Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

Message
Auteur
chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#51 Message par chartreux » mer. 31 mars 2021 12:23

SWS, Livre III, I, C3, §119 traduit par le chartreux a écrit :
Ils se distinguent de l'âme humaine en particulier en ce que leur substance spirituelle, semblable à celle de Dieu, n'est pas et ne saurait être confondue avec un corps pour former une seule nature. D'autre part, cependant, ils n'ont pas une autonomie si élevée qu'ils puissent, ainsi que Dieu, prendre une autre substance et en faire une unité purement hypostatique. Il n'en est donc pas des anges qui revêtent un corps comme de la réunion de l'âme humaine avec un corps, ou de la nature hypostatique en Jésus-Christ ; le corps dont ils se revêtent n'appartient pas à leur substance ; c'est une sorte de vêtement externe, d'instrument dont ils font un usage transitoire en vue d'un but ou d'un avantage particulier. Cf. S. Thomas, Ia pars, q. 51, et Suarez, lib. IV, cap. xxxvi et suiv.

II. Relativement à l'espace et au lieu, l'ange, en sa qualité de pur esprit, a cela de commun avec Dieu, d'une part, qu'il n'a pas d'étendue dans l'espace, et par conséquent ne peut être contenu dans l'espace quant à ses parties ; et, d'autre part qu'il n'a pas besoin d'un lieu corporel, et ne peut être formellement circonscrit dans les limites d'un lieu. Il se distingue de Dieu en ce que, comme l'homme, il ne peut être présent que dans un espace restreint ou dans un lieu déterminé. Il est donc concevable qu'il puisse se mouvoir d'un lieu dans un autre. Ce mouvement est cependant probablement bien différent du mouvement humain et ressemble plutôt au vol d'un éclair qu'à un déplacement.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#52 Message par chartreux » jeu. 01 avr. 2021 13:06

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :
Section 120. La vie et les opérations naturelles des anges.

I. L'ange étant un pur esprit, sa vie se distingue de la vie de l'âme humaine en ce que sa forme et son espèce sont exclusivement celles de la vie intellectuelle. Elle exclut donc les formes inférieures de la vie, la vie animale et la vie végétative. Il suit de là que toute la substance angélique est vivante et active ; elle n'est pas, comme celle de l'homme, partie vivifiante et partie vivifiée. Comparés à Dieu, an contraire, les anges ne sont que potentiellement vivants ; ainsi, leur opération vitale est toujours distincte de leur substance, et on peut concevoir chez eux un progrès, une imperfection durable et même une déviation de la vie. Ces vues générales sont admises par tous les théologiens. Mais ils diffèrent considérablement, surtout les thomistes et les scotistes, quand il s'agit de déterminer comment les anges pensent et veulent, et ce qu'ils pensent et veulent. Nous allons essayer de résumer ce que les controverses offrent de plus vraisemblable et de plus intéressant.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#53 Message par chartreux » ven. 02 avr. 2021 11:54

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :

II. En ce qui concerne la faculté de connaître et spécialement l'exercice naturel de cette faculté dans les anges, il est certain par la révélation qu'elle est essentiellement plus parfaite que la connaissance humaine, et essentiellement moins parfaite que la connaissance divine. Sa supériorité sur la connaissance humaine éclate surtout dans les endroits où l'Ecriture sainte fait de cette connaissance la mesure idéale de la connaissance des hommes, (cf. par exemple 2 Rois 14:20, Marc 13:32) et en ce que les Pères appellent les anges νόας, intelligentias - (c'est-à-dire possédant une connaissance intuitive et immédiate) ; mais les hommes ils les appellent λογικός, rationalis (dont la connaissance est essentiellement indirecte et déductive). D'après la doctrine de l'Écriture sainte, des Pères et de l'Église, la connaissance naturelle des anges, pareille à celle des hommes, ne s'élève pas jusqu'à la vision immédiate de l'être divin ; elle ne pénètre ni dans le secret des desseins de Dieu, ni dans les mystères du cœur humain ; à plus forte raison ignore-t-elle les futurs contingents et les œuvres des autres créatures spirituelles. Cf. aussi §69 et §80.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#54 Message par chartreux » sam. 03 avr. 2021 9:30

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :
III. Sur la volonté des anges, tout ce que la révélation enseigne directement et expressément, c'est qu'on peut admettre qu'elle a naturellement la perfection positive de la volonté humaine, puis une partie au moins de son imperfection. La perfection positive consiste en ce que la volonté des anges possède généralement la liberté de choisir ses actes, qu'elle est capable d'un vouloir véritablement moral et véritablement heureux. L'imperfection consiste en ce que leur liberté d'élection n'est pas exclusivement renfermée dans le domaine du bien ; elle admet un vouloir moralement mauvais. Ces vérités sont nécessairement comprises dans ce que la révélation nous fait connaître de la volonté des bons et des mauvais anges ; la plupart des autres détails n'appartiennent plus au dogme, mais sont plus ou moins certains ou vraisemblables en théologie. Nous les donnons ci-après.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#55 Message par chartreux » lun. 05 avr. 2021 11:52

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :
IV. Il est évident en soi que les anges peuvent exercer au dehors une activité multiple, et produire surtout les opérations et les effets qui sont du ressort de l'homme, en éliminant les imperfections relatives de la nature humaine. La révélation nous montre les anges dans l'exercice effectif de cette faculté ; les anges parlent, ils encouragent, ils donnent des lumières, ils mettent en mouvement, ils protègent, etc. Il n'est pas moins constant que la puissance de l'ange l'emporte de beaucoup sur celle de l'homme par les effets qu'elle produit dans les êtres matériels et dans les hommes eux-mêmes. Quant à la manière dont s'exerce cette action et à son étendue, nous n'avons que des vues incertaines pour la plupart.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#56 Message par chartreux » mar. 06 avr. 2021 5:22

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :
Il est d'abord constant que toutes les actions extérieures de l'ange, plus encore que celles de l'homme, procèdent de sa libre volonté, et qu'elles sont accomplies, non comme celles de l'homme, par le mouvement d'organes spéciaux, car l'ange n'en a point, mais, comme en Dieu, par un simple vouloir. Étant exercées par un pur acte de la volonté, les opérations de l'ange ne peuvent avoir, comme celles de l'homme, le caractère d'une génération par laquelle il produirait d'autres êtres hors de lui. Mais elles ne peuvent pas davantage, comme les opérations divines, avoir le caractère d'une création.

L'unique action immédiate qu'un ange puisse exercer au dehors par sa simple volonté, c'est le mouvement, non pas le mouvement qui consiste dans le passage de la puissance à l'acte, ou le mouvement qui détermine les autres objets à exercer leurs forces au dehors : une telle puissance n'appartient qu'à Dieu, ou à l'âme des organismes à l'égard des forces organiques correspondantes ; — mais le mouvement qui consiste à rapprocher un être ou une force de l'objet de son activité, et réciproquement. Pour les corps, ce mouvement est local ; il les rapproche du corps sur lequel ils doivent agir. Pour les esprits, au contraire, ce mouvement est intentionnel ; il met un objet dans leur rayon visuel et tourne sur lui leur attention.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#57 Message par chartreux » mer. 07 avr. 2021 7:38

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :
Sur les corps, nous l'avons dit, les anges n'ont directement que la puissance du mouvement local, mais ils l'ont dans une mesure incomparablement plus élevée que l'homme, tant pour la masse qui est à mouvoir que pour la vitesse et la direction assurée du mouvement. Les anges peuvent, ainsi que l'homme, se servir de causes corporelles pour produire des effets réels, et, grâce à l'excellence de leur force motrice, jointe à une connaissance supérieure des causes et des forces, opérer des effets incomparablement plus grands et avec beaucoup plus de rapidité que ceux qui sont au pouvoir de l'homme ; ils peuvent agir « en apparence » comme Dieu seul le fait en réalité. Cette opération étant une suite de leur nature purement spirituelle, appartient aux bons comme aux mauvais anges.

Le langage des anges entre eux n'a pas besoin, comme celui des hommes, d'organes extérieurs, de signes sensibles ni même spirituels pour exciter l'auditeur et énoncer la pensée de celui qui parle. La parole de l'ange consiste simplement en ce que, par un acte de la volonté, sa pensée est mise à la disposition de celui qui écoute. Il suit de là que la distance locale n'a aucune influence sur la parole des anges, que l'audition des anges implique une vision spirituelle de la pensée émise dans l'esprit de celui qui parle, et par conséquent que le langage des anges entre eux ne peut donner lieu à aucune tromperie.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#58 Message par chartreux » ven. 09 avr. 2021 9:23

SWS, Livre III, I, C3, §120 traduit par le chartreux a écrit :
V. L'ange peut exercer sur le corps humain toute l'influence qu'il exerce sur les corps en général. Sur l'esprit de l'homme, au contraire, il ne peut pas influer, comme sur les purs esprits, par un langage immédiat et purement spirituel, parce que l'esprit humain n'est pas capable de saisir et de comprendre ce langage. Mais il peut, par son empire sur les corps extérieurs et sur le corps même de l'homme, agir d'abord sur la vie inférieure de l'âme, et par elle sur la vie supérieure. Il peut notamment par des moyens externes influer sur les organes des sens et, en y provoquant un mouvement interne, parler à l'homme dans un langage sensible, non pas seulement du dehors, comme font les hommes, mais du dedans. Il peut en outre, par des changements dans les organes, agir sur l'imagination et y susciter une multitude d'images. Cette faculté peut être utilisée en bien ou en mal.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#59 Message par chartreux » sam. 10 avr. 2021 5:46

SWS, Livre III, I, C3, §121 traduit par le chartreux a écrit :
Section 121. Nombre des anges. Leur hiérarchie.

I. Il est constant avant toutes choses non-seulement qu'il y a plusieurs anges, mais qu'ils sont en nombre prodigieux et forment une armée ou un empire qui correspond à la puissance et à la dignité infinie de Dieu ; que cette armée dépasse tout ce que nous pouvons concevoir. Leur nombre est mentionné pour la première fois dans l'Écriture à propos de la loi donnée sur le Sinaï, en Deut. 33:2 ("Le Seigneur est (...) (ap)paru sur le mont Pharan, et des milliers de saints avec lui"), cf. Ps. 67:18 ; puis en la vision de Daniel (7:10), etc.

II. La différence substantielle qu'implique ou suppose la multitude des anges, est pour le moins une différence hypostatique ou personnelle. Mais la question est de savoir si c'est une différence purement hypostatique, comme celle qui existe entre les êtres d'une même espèce inférieure, par exemple dans l'homme, ou si c'est aussi une différence d'espèces. Il n'y a pas de consensus entre les théologiens sur ce point.

chartreux
Messages : 1665
Inscription : mar. 19 janv. 2016 17:50

Re: Résumé de théologie dogmatique, Livre III : La création et l'ordre surnaturel

#60 Message par chartreux » lun. 12 avr. 2021 11:09

SWS, Livre III, I, C3, §121 traduit par le chartreux a écrit :

III. Les Pères et les théologiens partagent la totalité des anges en neuf ordres ou chœurs. Ce sont : les Séraphins, les Chérubins, les Trônes, les Dominations (κυριότητες), les Forces ou Vertus (δυνάμεις), les Puissances (ἐξουσίαι), les Principautés (ἀρχαί), les Archanges et les Anges. Les deux premiers et les deux derniers noms apparaissent souvent dans l'Écriture ; les autres sont tirés de Eph. 1:21 et Col. 1:16. Il est hors de doute que ces noms désignent dans l'Écriture, du moins en partie, des degrés et des groupes d'anges différents. Il y a donc au moins neuf de ces groupes, mais cela n'exclut pas qu'il y en ait plus. Cependant, si l'on considère que les noms recueillis dans l'Écriture forment un chiffre fécond et harmonieux, définitivement admis dans l'Église depuis treize siècles, on est pleinement autorisé à croire qu'il représente le nombre réel de la totalité des anges.

Il est très difficile, pour plusieurs raisons, de fixer les différences spécifiques de chacun des ordres indiqués par les noms et par conséquence de déterminer le sens spécifique des noms eux-mêmes. Les trois premiers chœurs tirent leurs noms de leur rapport à Dieu, dont ils forment la cour ; les trois derniers, de leur rapport aux hommes comme messagers de Dieu, et les chœurs intermédiaires, de l'excellence de leur dignité et de leur puissance en général.

L'ordre hiérarchique des anges, tel qu'il est énoncé par les noms qui précèdent, convient surtout aux anges demeurés bons et à la position qu'ils occupent dans le royaume de la grâce. On peut donc, en tant qu'il est fondé sur la nature, le maintenir pour les esprits mauvais. L'Écriture sainte, en effet, ne parle pas seulement de Lucifer comme prince des démons (Matth. 12:24) ; elle applique aussi aux démons eux-mêmes quelques noms des chœurs des anges (Eph. 6:12).

En ce qui concerne la vie surnaturelle des anges, cf. plus bas, au §153.


Répondre

Revenir à « Résumé de théologie dogmatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités