Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#101 Message par Abbé Zins » mer. 15 janv. 2020 18:45


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"



Les protestants pensent que le dogme catholique que la Messe est un sacrifice dénature la mort du Christ.

Comme si la Messe, de par soi et sans l’existence de la crucifixion du Christ, serait un sacrifice accepté par Dieu pour le salut du monde.

Mais, toute la théologie catholique fait dépendre la valeur de la Messe du sacrifice sanglant, que, une fois pour toute, le Verbe fait Homme a offert à son Père, pour notre salut, sur la Croix.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#102 Message par Abbé Zins » jeu. 16 janv. 2020 19:54


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"



Cette relation si intime de dépendance de la Messe par rapport à la Croix du Christ fait qu’il est essentiel à la Messe de la représenter au moyen de la consécration des deux espèces du pain et du vin, avec la conversion, vi verborum (par les paroles consécratoires) dans le Corps et dans le Sang du Christ ;

puisque, par cette consécration des deux espèces (pain et vin), est signifiée la séparation ou effusion du Sang du Corps du Christ, qui a eu lieu sur le Calvaire.


C’est ce qui découle de l’institution de la Messe, faite par le Christ, puisqu’il a manifesté la volonté que soit expressément signifiée dans le rite sensible l’effusion de son Sang :

ce qui a lieu par la consécration des deux espèces.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#103 Message par Abbé Zins » sam. 18 janv. 2020 19:15


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Ainsi donc, en la définition donnée par le nouvel Ordo Missae", au n° 7 de l’ Ordonnance Générale du Nouveau Missel Romain, que nous sommes en train de commenter, nous ne rencontrons nulle part l’idée de sacrifice ;

et, par la même, nous pouvons conclure avec la voix de l’Evangile, de la Tradition Catholique, de la théologie universelle, que la nouvelle Messe ou les nouveaux rites, que l’on cherche à nous imposer pour le 30 novembre de cette année

N’EST PLUS LA MESSE CATHOLIQUE, en raison de l’absence de l’élément essentiel de notre Messe, qu’est le SACRIFICE.






Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#104 Message par Abbé Zins » mar. 21 janv. 2020 19:12


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


"Célébration du Mémorial du Seigneur", dit le nouvel "Ordo Missae" ; mais, comme nous l’avons déjà vu,

les protestants aussi célèbrent, à leur façon, ce "Mémorial du Seigneur",

bien qu’ils n’acceptent l’idée de sacrifice de la Sainte Messe, élément essentiel, comme nous l’avons dit, à ce sujet.






Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#105 Message par Abbé Zins » mer. 22 janv. 2020 19:14


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Il y a en la Messe une immolation mystique du Christ — non une simple commémoration de sa Passion et de sa mort — ; immolation non physique, mais morale, par le seul fait que la consécration le place en un état inutile pour les usages de la vie humaine, apte seulement pour être mangé et bu.

Avec cette immolation mystique se conserve l’idée essentielle de sacrifice ; parce que, même si sur le plan physique, le Corps du Christ n’est pas détruit par la consécration, il est cependant détruit humainement parlant.

Ainsi, dans l’ordre moral, c’est le même qui se transforme en vrai pain, se prépare et s’apprête pour le repas.

Changement radical, sans aucun doute, suffisant pour satisfaire de façon complète l’idée de sacrifice.






Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#106 Message par Abbé Zins » jeu. 23 janv. 2020 19:10


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"



Car rendre comestible ce qui ne l’était pas, et le rendre comestible de telle sorte qu’il ne puisse plus être utile à un autre usage que l’alimentation, est un changement plus grand que les autres qui, par le mode commun d’entendre des hommes ce qu’est un sacrifice, suffisent à cela même.

Ainsi de même que le corps de la victime d’un sacrifice n’est pas apte à être mangé, si la victime n’a pas été tuée, de même mettre un corps, comme celui du Christ, en l’état d’aliment comestible, est comme le tuer, non physiquement, mais moralement ou pour l’usage humain.

C’est pourquoi, avec raison, les Pères de l’Eglise disent que par la CONSÉCRATION on sacrifie la victime eucharistique et que, suite à la consécration, le SACRIFICE est déjà réalisé.

Et ainsi, pour le prêtre, qui a été ordonné, recevoir le pouvoir de sacrifier et celui de consacrer (comme représentant et au nom du Christ) sont des choses équivalentes, parce que les deux ne sont qu’une seule, puisque consacrer c’est sacrifier.

Mais, cela n’enlève pas que la communion du prêtre appartient à la substance et intégrité de ce Sacrifice ; puisque, par cette communion, s’achève la consommation et destruction de la victime.





Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#107 Message par Abbé Zins » sam. 25 janv. 2020 19:12


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"



Une fois faites ces explications, qui se fondent sur la doctrine et les canons de foi du Concile Oecuménique de Trente et sur l’Encyclique de Pie XII "MEDIATOR DEI ET HOMINUM", nous croyons avoir démontré que la nouvelle Messe, selon la définition que nous en donne le numéro 7, l’Institutio Generalis Missalis Romani, N’EST PLUS UNE MESSE CATHOLIQUE.



Répondre

Revenir à « La révolution liturgique et sacramentelle montinienne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité