontifes de Jérusalem ne la recevaient plus, et se contentaient de revêtir les habits énumérés par Aaron, à Exode 28. selon les rabbins, le chrême (servant à l'onction des prêtres et des rois avant l'Exil) a disparu depuis longtemps et il ne sera retrouvé qu'aux temps eschatologiques ...le dernier pontife oint semblent avoir été Onias II, puisque Daniel l'appelle " Maschiak" (in M.Laperrousaz " l'attente messianique" Manuscrits de Qumran)
Un précédent historique intéressant , pour la question de la validité des sacres aujourd'hui...
Il semble s'agir là de simples conjectures plutôt que d'une démonstration fondée. Par ailleurs, à la différence du Sacerdoce de la Nouvelle Alliance, celui de l'Ancienne ne comprenait pas de pouvoir surnaturel ni de caractère. Longtemps, il a été réservé aux descendants d'Aaron, au moins jusqu'à Samuel où certains ont commencé à être choisis en dehors de cette descendance. Il consistait à pratiquer des rites d'immolations et d'offrandes dont la réalisation effective n'impliquait pas un pouvoir surnaturel. Donc là, il pouvait y avoir de graves fautes par rapport à la licéité de l'acte posé, mais non quant à sa validité, sinon qu'il pouvait dès lors ne point être agréé par Dieu et repoussé par Lui. Tandis que dans la Nouvelle Alliance, la consécration effective est absolument nécessaire à la validité.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3327
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Causes et nature de l' « abomination » dans le 2e Temp

#12 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 19:50


« « Le roi Antiochus rédigea un décret, par lequel il ordonnait que tout le peuple soit un », à savoir uniforme dans la foi et la religion, en sorte que tous ceux qui lui étaient soumis s'unissent en la même superstition et idolâtrie de la même façon qu'ils étaient unis en un même royaume,

et donc « en sorte que chacun abandonne sa loi », ce qui revient à dire de telle façon que les Juifs abandonnent la loi et le culte de Dieu transmis par Moïse, et adoptent la loi et le culte d'Antiochus...

« Et nombreux furent ceux d'Israël qui consentirent à le servir.». Le terme grec est plus précis : "té latreia", à lui accorder la latrie, en d'autres termes la soumission sacrée, le culte et l'adoration, de telle manière qu'ils n'honorent nul autre Dieu d'un culte de latrie, ni ne servent d'autre Dieu que le dieu d'Antiochus leur roi, à savoir Jupiter Olympien et Antiochus lui-même.

Car lui-même voulait être honoré comme Dieu avec Jupiter. (Ipse enim una cum Jove volebat coli ut Deus.


« Et le roi envoya des livres... Et il envoya des décrets par lesquels il ordonna de souiller le lieu saint », c.à.d. de violer et profaner le Saint Temple et ses sacrifices sacrés, les rites, le sabbat, les fêtes, etc.. « et le peuple saint d'Israël », en sorte que rejetant la sainte foi et loi de Dieu ils se souillent avec des sacrifices sacrilèges et les superstitions païennes, ainsi que les idoles. Ce qui est explicité à la suite : « d'immoler des chairs porcines », des porcs et des truies, tenus pour immondes en la loi mosaïque et donc interdites d'offrir et de manger, « et des animaux communs », c.à.d. impurs...

« Et en sorte qu'ils changent toutes les observances de Dieu », qu'ils violent toutes les lois et prescriptions de Dieu....

« Et une multitude parmi le peuple se rassemblèrent autour de ceux qui avaient abandonné la loi du Seigneur », à savoir autour des apostats, en apostasiant avec eux la loi de Dieu, à savoir autour de Jason, Alcime, Menelas et des autres meneurs de l'Apostasie.

« Certains du peuple d'Israël s'enfuirent », ceux qui ne voulaient point apostasier, mais persévéraient avec constance dans la véritable loi et le culte de Dieu, et se voyaient obligés de fuir et de se cacher dans des grottes et des cavernes.

« Le 15e jour du mois de Casleu », qui correspond à notre mois de novembre, « fut dressée sur l'Autel de Dieu dans le Temple de Jérusalem l'abominable idole de désolation », une statue de Jupiter Olympien, qui devait être la cause de toute calamité et désolation, comme l'avait prédit Daniel (12,11).»

(Cornelius a Lapide, in I Mach. 1,43-57)

Ainsi donc, le roi Antiochus rédigea un décret, par lequel il ordonnait que tout le peuple soit un, à savoir uniforme dans la foi et la religion, ce par quoi il est également une parlante figure de l'Antéchrist personnel.

Unité politique, sociale et "religieuse" antichristique que prépare l'actuel avance du mondialisme et la fusion "interreligieuse" que nous avons de plus en plus sous les yeux
.


Ce qu'illustrent si clairement la vidéo indiquée par Si vis pacem : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... reforumcat ,

http://www.micael.byethost7.com/viewtop ... t=119#p798

et les dossiers sur La Tour de Babel de la grande Apostasie : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... reforumcat

http://www.micael.byethost7.com/viewtop ... =209#p1740

et sur L'union de fils de Dieu aux filles des hommes : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... reforumcat .

http://www.micael.byethost7.com/viewtop ... t=117#p758

Répondre

Revenir à « Prophéties de la Sainte Écriture et Réalisations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité