Grains de sagesse

Message
Auteur
Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#131 Message par Monique » lun. 17 oct. 2016 20:51

1241- Où il n'y a point de maître, tout le monde est maître ; où tout le monde est maître, tout le monde est esclave. (Bossuet(Extrait de La Politique tirée de l'Écriture Sainte)

1242- «... il faut inspirer aux enfants des princes l'amour de la vertu, afin qu'ils surpassent en bonnes mœurs ceux qu'ils doivent surpasser en dignité. » (le roi de France Charles V, in Rohrbacher)

1243- « s'écarter de Lui, c'est tomber ; se retourner vers Lui, c'est se relever; demeurer en Lui, c'est être fort... revenir à Lui c'est ressusciter; habiter en Lui, c'est vivre ».
(S. Aug. , Soliloquiorum , lib. I, 3 ; Migne, P. L. , t. 32, col (6 ou 8 ?)70.

1244- extrait d’un vieux Missel, 1951 a écrit:
Nous sommes considérés comme des imposteurs, quand nous sommes sincères; comme obscurs, quand nous sommes bien connus; comme mourants, quand nous voici vivants; comme châtiés, et nous ne sommes pas mis à mort; comme tristes, tandis que nous sommes toujours joyeux; comme pauvres, tandis que nous faisons beaucoup de riches; comme n’ayant rien, tandis que nous possédons tout. (II Corinthiens VI, 8-10)

1245- Saint Jean Chrysostôme in Saint Matthieu, XXVI, 17-26 :
...ce qu’on ne peut assez déplorer en nos jours, c’est qu’on ne rougit plus du vice, parce que les méchants sont en très grand nombre. C’est là l’artifice du démon, et une des plus grandes plaies dont il frappe les pécheurs. Il leur ôte donc le sentiment de leur péché, parce qu’il l’a tellement multiplié dans le monde, qu’il en a effacé toute la honte.

1246- C’est parce que Dieu subit la condition humaine que l’homme est élevé à la condition divine.
(Saint Grégoire, pape)

1247- ...[L]’art a comme tâche essentielle, et comme raison d'être même, d'être un élément de perfectibilité morale de tout l’être, et c’est pourquoi il doit lui-même être moral. (Pie XI, dans Vigilanti cura)

1248- Dieu en effet, ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sainteté, dans le Christ Jésus notre Seigneur.
(I Thessaloniciens IV, 7.)

1249-(...) on voit clairement qu'il est inique d'offenser Dieu puisque c'est en Dieu même, je dis bien contenus en Lui, que nous commettons nos grandes iniquités. car si nous comprenions ce qui en est, il nous serait, semble-t-il, impossible d'être aussi outrecuidants. (Sainte Thérèse d'Avila)

1250- « Il y a dans le monde deux sortes d'individus : Ceux qui devant la difficulté, laissent tomber leurs bras, soupirent, se prennent la tête à deux mains ou vont se coucher de désespoir.., rien qu'à voir l'ampleur de la tâche ils sont déjà fatigués, et les autres qui puisent devant l'effort une vigueur nouvelle et ne voient dans l'obstacle qu'un point d'appui providentiel pour s'élancer plus loin. » ( Pour faire l'avenir, P. Croizier S. J. 1929. )

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#132 Message par Monique » ven. 21 oct. 2016 16:39

1251- Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu'il en manque toujours. (Bossuet)

1252- Saint Jean Chrysostome, in Saint Matthieu Chap. XII, vv. 38-46 :
"Personne," dit l’Évangile, "n’allume une lampe pour la mettre sous un boisseau." (Matthieu V,15) Soyons donc des lampes brillantes et élevées sur le chandelier, afin que notre lumière éclate de toutes parts. Allumons et entretenons en nous ce feu du ciel. Éclairons ceux qui sont assis dans les ténèbres, afin qu’ils sortent de leurs égarements et de leurs erreurs.

1253- Ceux-là détruisent vraiment l’Église qui ne lui font pas un rempart de leur corps, qui ne se font pas massacrer sur les marches pour la moindre de ses prérogatives. (Louis Veillot)

1254- « Le corps du Christ, qui est l'Église, dit S. Augustin, à l'instar du corps humain, fut d'abord jeune, et voilà qu'à la fin du monde il aura une apparence de caducité » (Sur le psaume. 26)
(tiré d'un Missel de 1951)

1255- Un seul regard sur la Volonté de Dieu dans les événements les plus fâcheux, doit suffire pour calmer toute agitation et raffermir le coeur. (Bienheureuse Mère Barat)

1256- Il y a dans l'accomplissement d'un devoir, si humble, si modeste qu'il soit, une grandeur véritable qui rehausse la nature humaine . (Auteur inconnu)

1257- Lorsque nous sentons le premier mouvement ou le premier assaut de quelque vice comme la colère... nous ne résisterons pas par un acte de vertu contraire... mais par un acte ou mouvement d'amour anagogique contre le vice, élevant notre coeur à l'union de Dieu. (Saint Jean de la Croix)

1258- Notre-Seigneur à sainte Gertrude :
« Après le peu de temps que vous avez été affligée de traverses et d'infirmités sur la terre, vous vous réjouirez pour toute l'Éternité de la possession de Dieu dans le Ciel. Les moments de vos afflictions seront récompensés de millions d'années de douceur et de consolations. Vous jouirez de cette joie et de ces délices que l'oeil n'a jamais vues, que l'oreille n'a jamais entendues, et qui ne sont jamais entrées dans la pensée d'un seul homme. »

1259- Ah que les enseignements de Jésus sont contraires aux sentiments de la nature ! Sans le secours de sa grâce il serait impossible non seulement de les mettre en pratique mais encore de les comprendre.
(Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

1260- Il a toujours le coeur en haut et les désirs élevés; qu'il soit assis, qu'il marche, qu'il travaille, qu'il se repose, quoi qu'il fasse, son cœur ne s'éloigne jamais de Dieu. (Hugues de Saint-Victor)

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#133 Message par Monique » mar. 25 oct. 2016 19:29

1261- Quiconque connaîtra l'homme verra que c'est un ouvrage de grand dessein, qui ne pouvait être conçu ni exécuté que par une profonde sagesse. (Bossuet (Extrait de De la connaissance de Dieu et de soi-même)

1262- « A la mort, je n'aurai d'autre consolateur que Jésus. Ô folie des folies, si je m'attachais à autre chose qu'à Lui ! Nous n'avons besoin que de Lui ! Tout passe, tout s'évanouit ! Il nous reste peu de temps à vivre ; ne perdons pas une minute. » (Sainte Bernadette)

1263- Notre-Seigneur à sainte Gertrude :
« Après le peu de temps que vous avez été affligée de traverses et d'infirmités sur la terre, vous vous réjouirez pour toute l'Éternité de la possession de Dieu dans le Ciel. Les moments de vos afflictions seront récompensés de millions d'années de douceur et de consolations. Vous jouirez de cette joie et de ces délices que l'oeil n'a jamais vues, que l'oreille n'a jamais entendues, et qui ne sont jamais entrées dans la pensée d'un seul homme. »

1264- Le bienheureux Henri Suso avait deux amis d'une grande sainteté ; l'un était heureux, considéré, riche et très honoré ; l'autre était accablé d'épreuves, incompris, pauvre et méconnu, malgré d'incontestables talents. Ils moururent tous deux. Dieu permit que celui qui, sur la terre, était riche et heureux, apparût au bienheureux Suso, et lui dit qu'il expiait, dans les flammes, certains mouvements d'orgueil qu'il avait eus au milieu des honneurs dont on l'entourait. Le pauvre affligé, au contraire, était monté droit au Ciel.

1265- « Les ressorts secrets de la Providence sont toujours infaillibles, quoi qu'il arrive, quoi que puissent faire les hommes, car ils ne font rien que ce que Dieu veut ou permet. La Providence voit toujours l'avenir et sait parfaitement ce qui convient le mieux pour nous, et Elle nous le donne infailliblement, Dieu supplée à tout et ne manque jamais au besoin; c'est là une vérité de Foi. » (R. P. de Caussade)

1266- Vous avez la croix de la plus amère des amertumes ; vous êtes toute pleine de grâces ! Vivez dans la joie et la paix du Sauveur. Si Dieu vous envoie de grandes peines, c'est un signe qu'Il veut faire de vous une grande sainte.
(Saint Paul de la Croix)

1267- Ne dites jamais que vous demeurez inutile sur la terre. La Providence se servira de vous et, dans votre pauvreté de mérites, vous pourrez longtemps mériter par les oeuvres de ceux qu'une de vos paroles aura touchés. (Auteur inconnu)

1268- Regardez vos souffrances, auxquelles votre faiblesse donne un faux visage, regardez-les comme vous les verrez dans l'Éternité, alors qu'elles auront acquitté des peines immenses que vous deviez payer pour vos péchés, et qu'elles vous auront mérité la Gloire et la Couronne. Une journée entière de croix vaut plus que cent ans d'exercices spirituels. (R. P. Rigolenc)

1269- Saint Paul dit que pour un court instant de souffrance nous serons écrasé par un poids immense de gloire.

1270- Celui qui vit dans la jouissance est comme un tronc d'arbre vermoulu, dont Dieu n'a su que faire.
Les honneurs et les prospérités du monde sont comme une représentation de comédie, pour leur peu de durée en comparaison de l'Éternité.
« A peine avez-vous un moment, et vous semblez compter sur un siècle. » (R.P.Milley)

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#134 Message par Monique » jeu. 27 oct. 2016 15:32

1271- Le temps découvre les secrets ; le temps fait naître les occasions ; le temps confirme les bons conseils. (Bossuet(Extrait de Sermons)

1272- « Ceux que Dieu a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils . Or, rien autant que l'amour ne nous rend semblables à Jésus-Christ. Entre les signes de prédestination — qu'il appelle « ombres » — le Père Faber compte en premier lieu l'amour du prochain. (L. Colin)

1273- Vous connaîtrez que vous avancez beaucoup au service de Dieu, si vous vous réjouissez que les autres s'y avancent. (Saint Jean de la Croix ( Liv. II de la Nuit obscure, chap. 2.)

1274- Votre charité a-t-elle des racines profondes ? vous êtes en sûreté, aucun mal ne peut vous atteindre.
(Saint Augustin)

1275- La charité de Dieu est une affection de l'âme qui étreint Jésus-Christ dans les bras de l'amour.
(Saint Bernard)

1276- La charité est une sorte de voie qui s'incline vers la vertu. Saint Jean Chrysostome)

1277- La charité est un amour qui met au-dessus de tout l’objet aimé. (Saint Bonaventure)

1278- Amour surnaturel envers le prochain en pensée, en paroles et en action. Avec lui, il y a le ciel, sans lui l'enfer. C'est le signe qui distingue les chrétiens. (Père Kolbe)

1279- Le mérite provenant de la charité est plus grand que celui provenant de la qualité de nos actes, tout comme la fin, que recherche toujours la charité, est préférable aux moyens qui y conduisent. Or nos actes ne sont que des moyens. (Saint Thomas d'Aquin)

1280-Le but de la vie chrétienne est l'accueil de l'Esprit-Saint en nous. [Saint Séraphin de Sarov]

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#135 Message par Monique » dim. 06 nov. 2016 20:29

1281- Une étincelle d'amour de Dieu est capable de soutenir un coeur durant l'éternité.
(Bossuet(Extrait de Lettres spirituelles)

1282- « Notre-Seigneur n'a-t-Il pas déclaré à sainte Gertrude qu'elle ne pouvait Lui être plus agréable qu'en supportant les contrariétés qui lui survenaient ! Donc, il n'est pas nécessaire de se creuser la tête à chercher le moyen de plaire à Jésus. Il suffit d'accepter patiemment tout ce qu'il permet. » (R. P. Brun)

1283- « ''Il faut, dit Fénelon, être poussé à bout, et jusqu'au désespoir entier de soi-même, pour n'espérer plus qu'en Dieu seul."
« Pesez bien l'énergie de ces termes, qui semblent d'abord trop forts ou trop outrés... »
(R. P. de Caussade)

1284- Notre-Seigneur à sainte Madeleine de Pazzi :
«Remarquez bien, ma fille, qu'il faut porter sa croix et non pas la traîner. Qu'ils sont nombreux ceux qui la traînent, et plus nombreux encore ceux qui la jettent à terre... Ceux qui la traînent éclatent en plaintes, en lamentations, quand, voulant les polir comme une pierre destinée à un bel édifice, Je leur envoie quelques tribulations... Ceux qui la jettent font tout ce qui dépend d'eux pour échapper aux souffrances que Je leur envoie, et dont pas un ne connaît la valeur.»

1285- Notre-Seigneur a sainte Brigitte :
« Je travaillerai avec ceux qui s'efforcent d'avancer d'un jour à l'autre dans le chemin de la perfection ; Je serai leur force et les enflammerai de mon Amour. »

1286- Notre-Seigneur à la Vénérable Benigna :
« Ce ne sont pas les fautes de fragilité qui arrêtent l'oeuvre de la perfection dans une âme ; ce sont les détours de l'amour-propre, la recherche de soi-même. »

1287- Notre-Seigneur à sainte Mechtilde :
« Ton Dieu s'est fait humble, Il a daigné s'abaisser aux oeuvres et aux services les plus bas, et tout ce que l'on fera ainsi en mémoire de Moi, J'en écrirai le souvenir dans mon coeur. »

1288- Notre-Seigneur à sainte Véronique Juliani :
« Maintenant que tu es dans la souffrance, c'est le temps des grâces. Tu participes aux Douleurs de ma Sainte-Humanité quand elle opéra le Salut des hommes, ainsi que l'avait ordonné mon Père. Prie pour le monde entier; ta consolation, ton repos seront de souffrir pour le salut des âmes. »

1289- Notre-Seigneur à sainte Catherine de Sienne:
» Je ne donne pas tout à un seul; Je donne une vertu à celui-ci et une autre à celui-là. A l'un, Je donne la Charité, à l'autre l'Humilité ou une Foi vive, ou la Prudence, ou la Tempérance, ou la Patience, ou la Force. Mais aucune vertu ne peut être parfaite sans qu'on ait, à un certain degré, les autres; car toutes les vertus sont liées par les liens de la Charité. »

1290- Notre-Seigneur à sainte Thérèse :
« Après cette vie, tu ne pourras plus Me servir et endurer quelque chose pour Moi... Hélas !, ma fille, qu'il y a peu d'âmes qui M'aiment vraiment... Je ne leur cacherais pas mes Secrets. Sais-tu ce que c'est que d'aimer avec vérité ? C'est renoncer au monde, à soi-même, et n'agir, ne penser que pour ma plus grande Gloire. »

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#136 Message par Monique » lun. 14 nov. 2016 16:53

1291- Ce n'est pas toujours l'objet défendu, mais c'est fort souvent l'attache qui fait des crimes damnables !
(Bossuet(Extrait de Sermon du mauvais riche - 22 Mars 1662)

1292-Notre-Seigneur à sainte Madeleine de Pazzi :
«Remarquez bien, ma fille, qu'il faut porter sa croix et non pas la traîner. Qu'ils sont nombreux ceux qui la traînent, et plus nombreux encore ceux qui la jettent à terre... Ceux qui la traînent éclatent en plaintes, en lamentations, quand, voulant les polir comme une pierre destinée à un bel édifice, Je leur envoie quelques tribulations... Ceux qui la jettent font tout ce qui dépend d'eux pour échapper aux souffrances que Je leur envoie, et dont pas un ne connaît la valeur.

1293- Notre-Seigneur à la Vénérable Benigna :
« Ce ne sont pas les fautes de fragilité qui arrêtent l'oeuvre de la perfection dans une âme ; ce sont les détours de l'amour-propre, la recherche de soi-même. »

1294- Notre-Seigneur a sainte Brigitte :
« Je travaillerai avec ceux qui s'efforcent d'avancer d'un jour à l'autre dans le chemin de la perfection ; Je serai leur force et les enflammerai de mon Amour. »

1295- Notre-Seigneur à sainte Mechtilde :
« Ton Dieu s'est fait humble, Il a daigné s'abaisser aux oeuvres et aux services les plus bas, et tout ce que l'on fera ainsi en mémoire de Moi, J'en écrirai le souvenir dans mon coeur. »

1296- Notre-Seigneur à sainte Véronique Juliani :
« Maintenant que tu es dans la souffrance, c'est le temps des grâces. Tu participes aux Douleurs de ma Sainte-Humanité quand elle opéra le Salut des hommes, ainsi que l'avait ordonné mon Père. Prie pour le monde entier; ta consolation, ton repos seront de souffrir pour le salut des âmes. »

1297- Notre-Seigneur à sainte Catherine de Sienne :
« Lorsque l'âme est entrée dans le chemin de la perfection, elle se sépare de la conversation des créatures. Pourquoi se renferme-t-elle ?... Par la crainte que lui cause la vue de son imperfection et par le désir qu'elle a d'arriver à l'Amour parfait. Elle voit, elle comprend que l'on ne peut y arriver par aucun autre moyen. »

1298- Notre-Seigneur à sainte Catherine de Sienne:
» Je ne donne pas tout à un seul; Je donne une vertu à celui-ci et une autre à celui-là. A l'un, Je donne la Charité, à l'autre l'Humilité ou une Foi vive, ou la Prudence, ou la Tempérance, ou la Patience, ou la Force. Mais aucune vertu ne peut être parfaite sans qu'on ait, à un certain degré, les autres; car toutes les vertus sont liées par les liens de la Charité. »

