A monsieur Louis-Hubert Remy

Message
Auteur
Si vis pacem
Messages : 394
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

A monsieur Louis-Hubert Remy

#1 Message par Si vis pacem » mer. 10 janv. 2007 2:29

Monsieur Remy, je vous prie de me pardonner, mais

1° - ne pouvant vous répondre directement ni sur GDF ni sur le LFC par le fait d'agissements petits et mesquins,
2° - sachant que vous êtes un lecteur régulier de ce forum,

je le ferai dorénavant sur celui-ci.

Je viens de lire sur GDF ceci :Louis-Hubert Remy, le dimanche 7 janvier à 14:19, à cet endroit : http://gestadei.bb-fr.com/ftopic614-15. ... phique.htm a écrit:
Cher Credo, cher Dismas,

Nous ne devons pas craindre les questions, les oppositions, les pinailleurs. C'est le seul moyen d'étudier, d'approfondir, d'enseigner.
La seule chose que je crains ce sont les malhonnêtes, ceux qui sont de "mauvaise foi".

Répondre régulièrement aux mêmes questions, c'est obligatoire. Chaque jour naissent des ignorants qui devront tout apprendre. Chaque jour des hommes cherchent la vérité.

Nous devons appliquer la même charité (patience, gentillesse) que ceux qui savaient ont appliqué envers nous pour nous permettre de comprendre.

Je crois par exemple que Gabrielle et ses canadiens sont de bonne foi.
Il est tout à votre honneur d'essayer de calmer vos troupes, bien échauffées par des mensonges et des calomnies qui n'ont pas, tant s'en faut, servi la Vérité (dans la Charité ... rajouterait quelqu'un !)
Je répondrai plus longuement à la question de la juridiction mais quand j'aurai du temps. La réponse de l'abé Grossin n'est pas complète.
Dont acte !
Rien dans Mabillon ne me permet de dire pour le moment qu'il soit de mauvaise foi. Et un historien qui a les deux tomes du Clovis est quelqu'un que je respecte.
C'est un concert de louange ... pour une fois !
Il n'en était pas de même pour Florant et l'abbé Zins.
Ah ! ... Je me disais aussi que cela ne pouvait durer !
Je répondrai sur la question posée par Florant (car il y a une réponse, ne serait-ce que la méthode d'enseignement au Séminaire Français à Rome) mais je suis heureux de ne plus le voir, car je n'aime pas les insolents qui venant de découvrir que l'eau bout à 100° se croient déjà l'Eglise enseignante.
En parlant d'insolence ... Il me semble avoir lu quelque part ceci :

Louis-Hubert Remy, à cet endroit : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... mcat#10061 a écrit:
[...]

M. l’abbé, tant que vous n’aurez pas présenté des excuses à vos lecteurs, vous pouvez être considéré comme, - et je choisis mon mot, et je pèse mon mot, même s’il n’est pas très ecclésiastique, - un jean-foutre.

Il y en a assez de ces clercs (vous n’êtes pas le seul !) qui se conduisent comme des ayatollahs ! comme de véritable successeur de ces 150 "théologiens" qui ont envoyé Jeanne au bûcher.

Vous avez tous le même procédé de départ, à tel point qu’il me sert de repère. Vous annoncez dans les règles du débat : politesse, courtoisie …et dès la première réfutation, volent les petits mots, les moqueries, les bouffonneries, les injures, style caporal-chef de cavalerie au mess des sous-off…

Il vous faut des admirateurs, des encenseurs, et tous ceux qui ne vous admirent pas, qui oublient de vous encenser, sont douteux..
J'ai un grand respect pour les travaux anciens de cet abbé, en particulier pour son monumental Catalogue. C'est remarquable.
On encense ...
C'est pour cela que je l'ai rangé dans les gens de mauvaise foi dans son attaque du Règne du Sacré-Coeur.
Pour mieux cracher son venin !
J'y reviendrais tellement ses propos sont blasphématoires et scandaleux.
Décidément ... vous avez du travail ! Rappelez-vous :
Louis-Hubert Remy, à cet endroit : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... mcat#10061 a écrit:
[...]

Je ne sais pas faire cent lignes à l’heure. Mon rythme est une page par jour au grand maximum...
Citation:
Pour ce qui est du Grand Pape et du Grand Monarque, l'abbé Z nous a répondu pour justifier et démontrer sa position par cinq lignes de saint Jérôme complètement en dehors du sujet
1 débat avec plus de 100 réponses en seulement 5 lignes : fortiche l'abbé !
Je lui ai cité 7 ouvrages et une liste de vingt bienheureux (liste non exhaustive et complétée par d'autres) qui partagent notre opinion, il a le culot de nous accuser, APRES, de ne pas lui en avoir présenté un seul.
Vous avez énuméré des ouvrages et des auteurs ... mais de textes précis sur le grand monarque ... Que nenni ! Je suis comme Soeur Anne ! ... les seul textes repérés ici ou là (!!!) furent cités par l'abbé Grossin (Saint Ange et Saint Hildegarde, l'abbé a déjà répondu sur sainte Hildegarde ... nous répondrons dans une prochaine livraison sur saint Ange)

A part cela il me faut reconnaître que l'on est en période de récession en effet ... de cent nous passons à plus de cinquante pour en arriver à présent à vingt ?

Jugez vous-même : Claire ou Clerc nous disait :
Claire, à cet endroit : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... mcat#10078 a écrit:
[...]

Vous focalisez sur Holzhauser, mais il est un parmi cent !
Pour votre part vous étiez à
Louis-Hubert Remy à cet endroit : http://www.phpbbserver.com/lelibreforum ... mcat#10070 a écrit:
plus de cinquante personnes.
Enfin ... J'ai cru comprendre que le "vénérable" Holzhauser était le premier dans la série ... alors pour en terminer avec lui ( voir pour le début en ce dossier : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... reforumcat ), je me permettrai de finir la réponse sur laquelle je vous avais quitté :
Louis-Hubert Remy à cet endroit : http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewto ... mcat#10076 a écrit:
J'ai compris !

Ce doit être Holzhauser qui s'est donné lui-même ce titre de Vénérable après sa mort !
Et bien ... Je vous prie de me pardonner mais ....vous n'avez rien compris.

La passion est mauvaise conseillère.

Je me permets donc de vous mettre cet article de Naz à propos du "titre" de Vénérable :

Naz dans le Dictionnaire de Droit Canonique, Paris, 1965, tome VII, col. 1408 a écrit:
VÉNÉRABLE. — Épithète ajoutée au nom du serviteur de Dieu dont la cause de béatification est à l'étude, à partir du moment où le S.-Siège a proclamé par un décret l'héroïcité de ses vertus. Voir supra, III, 31. De ce fait, aucun culte public ne peut lui être rendu.

Jusqu'au décret pris par la S. Congrégation des Rites, le 26 août 1913 (Fontes, no 6393), le titre de vénérable était donné au serviteur de Dieu dès l'introduction de sa cause.
Permettez-moi de citer à mon tour un auteur que vous devez connaître et que, je le pense, vous ne récuserez point :

Rohrbacher, Histoire universelle de l'Eglise catholique, t.11 au format in 4°, p.68 a écrit:
... Nous ignorons quelles suites ont eues ses [d'Holzhauser !] oeuvres et ses institutions, et même si elles ont eu des suites. On a de lui quelques opuscules de piété. On lui attribue un recueil de visions prophétiques, mais qui, n'ayant été publié que près d'un siècle après sa mort, n'offre aucune garantie ni authenticité (Biogr. univ., t. XX).
Vous reconnaitrez avec moi que la cause du "vénérable" Holzhauser est dorénavant entendue ...

En attendant la suite ...

