Indulgences exceptionnelles pendant le mois de novembre pour les âmes du Purgatoire.

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1098
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Indulgences exceptionnelles pendant le mois de novembre pour les âmes du Purgatoire.

#1 Message par Laetitia » mer. 31 oct. 2018 20:59

    
          Indulgences exceptionnelles     pour les premiers jours de novembre :


- le 2 novembre (du 1er novembre à midi au 2 novembre à minuit) et le dimanche qui suit c'est- à dire le dimanche dans l’Octave de la Toussaint, (pour cette année 2017 du samedi 4 à midi au dimanche 5 à minuit) : indulgence plénière pour la visite d’une église ou oratoire public en récitant (prière vocale) 6 Pater-Ave-Gloriaaux intentions de l'Eglise. On peut gagner l’indulgence plénière autant de fois qu’on le fait (toties quoties).

Les intentions dites du souverain Pontife ou de l'Eglise sont :

– l’exaltation de la sainte Église catholique ;
– la propagation de la foi ;
– l’extirpation des schismes et des hérésies ;
– la conversion des pécheurs ;
– la paix et la concorde entre les princes chrétiens ;
– les autres besoins de la chrétienté.


- durant l’Octave de la Commémoration des fidèles défunts (du 2 au 9 Novembre), indulgence plénière pour la visite d’un cimetière en récitant une oraison quelconque même mentale pour les défunts : une fois par jour, aux conditions habituelles.


             Indulgences propres à tout le mois de novembre :
N’importe quelle prière ou exercice de piété pour les défunts : 3 ans 1 fois par jour ; plénière si tous les jours du mois (aux conditions habituelles).

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1098
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Indulgences exceptionnelles pendant le mois de novembre pour les âmes du Purgatoire.

#2 Message par Laetitia » dim. 04 nov. 2018 16:31

 Laetitia a écrit :
mer. 31 oct. 2018 20:59
    
- le 2 novembre (du 1er novembre à midi au 2 novembre à minuit) et le dimanche qui suit c'est- à dire le dimanche dans l’Octave de la Toussaint, (pour cette année 2017 du samedi 4 à midi au dimanche 5 à minuit) : indulgence plénière pour la visite d’une église ou oratoire public en récitant (prière vocale) 6 Pater-Ave-Gloria aux intentions de l'Eglise. On peut gagner l’indulgence plénière autant de fois qu’on le fait (toties quoties).

Il nous a été demandé quel était la source de la prière demandée (quel Bref, quel Pape) des 6 Pater, Ave et Gloria ; car dans certains anciens livres de prière datant de XIXe siècle, on trouve mentionnée une prière indulgenciée pour les âmes du purgatoire contenant la récitation de 5 Pater, Ave et Gloria en méditant la Passion de Notre Seigneur (Bref de Pie VII du 7 février 1817).


A) - Voici la source : Enchiridion indulgentiarum. Typis Polyglottis Vaticanis, 1950, p. 455, n° 590.

Et voici le texte :

Fidelibus, die quo Commemoratio Omnium Fidelium Defunctorum celebratur vel die dominico proxime insequenti, quoties aliquam ecclesiam aut publicum vel (prò legitime utentibus) semipublicum oratorium defunctis suffragaturi visitaverint, conceditur :
Indulgentia plenaria animabus in purgatorio detentis tantummodo applicabilis, si præterea sacramentalem confessionem instituerint, sacram Communionem susceperint et sexies Pater, Ave et Gloria ad mentem Summi Pontifìcis in unaquaque visitatione recitaverint
(S. C. Officii, 25 iun. 1914 et 14 dec. 1916; S. Pæn. Ap., 5 iul. 1930 et 2 ian. 1939).


B) - Quant au bref de Pie VII du 7 février 1817 ( Raccolta) les indulgences sont attachées à la méditation de la Passion.
Dans notre cas, il s'agit de la délivrance des âmes des fidèles défunts (Pro fidelibus defunctis), et bien avant les indulgences accordées pour le jour de la Toussaint et le dimanche dans l'Octave, il existait une pieuse pratique greffée sur l'indulgence de la Portioncule. Voici deux extraits qui nous en donnent une idée :

1° - « Malgré ces signes éclatants, malgré sa sainteté bien connue, malgré la certitude de son salut qui en résultait nous nous souvînmes que, peu de temps avant sa mort, il avait humblement demandé que tous les religieux récitassent, après son trépas, six Pater, Ave et Gloria ; il comptait sur cette prière et le privilège dont elle jouit dans l'Ordre de Saint-Dominique et celui de Saint François pour être délivré du purgatoire. Alors nous tombâmes à genoux et répandîmes nos pauvres prières, heureux, en lui rendant ce petit service, d'exaucer sa dernière demande. » (Wilberforce - Vie de saint louis Bertrand, p.364)

2° - Même quand elle [sainte Thérèse de l'Enfant Jésus] souffrait le plus à l'infirmerie, elle ne manquait pas de ré­citer chaque soir les six Pater et Ave pour les âmes du purgatoire. « Ça ne plaît pas au démon-disait‑elle-car il fait tout ce qu'il peut pour me les faire oublier, mais c'est bien rare qu'il y ar­rive ». Procès apostolique, réponse à la 36° question.


Répondre

Revenir à « Les âmes au purgatoire »