Citation du cardinal Manning en 1861

Message
Auteur
chartreux
Messages : 1486
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Citation du cardinal Manning en 1861

#1 Message par chartreux » dim. 13 mars 2016 9:09

Trouvé au hasard de mes promenades sur le net :
Cardinal Henry Edward Manning, [color=green][i] The Present Crisis of the Holy See, [/i][/color], 1861, pp.88-90 traduit par le chartreux a écrit :
L'idée de l'apostasie de la ville de Rome et sa déstruction par l'Antéchrist est si étrangère à tant de catholiques aujourd'hui qu'il n'est pas inutile je pense de transmettre les paroles des plus grands théologiens à ce sujet. Malveda, qui traite expressément de cela, cite comme opinion commune à Ribera, Gaspar Melus, Biegas, Suarez, Bellarmin et Bosius que Rome apostasiera, renverra le vicaire du Christ et retournera à son ancien paganisme ... Alors l'Église sera dispersée aux quatre vents, et restera cachée dans des catacombes, des montagnes, des grottes, des cavernes ; pour un temps elle paraîtra avoir été balayée de la surface de la terre. Tel est le témoignage universel des Pères de l'Église.

Avatar de l’utilisateur
gabrielle
Messages : 550
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Citation du cardinal Manning en 1861

#2 Message par gabrielle » jeu. 17 mars 2016 13:27

L'Église et son oeuvre, TII Les combats de l'Église Abbé Gibier, 1905., pages 60-61-62 a écrit :
III. Elle porte au front l'auréole de la défaite.

L'humanité est vile par plus d'un côté, mais surtout par celui que je vais vous dire. Elle adore le succès, et, le succès étant souvent du côté du plus fort, vous la voyez flairer le point où gît la force, et avec elle l'avenir, vous la voyez sacrifier Antoine à Auguste, courir au camp du victorieux et se mettre à plat ventre devant l'iniquité triomphante. Cependant, par un singulier contraste, cette humanité si vile devant le succès ne donne pas son cœur aux victorieux dont elle baise les pieds avec tant de bassesse. Où va-t-elle porter l'hommage de son admiration, de son estime et de son amour ? Elle va au pied du bûcher sur lequel on brûle une pauvre et sainte fille nommée Jeanne. Elle va sur un roc où un homme d'un génie à embrasser le monde avait été jeté par la trahison, et elle qui n'avait été conquise ni par les bataillons en marche, ni par les enseignes déployées, ni par les victoires aux serres dévorantes, ni par les clameurs de la foule enivrée, ni par les louanges des corps d'État agenouillés, elle s'attendrit devant les souffrances et devant les tortures, elle accorde aux larmes ce qu'elle avait refusé à la puissance, et elle s'écrie : « Honneur au courage malheureux ! Gloire aux vaincus ! gloria vie lis ! » Regardez l’Église, Messieurs. Ses défaites sont cent fois plus belles que ses victoires.

Ce sont des défaites imméritées, dignes par conséquent de tout respect, dignes d'admiration et d'amour. Elle détruit l'esclavage, elle relève la femme, elle ennoblit le mariage, elle sacre le pouvoir, elle crée le peuple. Ses bienfaits sont incommensurables, et ses bienfaits n'aboutissent qu'à lui attirer des coups. On se sert contre elle des forces qu'on lui doit. On la soufflette avec les libertés qu'elle a créées. On l'accuse de faire obstacle à la civilisation qui vient d'elle. En la frappant, on frappe le vrai et le bien, la justice et l'honneur, Dieu et Jésus-Christ, dont elle est la vivante personnification et l'immortel organe. L’Église subit des défaites. N'en soyez pas scandalisés. Le succès est vil, quand il couronne une cause que la conscience désavoue, et l'innocence vaincue fait pâlir d'un seul de ses regards tous les triomphes de l'iniquité. Quand l’Église succombe dans la lutte, saluez-la, couvrez-la comme d'un bouclier non seulement de votre compassion et de vos prières, mais de votre estime et de votre ardent amour. Ses défaites sont imméritées, elles sont rédemptrices, elles sont fécondes, elles sont glorieuses... et d'ailleurs elles ne sont jamais définitives. Momentanément vaincue, l’Église sort du tombeau où on la croyait à jamais ensevelie.

Répondre

Revenir à « Actualité et thèmes secondaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités