Poésie

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#21 Message par Laetitia » jeu. 28 févr. 2019 10:06

Le gîte abandonné d'une grotte voisine —
Une excavation au flanc d'une colline
De calcaire, servant d'étable aux animaux
Et d'antre ténébreux aux voraces corbeaux—
Aux parents de Jésus va servir de toiture,
Et les mettre à l'abri de la rude froidure
Des frimas de l'hiver. Joseph verse des pleurs,
Et Marie est affligée au fond de son cœur
En voyant ce logis.                                                       

                                                                Celui — faut-il le croire —
Que l'ange avait nommé le Fils de Dieu, la gloire
De son père des cieux, le salut d'Israël,
Héritier et Sauveur d'un pouvoir éternel,
Va naître ici. C'est là que du sein de sa mère,
Jésus passe en ses bras comme un trait de lumière.
Marie est au bonheur, son âme est tout en feu.
Elle adore son Fils voyant en Lui son Dieu,
Couvre son corps tremblant de froid de pauvres langes.


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#22 Message par Laetitia » jeu. 28 févr. 2019 14:24

  

Que disent de leur roi, du haut des cieux, les anges,
Quand ils voient qu'une étable humide est son château,
Qu'une crèche givrée est son royal berceau ?

Mais les petits oiseaux, famille vagabonde,
Ont plus que vous, Jésus, en ce bas monde !
Ils ont des nids moelleux, et vous, vous n'avez pas
Où reposer la tête ?                                                

                                                                     Elles sont sans appas,
Pour l'Auteur de tout bien, les superbes richesses ;
il y voit le foyer de toutes les mollesses.
Qui flétrissent le cœur comme un ardent rayon
Du jour luisant flétrit la fleur du liseron.


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#23 Message par Laetitia » jeu. 28 févr. 2019 16:12

L'élite des chrétiens, dans votre sainte voie,
Vous suivra, doux Jésus ! désormais avec joie.

Le trône sans éclat de votre pauvreté
Frappe les cieux et voit pleins de leur majesté,
Les anges vous servir. Mille troupes célestes,
À de pauvres bergers, aux manières agrestes,
Font entendre leurs chants. Qu'ils sont doux les concerts
Que répète la voix des échos des déserts !

« Gloire à Dieu dans les cieux ! » disent les troupes d'anges,
Jouant des harpes d'or, et ces saintes phalanges
Ajoutent : « Que la paix du Dieu plein de bonté
Soit pour l'homme ici-bas de bonne volonté ! »




Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#24 Message par Laetitia » jeu. 28 févr. 2019 21:47

Ils vinrent à grands pas ; rien n'égalait pour eux
Le moment d'admirer ce doux présent des cieux.

Autour du nouveau-né, couché sur de la paille,
Les bergers sont heureux, leur cœur d'amour tressaille ;
A Joseph et Marie ils joignent leur piété,
Et dans ce pauvre enfant voient la divinité.

Assis au sein des prés, pendant les longues veilles.
Ils aimaient à causer de toutes ces merveilles,
Et redisaient souvent, aux sons des chalumeaux
Et des hautbois, ces chants semblant toujours nouveaux ;


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#25 Message par Laetitia » jeu. 28 févr. 2019 23:01

« De nos vertes collines
Dans l'onde des lacs clairs
Mirant leurs aubépines,
Retentirent les airs :

C'étaient des troupes d'anges
Qui chantaient : « Gloire à Dieu ! »
Ces célestes phalanges
Brillaient comme du feu.

Dans une pauvre étable
Logeait le berger roi ;
Cet enfant adorable
Tremblait du rude froid.

Blanc comme de la cire
Était son front joyeux ;
Qu'étaient beaux son sourire
Et l'azur de ses yeux !

Le ciel morne et revêche
N'avait pas ses flambeaux ;
Auprès de l'humble crèche
Étaient deux animaux.

Près de Jésus, sa mère
A genoux se tenait,
Et Joseph, en prière.
Avec foi l'adorait.

De nos douces chamelles
Nous lui portions le lait
Tout frais de leurs mamelles,
Et Jésus le buvait. »


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#26 Message par Laetitia » ven. 01 mars 2019 10:39

Jésus devait avoir d'autres adorateurs :
Des rois de l'Orient, savants observateurs,
Interrogeaient les cieux pour y trouver l'étoile
De Balaam. Un soir, ils le virent sans voile

Ce bel astre appelé le Roi des rois. La foi
Leur prescrit de se rendre auprès du nouveau roi :
C'est ce qu'ils font bientôt. Voici les circonstances
Décrites lestement dans ces naïves stances :

Dans l'éther empourpré,
Une nouvelle étoile
Lance un rayon doré
Que le hasard dévoile.

Ce fait terrifiant
Annonce le Messie :
Car c'est la prophétie
Connue en Orient.

Certains du phénomène
Sont trois mages. Leurs yeux
Ont pu scruter les cieux.
Délaissant leur domaine,

Ils cheminent au loin :
Ce sont des rois. « Merveille
Une étoile au ciel point,
Jéhovah sur nous veille ! »


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#27 Message par Laetitia » ven. 01 mars 2019 13:37

L'astre resplendissant
Guide leurs pas. — « Alerte !
Que pas un ne déserte » —
Disent-ils.—« En avant ! »

Le terme du voyage
Est près. Des jours nombreux
Dans des chemins poudreux
En sont le sûr présage.

« Des tours luisent, là-bas ! »
Le soleil les anime.
« Vite, pressons le pas,
C'est la grande Solyme ! »

L'astre cache ses feux
Dans la ville étrangère
Qu'ils croient hospitalière :
Ils s'y rendent joyeux.


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#28 Message par Laetitia » ven. 01 mars 2019 15:59

Dans le palais d'Hérode
Les Mages sont admis ;
Pour le roi, leurs récits
Ont les couleurs d'une ode.

Hérode est interdit ;
Alors son esprit double,
A ce brillant débit.
Se tourmente et se trouble.


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#29 Message par Laetitia » ven. 01 mars 2019 18:52

Les doctes réunis
Prouvent par l’Écriture
Que Jésus, chose sûre,
Jésus, Sauveur promis,

Qu'ont attendu les âges,
Est né dans Bethléem.
Quittant Jérusalem
Le cœur content, les Mages,

Éclairés de nouveau.
En marchant dans la plaine,
Du radieux flambeau,
Augurent bonne aubaine.


Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1219
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Poésie

#30 Message par Laetitia » ven. 01 mars 2019 21:24

Au-dessus d'un réduit.
Sur une pauvre étable
D'un aspect pitoyable.
L'astre se fixe et luit.

Un enfant admirable
Leur sourit en ce lieu,
Et cet enfant est Dieu :
Combien il est aimable !

La paille est le berceau
Du Créateur du monde ;
Jésus, ce doux agneau,
De bonheur les inonde.


Répondre

Revenir à « Le Saint Rosaire »