1299- Notre-Seigneur à sainte Gertrude :
« Après le peu de temps que vous avez été affligée de traverses et d'infirmités sur la terre, vous vous réjouirez pour toute l'Éternité de la possession de Dieu dans le Ciel. Les moments de vos afflictions seront récompensés de millions d'années de douceur et de consolations. Vous jouirez de cette joie et de ces délices que l'oeil n'a jamais vues, que l'oreille n'a jamais entendues, et qui ne sont jamais entrées dans la pensée d'un seul homme. »

1300- Mgr de Ségur, relativement à une petite sainte de neuf ans :
Elle avait une tumeur. Les médecins, se trompant sur son mal, lui imposèrent une ceinture de fer qui la serrait si fort qu'elle en ressentait des tortures indicibles.
La Soeur qui la soignait lui dit avec compassion : "Si je pouvais, ma pauvre chère enfant, je voudrais, pour te soulager, prendre une partie de tes maux..."« Si tu prenais une partie de mes maux, répondit la petite malade, Jésus te donnerait une partie de mon Paradis.
Oh non, non, grand merci ! A moi tout mon mal ! A moi tout mon Paradis !
»

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#137 Message par Monique » lun. 21 nov. 2016 21:00

1301- La possession des richesses a des filets invisibles où le coeur se prend insensiblement.
(Bossuet(Extrait de Sermons)

1302- Dieu en effet, ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sainteté, dans le Christ Jésus notre Seigneur.
(I Thessaloniciens IV, 7.) Extrait d’un vieux Missel, 1951.

1303- ...[L]’art a comme tâche essentielle, et comme raison d'être même, d'être un élément de perfectibilité morale de tout l’être, et c’est pourquoi il doit lui-même être moral. (Pie XI, dans Vigilanti cura)

1304- C’est parce que Dieu subit la condition humaine que l’homme est élevé à la condition divine.
(Saint Grégoire, pape)

1305- Le fardeau des pauvres, c’est de n’avoir pas ce qu’il faut; et le fardeau des riches, c’est d’avoir plus qu’il ne faut. (Saint Augustin)

1306- Celui qui rit avec Satan, devra renoncer à se réjouir avec le Christ. (Saint Pierre Chrysologue)

1307- Mon cœur est prêt, ô Dieu, mon cœur est prêt, je chanterai, je jouerai du psaltérion au milieu de ma gloire. (Psaume CVII, 2) (Extrait d’un vieux Missel, 1951)

1308- Ô mon Dieu ! que de fantômes de chrétiens, qui se croient être les membres du Sauveur, et qui sont ses persécuteurs les plus traîtres ; parce que, tandis que de la main ils font le signe de la Croix, ils en sont les ennemis dans leurs cœurs ! (Lettre aux amis de la Croix - p. 27 - S. Louis-Marie Grignon De Montfort)

1309- Sainte Catherine de Ricci tertiaire, priait devant son Crucifix, quand le Christ se détachant de la croix, emportant les clous dans les Plaies de ses Mains et de ses Pieds, s'avança dans l'air au-devant d'elle... Catherine, émerveillée, lui tendit les bras. Le Christ, se penchant vers elle lui dit :
« Chère épouse, Je viens chercher un asile dans ton coeur et dans celui de mes filles, contre les crimes des pécheurs dont Je suis accablé, et pour vous conjurer de désarmer ma Justice par vos prières. »

1310- Les dernières années de la vie sont les plus précieuses et les plus importantes ; les derniers soleils sont bien souvent les plus féconds. (Auteur inconnu)

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#138 Message par Monique » mar. 29 nov. 2016 17:45

1311- ''Seigneur, n'est-ce pas les purs qui seront le plus près de Vous ?"
« Ce sont ceux qui M'auront le plus aimé. » (Sainte Mechtilde)

1312- Regardez ce que vous faites et ce que Dieu fait ; vous verrez ses Yeux tournés de votre côté et perpétuellement fixés sur vous par un Amour incomparable. (Saint François de Sales)

1313- Il faut des torrents de sang pour effacer nos fautes aux yeux des hommes, une seule larme suffit à Dieu. (Chateaubriand)

1314- Imperturbable confiance en Dieu, malgré tout. Oui, une confiance d’enfant, aveugle, dans l’incommensurable Miséricorde du bon Dieu. Jésus disait à une sainte : « Mon enfant, je pardonne..., j’oublie..., je ne compte pas ! » (Réflexion sur la souffrance: (Saint Curé d'Ars)

1315- Demandons à Dieu la fidélité et la reconnaissance. Racontons-nous souvent à nous-mêmes, racontons-lui à lui dans l'oraison cette double histoire de nos péchés et de ses miséricordes... Mettons-nous souvent ce double tableau devant les yeux...
Et que cette vue fasse naître trois sentiments: l'humilité, la reconnaissance, et le sentiment de nos devoirs après avoir tant reçu. (Père Charles de Foucauld)

1316- En toutes choses recherchez la plus grande gloire de Dieu et son honneur. Regrettez vivement la moindre parcelle de temps que vous perdez, ou que vous n'employez pas à aimer Dieu. (Sainte Rita)

1317- Faites tout ce que vous faites en esprit d'oraison, c'est-à-dire, pour l'amour de Dieu, et en présence de Dieu. (Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

1318- Considère, ô homme, en quelle excellence le Seigneur t'a placé, quand il t'a créé et formé à l'image de son Fils bien-aimé selon le corps et à sa propre ressemblance selon l'esprit. (Saint François d'Assise)

1319- Tout se joue dans la plénitude de l'amour de Dieu. Peu importe que l'on soit moine ou marié, coureur d'aventure ou biscuitier, il n'est que l'amour de Dieu qui compte. (Guy de Larigaudie)

1320- « Une courte méditation, bien faite, sur la Passion du Sauveur, vaut plus que si l'on faisait, pendant une année entière, de rudes pénitences, et si l'on récitait chaque jour de cette année le Psautier. » (Saint Albert le Grand)

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: Grains de sagesse

#139 Message par Monique » sam. 10 déc. 2016 18:01

1321- Quand on aime, on aime ceux qu'aime l'être aimé, on les aime dans la même mesure que lui, autant que lui, comme lui, car on veut partager tous les sentiments de son coeur, car on ne veut faire qu'un avec lui. L'amour transforme l'amant en l'être aimé; il unit au point de faire qu'on n'est plus qu'un;...l'amour du coeur de Jésus pour les hommes, cet amour qu'il montre dans sa Passion, voila celui que nous devons avoir pour tous les humains.
(Père Charles de Foucauld)

1322- Une oeuvre, si petite qu'elle soit, qui est accomplie dans le secret et avec le désir qu'elle reste inconnue, est plus agréable à Dieu que mille autres que l'on accomplit avec le désir qu'elles soient connues des hommes; car celui qui l'accomplit pour Dieu avec un amour très pur, ne se préoccupe pas d'être non seulement vu des hommes, mais d'être vu de Dieu seul. (Sainte Rita)

1323- Notre Père très saint, notre Créateur, Rédempteur, Sauveur et Consolateur, faites que nous vous aimions de toutes nos forces, en dépensant toutes nos forces et tous les sens de notre âme et de notre corps; au service de votre oeuvre et de rien d'autre. (Saint François D'Assise)

1324- Vous ne pouvez donner beaucoup de temps à l'oraison... Que dites-vous ?... Mais vous faites oraison vingt-quatre heures par jour, puisque vos actions sont offertes à Dieu. Oui, je vous l'affirme : par la pensée habituelle de la Présence de Dieu, on fait oraison vingt-quatre heures dans le jour. (Saint Paul de la Croix)

1225- Mettez un frein solide à votre langage et à vos pensées, dirigez ordinairement vos affections vers Dieu, et vous procurerez par là une ardeur tout divine à votre âme. (Saint Jean de la Croix)

1226- « Le monde est né de l'amour, il est soutenu par l'amour, il va vers l'amour et il entre dans l'amour. »
(Saint François de Sales)

1227- « Du millier de sortes d'amour qui existent en ce bas monde, seul, l'amour de Dieu ou pour Dieu est valable et digne de la plus haute considération, autant que du respect le plus total. » (Jean-Michel Wyl)

1228- « Il n'y a pas d'amertume à converser avec lui, ni d'ennui à vivre auprès de lui ! » (Sagesse VIII, 16).

1229- « Il est aussi beau de peler des pommes de terre pour l'amour du Bon Dieu que de construire des cathédrales. » (Guy de Larigaudie)

1230- « Prier, vous le voyez, c'est surtout penser à moi en m'aimant...plus on m'aime mieux on prie... La prière, c'est l'attention de l'âme amoureusement fixée sur moi, plus l'attention est amoureuse, meilleure est la prière. »
(Père Charles de Foucauld)

Répondre

Revenir à « Actualité et thèmes secondaires »