Saint Joseph intime

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#31 Message par Laetitia » dim. 01 mai 2016 21:57

[quote="Charles Sauvé - "Saint Joseph Intime""]III - VIE CACHÉE AVEC LE MESSIE.


Comment, me direz-vous, saint Joseph pouvait-il, pendant son enfance et sa jeunesse, mener une « vie cachée avec Jésus-Christ » ? D'une manière très mystérieuse, mais très vraie. et très profonde. Il s'était sans doute consacré au mystère du Messie, au mystère du Verbe incarné et Rédempteur. Et, caché en Dieu, il vivait de ce mystère, par d'ardentes espérances, par les plus vifs et les plus purs désirs, par des prières qui touchaient le coeur du Père.
Mieux qu'Isaïe, il suppliait le ciel de répandre sa Rosée et de faire germer le Juste sur la terre.

Il me semble que Joseph, si fervent observa­teur de la Loi, se faisait une fête d'aller le plus souvent possible au Temple. Et si nous lui demandions un peu de sa foi, quelle fête ce serait pour nous d'aller au Tabernacle, où nous attend une présence bien plus précieuse que celle qui l'attirait et le ravissait à Jérusalem !

Et là, il me semble, comme il aimait à voir sa cousine, toute jeune encore, dont la piété, la modestie angéliques charmaient jusqu'au fond son âme très pure, très clairvoyante !

Ensemble, ils s'entretenaient du Messie, de la grande Espérance dont les Juifs les plus pieux, tels Siméon et la prophétesse Anne, attendaient l'imminente réalisation.

« Que je voudrais bien voir, disait Marie, cette Vierge mille fois bénie dont nous parle Isaïe, que je voudrais bien être sa servante ! »

Et Joseph ravi n'osait formuler un pareil désir, mais il pensait bien profondément : « Que je voudrais bien être son serviteur, mais je n'en suis pas digne ! Que je voudrais bien tenir une fois dans mes bras son divin Enfant, puis mourir ! »
[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#32 Message par Laetitia » lun. 02 mai 2016 10:47

[quote="Charles Sauvé - "Saint Joseph Intime""]O Joseph, vous serez l'Époux de cette Vierge, vous tiendrez dans vos bras le Messie, et vous ne mourrez pas ! Et pendant trente ans vous vivrez dans son intimité, et c'est pour cette intimité que Dieu, sans vous le dire, vous prépare chaque jour, et que, sans le savoir, vous vous préparez vous-même avec tant d'humilité, de générosité en toute vertu, de ferveur si vraie faite en toute prière.

Dieu, dont l'intelligence et l'amour sont infi­nis, s'occupe de toute chose avec une infinie attention , et il la prépare à sa fin. Mais, d'ordi­naire, c'est par les lois générales qu'il dirige ainsi les choses vers leur but; de là vient que, par le conflit de ces lois, nous voyons se pro­duire bien des maux, bien des imperfections.

Lorsqu'il s'agit des âmes, et lorsque Dieu est imploré, un autre ordre de Providence intervient : si, par exemple, ceux que Dieu appelle à former une famille voulaient prier et répondre aux grâces divines, ils se prépareraient incon­sciemment dès l'enfance à leur rôle sublime, et comme ils seraient plus abondamment bénis de Dieu !

Et il est des missions très spéciales et par­ticulièrement graves et saintes : telles celles du prêtre, du missionnaire, de l'évêque, du Souve­rain Pontife, qui sont l'objet de préparations providentielles les plus particulières. Ai-je assez réfléchi à cette conduite de Dieu sur moi ?

Mais la préparation du divin Sauveur à sa mission de Rédempteur du monde, la prépara­tion de Marie à son rôle de Mère de Jésus et de Corédemptrice, la préparation de Joseph au rôle d'Époux de Marie et de Père nourricier du Fils de Dieu, qui les dira ! Quelles grâces sur saint Joseph, qui n'ont été pour aucun ange, pour aucun saint, aussi nombreuses, aussi puis­santes, aussi précieuses ! Et quelle coopération dans cette âme, profonde et généreuse autant que simple et docile !
[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#33 Message par Laetitia » mer. 04 mai 2016 9:33

[quote="Charles Sauvé - "Saint Joseph Intime""]CHAPITRE DEUXIÈME

Les divines Affinités de saint Joseph.

L' « affinité divine », selon le Docteur Angé­lique cité plus haut, est ce qui rend la créature digne d'un culte religieux.

Par ce mot d' « affinité divine », nous enten­dons, évidemment, d'abord l'affinité avec Dieu lui-même, avec les divines Personnes, avec les divines perfections.
Mais nous entendons aussi les affinités avec les choses divines, avec les saints.
Nous enten­dons toute affinité qui nous initie à l'affinité avec Jésus ou qui en dérive, avant toute autre, l'affinité avec Marie. Aucune affinité, en effet, ne nous conduit comme elle à Jésus, et aucune affinité ne rayonne aussi spontanément qu'elle de l'affinité avec Notre-Seigneur.

Cela est vrai pour toute âme : mais comme cela est vrai, dans une perfection unique, pour vous, ô saint Joseph ! Votre affinité avec Marie, dont rien n'approche, - puisque c'est un mariage, et le plus, plus saint, - va vous unir à Jésus, et, en Jésus, au Père, à l'Esprit-Saint, et à tout le monde surnaturel, d'une union aussi glorieuse pour vous que douce et féconde pour nous.

Ô bienheureux Saint ! oui, vous êtes bienheureux par excel­lence : tous les biens vous sont venus avec l'union à Marie. Par elle, vous entrez dans le sanctuaire de l'ordre hypostatique, et là vous vivez, et à jamais, et par le cœur aussi parfaite­ment que par état, en des relations d'une pro­fondeur et d'une intimité uniques, avec la Sainte Trinité, avec les saints, avec les anges, et, si je le veux, avec moi.
[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#34 Message par Laetitia » dim. 08 mai 2016 15:40

CINQUIÈME ÉLÉVATION

Les divines Affinités de saint Joseph avec Marie.



Des magnifiques paroles de Bossuet, déjà citées dans Jésus intime (T. III, 20è Elév.), ne reprenons que celles-ci qui nous mettent splendidement en pré­sence du mariage de saint Joseph avec Marie :

« C'est ici qu'il faut vous représenter un spec­tacle qui étonne toute la nature; je veux dire ce mariage céleste, destiné par la Providence pour protéger la virginité et donner par ce moyen Jésus-Christ au monde...

C'est là qu'il faut admirer le triomphe de la pureté dans la vérité de ce mariage. Car Marie appartient à Joseph, et Joseph à la divine Marie; si bien que leur mariage est très véritable, parce qu'ils se sont donnés l'un à l'autre. Mais de quelle sorte se sont-ils donnés ? Pureté, voici ton triomphe. Ils se donnent réciproquement leur virginité, et sur cette virginité ils se cèdent un droit mutuel. Quel droit ? De se la garder l'un à l'autre. Oui, Marie a droit de garder la virginité de Joseph, et Joseph a droit de garder la virginité de Marie. Ni l'un ni l'autre n'en peut disposer, et toute la fidélité de ce mariage consiste à garder la virginité.

Voilà les promesses qui les assemblent, voilà le traité qui les lie. Ce sont deux virginités qui s'unissent pour se con­server éternellement l'une l'autre par une chaste correspondance de désirs pudiques; et il me semble que je vois deux astres, qui n'entrent ensemble en conjonction qu'à cause que leurs lumières s'allient. Tel est le noeud de ce mariage, d'autant plus ferme, dit saint Augustin (De Nupt. et Concup., I, 1, n. 12), que les promesses qu'ils se sont données doivent être plus inviolables, en cela même qu'elles sont plus saintes (Ier panégyrique de S. J.; Vivès, t. XII, pp. 115, 116.). »

Nous voudrions méditer la vérité, les harmonies, ― l'intime amour, - la fidélité, - la fécondité de cette union (1).


(1) - Dans l'opinion qui admet que Marie était seulement fiancée à saint Joseph au moment de l'Incarnation, toutes les raisons que nous allons exposer garderaient leur valeur; car, outre que ces fiançailles allaient dans les vues de Dieu infailliblement au mariage, il n'en était pas des fiançailles juives comme des nôtres, elles équivalaient à un vrai mariage : « L'enfant conçu durant les fiançailles n'était illégitime ni devant l'opinion, ni devant la loi. » Cf. Mgr. Le Camus, Op. Cit., t. I, p. 166.
à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#35 Message par Laetitia » lun. 09 mai 2016 13:49

[quote="Charles Sauvé, "Saint Joseph intime""]CE MARIAGE EST L'UNION LA PLUS VRAIE, APRES CELLE DE L'INCARNATION.


Le mariage le plus vrai est celui qui répond le plus profondément à l'essence du mariage.
Or, « l'essence du mariage, dit le Docteur Angélique, consiste dans l'indivisible union des esprits, en vertu de laquelle les époux sont obligés de se garder mutuellement la fidélité (Sum. Theol., III, q. 29, a.2) ».

Sans doute, le mariage concerne nécessaire­ment les corps c'est d'abord relativement aux corps que doit être gardée la fidélité mutuelle; et en Joseph et en Marie, Bossuet nous disait tout à l'heure comment le mariage et la fidélité mutuelles regardaient en effet la virginité, la virginité idéale, pour se la garder mutuellement avec le soin le plus religieux.
Et pourtant, vous le voyez, c'est dans l'union des âmes que le Docteur Angélique place l'es­sence du mariage.
Il est avant tout « une indivisible union des âmes ».

Et jamais il n'y eut, jamais il n'y aura dans les mariages bénis de Dieu, union aussi intime et aussi indivisible entre deux âmes qu'entre Marie et Joseph, et jamais époux ne se garde­ront aussi parfaitement la fidélité mutuelle.

Ô les plus pures, les plus saintes, en même temps que les plus profondes, de toutes les âmes humaines après celle de Jésus, de quel amour d'autant plus fort et plus pur, que c'est l'amour, le zèle angélique de la virginité qui l'inspirent, vous êtes unies !

[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#36 Message par Laetitia » lun. 09 mai 2016 22:37

[quote="Charles Sauvé, "Saint Joseph intime""]En présence de cette union, j'évoque toutes les unions les plus parfaites du passé et de l'avenir, du ciel et de la terre. J'admire surtout tant de familles saintes de l'Ancienne ou de la Nou­velle Loi. Elles convergent toutes vers la Sainte Famille, elles honorent, toutes, les deux unions dont elle est faite, et tout particulièrement l'union entre Marie et Joseph.

Car la Sainte Famille est faite de deux unions principales : de l'union entre Marie et Joseph et de l'union entre le Verbe et son humanité. Et l'union de Marie et de Joseph est le prélude immédiat, le signe le plus prochain et le plus parfait, la préparation la plus décisive de l'Incarnation. Dans leur union, Marie et Joseph, sans le savoir encore, disposent tout, même et surtout leurs coeurs, pour cette union suprême entre un Dieu et l'humanité.

Ils ne connaissent point encore les vues définitives de Dieu sur leur mariage; mais jamais créatures n'entrèrent aussi parfaitement qu'eux dans ces vues adorablement mysté­rieuses. Leur abandon est sans réserve, comme leur amour est sans mesure. Et que veut Dieu (Cf. Joan. a Carthag. : Summa Joseph.) ? Que sous l'ombre du plus saint mariage s'accomplissent (1) les noces du Verbe avec l'Humanité. Dieu a, de toute éternité, décidé de donner son Fils au monde, mais de ne le donner que grâce à ce mariage virginal.
Et ce mariage, qui virginalement nous vaut un Dieu, devrait nous transporter de reconnaissance en même temps que de vénération et d'amour envers saint Joseph. Car, bien que saint Joseph ne soit nullement père de Jésus selon la chair, nous le lui devons très réelle­ment. Sans sa virginité si parfaite et si profon­dément dévouée à Dieu, le Fils de Dieu ne voulait pas, en fait, être conçu et naître virgi­nalement, ― et seules la conception et la nais­sance virginales conviennent à un Dieu, ― de la Très Sainte Vierge Marie.

Ô Époux incompa­rables, c'est à force de pureté, d'amour toujours plus parfait pour la virginité l'un de l'autre, que vous nous obtenez et nous donnez le Verbe Incarné et Rédempteur ! Ô mystère ineffable de pureté et de fécondité par la pureté, que votre mariage !


(1) - Indiquons quelques autres raisons de ce mariage : Cf. D. Thom. : Sum. Theol., III, q. 29, a. 1; ― et Joan. a Carth. (Mox cit.) 1° Par ce mariage, la réputation de Marie sera respectée dans le mystère de l'Incarnation; ― 2° L'honneur de Jésus-Christ sera sauvegardé : grâce à ce mariage, le Christ a sa généalogie officielle, authentique. ― 3° Les démons ignoreront ainsi pendant quelque temps ce mystère. Pour saisir cette troisième raison, il faut se souvenir que la Providence peut tenir les démons éloignés de certains lieux, de certaines personnes. C'est ce qu'elle fit, sans doute, à l'égard de Marie et de Joseph. ― 4° Le mariage en général est honoré, en même temps que la virginité, par ce mariage.[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#37 Message par Laetitia » mar. 10 mai 2016 10:00

[quote="Charles Sauvé, "Saint Joseph intime""]Ce mariage était d'autant plus vrai qu'il était le signe, le gage le plus parfait après l'Incarnation, de l'union de Jésus avec son Église. C'était un mariage parfaitement virginal, merveilleusement fidèle, miraculeusement et, je puis le dire, infiniment fécond, et dans lequel les époux étaient prêts l'un pour l'autre à toutes les souffrances... Ainsi l'union de Jésus avec son Église sera-t-elle parfaitement virginale, indissoluble, d'une fécon­dité sublime, d'un dévouement mutuel jusqu'à la mort : Jésus veut se sacrifier pour elle, et l'Église se sacrifiera pour lui, surtout par ses martyrs.

Cette union que le mariage de Joseph et de Marie annonce, il la rend possible, que dis-je ? il l'inaugure, et dans la perfection : si bien que l'union de Jésus avec son Église ne sera que le prolongement, nécessairement moins parfait, de ce mariage vivifié, honoré, ravi par la présence de Jésus. Il inaugure cette union et, si parfaite qu'elle doive être, il la dépasse. Car à quelles âmes, je vous prie, Jésus sera-t-il uni dans l'avenir aussi intimement, aussi profondément, qu'à Marie et Joseph unis, par lui, entre eux ? Jamais l'Esprit-Saint ne sera plus parfaitement le lien entre Jésus et les âmes qu'il ne l'est entre Jésus, Marie et Joseph.

Elevons-nous enfin, pour mieux honorer ce mariage, à l'union la plus sublime. le Père et le Fils sont unis (1) dans la Sainte Trinité par l'Esprit-Saint d'une union infiniment parfaite. Et c'est vous, ô Esprit adoré, Amour éternel, qui êtes leur lien nécessaire et infiniment délicieux. Et par amour, vous vous êtes fait le nœud de l'union entre Marie et Joseph. Vous serez, sans doute, dans tous les mariages saints, entre les époux, pour les unir, pour leur inspirer l'amour et le dévouement mutuels, et communi­quer à leur amour et à leur dévouement quelque chose de votre stabilité, en même temps que de vos flammes. Mais vous serez dans le mariage de Marie et de Joseph d'une manière bien plus intime, bien plus parfaite.

Je veux toujours vous voir ainsi, ô Époux vénérés, Joseph et Marie, unis par l'Amour éter­nel, l'immense « Torrent de flamme », l'Esprit-Saint, qui, en vous unissant, produit le chef-d’œuvre de ses unions, le chef-d’œuvre de la charité, après l'union de l'Incarnation et l'amour du Verbe et de son Humanité; et qui, par ce mariage, veut donner à la terre le plus parfait symbole, purement créé, de l'union éternelle qu'il consomme entre le Père et le Fils. Et dans cette pensée, je crois entrevoir des abîmes de tendresse la plus pure, d'amour le plus ardent et le plus dévoué.

Daignez, ô Marie, nous révéler et implorer pour nous de l'Esprit-Saint la révélation plus parfaite de ces merveilles. Et votre Époux, si intimement uni à vous, nous apparaîtra transfiguré de la manière la plus glorieuse par les flammes de l'Esprit-Saint qui à jamais vous enveloppent tous deux d'un amour sans pareil.


(1) - Il ne s'agit pas là de l'unité parfaite de nature entre les trois Personnes, mais de l'union d'amour entre les deux premières Personnes se consommant dans la troisième.[/quote]

à suivre.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#38 Message par Laetitia » mer. 11 mai 2016 12:21

[quote="Charles Sauvé, "Saint Joseph intime""]II - LES HARMONIES DE CETTE UNION SONT LES PLUS PARFAITES APRÈS CELLES DE L'INCARNATION.


Quelle parfaite union Dieu voulait entre Adam et Ève ! Créés immédiatement par lui, ils avaient été par lui merveilleusement assortis : pour le corps, l'intelligence, l'âme, les dons surnaturels. Aussi bien, en assortissant ainsi le Chef de l'humanité avec Ève, voulait-il préluder aux harmonies de l'union entre le Verbe et son Huma­nité, et de l'union entre le Chef de la Sainte Famille et Marie. Et lorsque les temps de ces deux unions approchent, Dieu, par la Providence la plus spéciale, harmonise, dès l'origine, Marie et Joseph; il prépare Joseph pour Marie, puis Marie pour Joseph; et tous les deux, sans le savoir, vont se préparer continuellement l'un pour l'autre.

Assortis pour l'extérieur, ces deux Époux sont, entre tous les enfants des hommes, beaux de cette beauté supérieure qui, en charmant si modestement les yeux, ravit surtout ce qu'il y a de meilleur, de plus pur, de plus élevé dans les âmes.

Et comme la Providence les assortit quant à l'intérieur : par l'âme la plus belle, la plus grande, la plus profonde, par l'intelligence la plus simple, la plus clairvoyante, par le cœur le plus généreux, le plus délicat, le plus aimant, le plus courageux, par la grâce la plus riche, par les vertus les plus vraies et les plus parfaites, devant lesquelles pâliront les perfections des anges et les vertus des saints ! Elle les assortira, en particulier, par l'amour le plus semblable, par des joies qui seront si parfaitement en harmonie que l'on dirait les mêmes joies; par des souffrances aussi qui se répondront intimement, à la vue de l'Agneau destiné an sacrifice, comme un abîme répond à un abîme...

Et, en coopérant à la Providence très spéciale de Dieu sur eux, comme Marie et Joseph vont s'assortissant l'un pour l'autre par toutes les richesses acquises des vertus : par une foi et une confiance en Dieu, qu'Abraham, le père des croyants, n'avait pas connues, par un amour de Dieu et des hommes que les plus saints d'entre les Juifs auraient envié, par une religion et une modestie qui ravissaient le ciel, et sur la terre les âmes plus attentives ! Comme ils vont s'assortissant l'un pour l'autre, surtout par la virginité si parfaite, si céleste, qu'elle attirera le Fils de Dieu dans ce paradis de la pureté qu'est leur mariage; par l'humilité qui va, en Marie, concevoir le Fils de Dieu, et, en Joseph, le croira si simplement, l'adorera si profondé­ment, le nourrira et le protégera avec un si tendre respect !
[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#39 Message par Laetitia » jeu. 12 mai 2016 10:34

[quote="Charles Sauvé, "Saint Joseph intime""]Marie et Joseph étaient donc merveilleusement assortis entre eux; ils étaient l'un pour l'autre, sous Dieu et sous son Fils Jésus, une fin mutuelle (1)... Oui, Marie avait été créée, formée, ornée de toutes les vertus par Dieu, en vue de Joseph, en même temps qu'en vue de Jésus : que cette pensée me semble profonde, féconde, et honorable pour saint Joseph !

Et Joseph avait été formé et perfectionné sans cesse par Dieu pour être l'Aide de Marie, très semblable à elle : et il me semble que pour saint Joseph il y a encore sous ces mots très simples des merveilles de grandeur et de per­fection.

Jamais deux créatures n'ont été si bien faites l'une pour l'autre que Marie et Joseph : ni Adam et Ève, ni Abraham et Sara, ni Jacob et Rachel...
Mais pourquoi étaient-ils ainsi leur fin mu­tuelle : préparés par Dieu, et se préparant sans le savoir, puis vivant l'un pour l'autre ? C'est qu'ils devaient avoir, ensemble et en commun, pour fin Jésus ! Ils étaient parfaitement assortis entre eux, afin d'être parfaitement assortis à Jésus.

Jamais deux êtres créés ne furent si bien faits ensemble pour le Fils de Dieu que Marie et Joseph : ni les Chérubins et les Séraphins... qui doivent l'adorer et le servir, ni les Prophètes suscités pour le prédire, ni Jean ou Madeleine prédestinés à tant l'aimer, ni les Apôtres choisis pour l'annoncer, ni l'Église formée pour l'hono­rer et l'aimer...

Et si je songeais mieux à ce rapport immédiat et unique de Joseph, comme de Marie, à la personne de Jésus, je comprendrais moins mal combien ils étaient parfaits, l'un à l'exemple et comme à l'envi de l'autre, l'un pour l'autre, en même temps que tous deux pour le Fils de Dieu; et combien ils sont saints, combien ils sont grands et glorieux, dignes de vénération et d'amour par le seul fait de leur mariage divine­ment assorti.


(1) - Ils étaient corrélatifs entre eux et corrélatifs à Jésus selon la pensée de Moralès : Op. cit., t. I, p. 146.[/quote]

à suivre

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1774
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Saint Joseph intime

#40 Message par Laetitia » jeu. 12 mai 2016 21:41

[quote="Charles Sauvé, "Saint Joseph intime""]Marie et Joseph commencent, par leur ma­riage, la Sainte Famille : et ils vont, ensemble, avec Jésus, l'achever. Et la Sainte Famille c'est, sur la terre, la perfection incomparable de l'union et de l'harmonie. Elle réalise éminem­ment toutes les perfections des unions créées, elle redit à merveille les mystères d'union que nous adorons au sein de la Divinité.

Et la vérité et les harmonies de l'union du Verbe avec son Humanité, la vérité et les har­monies de l'union de Marie et de Joseph avec l'adorable Enfant, qui va bientôt paraître à l'ombre de leur admirable mariage, ont leur aurore et leur prélude dans ce mariage, dans cette union la plus pure, la plus vraie, la plus harmonieuse.

Ô incomparable Saint, quand je vous vois entrer dans le Saint des saints de la terre qu'est votre mariage avec Marie, et où la Sainteté infi­nie va se trouver mieux que dans le ciel des anges, je ne sais comment vous dire ma véné­ration, comment dire aux âmes mon admiration ! Ravissez-nous par vos grandeurs, et plus encore par votre amour. Que nous soyons les serviteurs toujours plus dévoués et plus vertueux, et pour­quoi ne le dirais-je pas déjà ? que nous soyons les enfants toujours plus confiants, plus tendres, plus respectueux et plus dociles de cette Famille dont vous êtes le Chef, et où vont régner, avec la pureté angélique, la charité, toutes les vertus qui doivent ravir le ciel et sanctifier la terre.
[/quote]

à suivre

Répondre

Revenir à « Saint Joseph »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités