Transverbération de sainte Thérèse d'Avila

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1094
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Transverbération de sainte Thérèse d'Avila

#1 Message par Laetitia » dim. 15 oct. 2017 15:47

                                                                                Image
                                                                                                                                                 peinture de  Gerard Seghers (1609-1651)
Vie de sainte Thérèse d'Avila, d'après les Petits Bollandistes, a écrit :
[…] Notre-Seigneur, pour manifester davantage la vérité de ces visions, alluma en un instant dans le cœur de sa bien-aimée un si grand feu de l'amour de Dieu et un désir si ardent de le voir, que la vie présente ne lui était plus qu'un long martyre. Elle était blessée d'une plaie divine, qui, en la faisant languir et mourir, lui causait un plaisir ineffable, auquel tous les plaisirs du monde ne peuvent être comparés. Ce fut en ce temps qu'elle vit plusieurs fois à ses côtés un séraphin d'une beauté merveilleuse, qui, ayant un dard à la main, lui en transperçait le cœur. Ce dard était de fin or et assez long, et il y avait au bout une pointe de fer qui était en feu. Quand il le portait dans son cœur, il y produisait une flamme d'amour si excessive, qu'elle ne pouvait presque en supporter la véhémence ; et quand il le retirait, il semblait qu'il lui arrachât les entrailles : il la laissait si embrasée, qu'elle était comme hors d'elle-même. La douleur de ses blessures sacrées lui faisait échapper des gémissements ; mais leur suavité, qui n'était pas moindre, l'enivrait tellement, qu'elle ne voulait plus ni voir, ni parler, mais seulement jouir de la douceur de sa peine et des délices de son amour. ...
                                                                                                     Image
                                                                                                                Le Bernin (1647-1652), église Santa Maria della Vittoria, Rome.

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1094
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Transverbération de sainte Thérèse d'Avila

#2 Message par Laetitia » dim. 15 oct. 2017 16:30

                                                Image
Vie de sainte Thérèse d'Avila, d'après les Petits Bollandistes, a écrit :
[…] Son corps fut inhumé dans le chœur de son monastère d'Albe, fort avant dans la terre et couvert d'une grande quantité de pierres et de chaux, afin qu'il ne prit envie à personne de le faire enlever. Mais, comme il continuait d'en sortir une très-bonne odeur, il fut déterré neuf mois après, trouvé tout entier, même flexible et maniable comme il avait été après sa mort. On lui coupa la main gauche qui fut portée chez les Carmélites déchaussées de Lisbonne, où elle a opéré plusieurs miracles et où on la conserve encore aujourd'hui. Le bras gauche fut laissé à Albe, et le reste du corps porté au monastère de Saint-Joseph d'Avila, le 24 novembre 1585. Mais, peu de temps après, par le commandement de Sixte V, il fut restitué au couvent d'Albe de Tormez. Ce couvent possède le corps de sainte Thérèse, son cœur et son bras gauche. La dernière translation qui en fut eut lieu le 15 octobre 1760. Ce saint corps, resté flexible, exhale un parfum délicieux ; paré de riches habits, mis dans une châsse d'argent, enfermée elle-même dans un tombeau de jaspe qui est construit dans le mur même du maître-autel, à trente pieds au-dessus du niveau de la nef, ce saint corps est aperçu de tous les points de l'église et semble adorer le Saint-Sacrement. Derrière le grand mur du maître-autel sont deux oratoires au-dessus l'un de l'autre : le supérieur est pour le tombeau de la Sainte : c'est là que les Carmélites s'agenouillent devant son saint corps ; l'inférieur contient le cœur et le bras gauche de sainte Thérèse. Le cœur est dans un globe de cristal transparent supporté par un magnifique reliquaire. On y remarque la blessure faite par l'ange. Le Père Bouix, qui a eu, en 1849, le bonheur de tenir ce sacré cœur dans ses mains et de le vénérer, atteste lui aussi qu'il s'en exhale une odeur céleste...
                                                                                                Image
                                                                                                                                    Le cœur de sainte Thérèse ( cliquer sur l'image pour agrandir)

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1094
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Transverbération de sainte Thérèse d'Avila

#3 Message par Laetitia » lun. 16 oct. 2017 14:23

                                      Image

                                                                                                                  Le sépulcre de sainte Thérèse, vu du côté de la clôture.
Les Petits Bollandistes, a écrit :Benoît XIV, dans son bref Dominici gregis, du 8 août 1744, a accordé à perpétuité une indulgence plénière à tous les fidèles qui visiteraient les églises du Carmel depuis les premières Vêpres de la Transverbération jusqu'au coucher du soleil du jour de la fête, qui se célèbre le 27 du mois d'août. Il est vrai que ce bref ne parle que de la congrégation espagnole des Carmes; mais Clément VIII, dans sa bulle In apostolicae dignitatis culmine, du 13 novembre 1600, ayant accordé à la congrégation italienne la participation de tous les privilèges, indulgences, etc., accordés ou à accorder à la congrégation espagnole, il est clair que tout le Carmel jouit de cette faveur de Benoît XIV.

                   Image

                                                                                                                                                                           Carmel de Alba de Tormes

Répondre

Revenir à « Sainte Thérèse d'Avila »