Fulgurator
Messages : 81
Inscription : ven. 06 oct. 2006 2:00

Re: A monsieur Louis-Hubert Remy

#2 Message par Fulgurator » ven. 12 janv. 2007 11:34

Si vis pacem a écrit :
Louis Hubert a écrit : Je lui ai cité 7 ouvrages et une liste de vingt bienheureux (liste non exhaustive et complétée par d'autres) qui partagent notre opinion, il a le culot de nous accuser, APRES, de ne pas lui en avoir présenté un seul.

Vous avez énuméré des ouvrages et des auteurs ... mais de textes précis sur le grand monarque ... Que nenni ! Je suis comme Soeur Anne ! ... les seul textes repérés ici ou là (!!!) furent cités par l'abbé Grossin (Saint Ange et Saint Hildegarde, l'abbé a déjà répondu sur sainte Hildegarde ... nous répondrons dans une prochaine livraison sur saint Ange)
Pourriez vous mettre le lien qui renvoie à ces références. (J'ai un peu cherché sur LFC et GDF mais en vain.)

MERCI d'avance

Si vis pacem
Messages : 394
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: A monsieur Louis-Hubert Remy

#3 Message par Si vis pacem » ven. 12 janv. 2007 14:06

Fulgurator a écrit :
Si vis pacem a écrit :
Louis Hubert a écrit : Je lui ai cité 7 ouvrages et une liste de vingt bienheureux (liste non exhaustive et complétée par d'autres) qui partagent notre opinion, il a le culot de nous accuser, APRES, de ne pas lui en avoir présenté un seul.

Vous avez énuméré des ouvrages et des auteurs ... mais de textes précis sur le grand monarque ... Que nenni ! Je suis comme Soeur Anne ! ... les seul textes repérés ici ou là (!!!) furent cités par l'abbé Grossin (Saint Ange et Saint Hildegarde, l'abbé a déjà répondu sur sainte Hildegarde ... nous répondrons dans une prochaine livraison sur saint Ange)
Pourriez vous mettre le lien qui renvoie à ces références. (J'ai un peu cherché sur LFC et GDF mais en vain.)

MERCI d'avance
Voilà le lien et le texte en question :

Louis-Hubert remy, le jeudi 21 décembre à 8:58, à cet endroit : http://gestadei.bb-fr.com/La-Monarchie- ... e-t535.htm a écrit:
Oui très nombreux furent les saints, les bienheureux, les saintes âmes qui ont prophétisé et parlé du Grand Monarque et du Grand Pape.

Des livres ont été écrits à ce sujet et donnent toutes les références. Notre abbé ne doit pas les connaître, puisqu'il s'est borné à critiquer notre ami le Marquis de La Franquerie.

Qu'il se reporte à :
- Voix Prophétiques de l'abbé Curicque ;
- Bénédictions et Malédictions de Jean Vaquié ;
- Veillez et priez de Michel Servant ;
- Serait-ce vraiment la fin des temps ?, d'Elie Daniel, abbé Paulin Giloteaux, prêtre parisien éminent comme en parle la RISS rose n° 11 du 1/11/1929 p. 340
Cet abbé Giloteaux était aussi savant que notre abbé contradicteur.
- Guerre et Révolution du baron de Novaye
- Demain ?... du même auteur
- La perspective des Grands Événements de Michel de Savigny
- etc. etc.

Saint Remy, Hincmar, sainte Hildegarde, la Mère du Bourg, le bienheureux Amadio au XVIè, le Bienheureux Tomasuccio,au même siècle, la religieuse de Belley, Bernard de Bushs, Merlin Joachim, la Bienheureuse Catherine de Racconigi, Maître Noël Olivarius, saint Patern, Marie des Terreaux, Werdin d'Otrante au XIIIè, Jean de Vatiguerro, Bernard de Bustis au XVè, l'abbé Souffrand, saint François de Paule, Michel Pirus, Mgr Makarios, et tant d'autres ont parlé du Grand Pape et du Grand Monarque.

Alors ramener tout à certains auteurs douteux du XIXè qui ont affabulé sur le comte de Chambord prouve l'incompétence ou pire : la malhonnêteté.

Répondre

Revenir à « Tribune de réponses publiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité