La Croisade des Zouaves Pontificaux

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#91 Message par Abbé Zins » sam. 04 mai 2019 18:31

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



IV PRÉSENTATION DE QUELQUES "SOLDATS DU PAPE"



8) Hyacinthe de Lanascol :


Ayant obtenu l'accord paternel, il put écrire à son grand-père :


« Oh mon bon et bien cher grand père, je n'ai pas d'expressions pour vous dire tout ce que mon coeur souffre dans cette cruelle séparation.

Il faut que cette cause soit bien belle pour que je sente, au milieu de semblables douleurs,un rayon de bonheur !....

Je vous quitte et ne sais quand je vous reverrai! Mais quoi qu'il arrive, notre dernier rendez-vous à tous est au ciel, et j'en prends le chemin sous la bannière de la sainte Vierge qui est notre étendard !

Adieu, adieu.... Votre petit-fils respectueux et dévoué, Hyacinthe de Lanascol, croisé.»



Hyacinthe de Lanascol partit pour s'engager dans le Corps de Monsieur de Cathelineau Il écrivit de Marseille à son père le 2 juillet :


« Mon corps est loin de vous, mais mon coeur ne quitte pas un instant mes parents, mon pays et mes souvenirs d'enfance....

Tout le monde est décidé à défendre la Religion jusqu'à la dernière extrémité. La gaieté ne quitte personne ; mais c'est une gaieté calme, et qui respire le vrai bonheur qui vient de la tranquillité de la conscience....

Nous sommes tous Bretons, et nous fraternisons comme de vieilles connaissances....»
.


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#92 Message par Abbé Zins » lun. 06 mai 2019 20:04

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



IV PRÉSENTATION DE QUELQUES "SOLDATS DU PAPE"



9) Arthur de Chalus et Joseph Guérin :


Tous deux Bretons, ils moururent après de longues souffrances à quelques jours d'intervalle.


Après un pèlerinage à Saint Joseph du Chêne, la soeur d'Arthur de Chalus lui indiquait avoir demandé pour lui à Saint Joseph une aimable et pieuse épouse.

Il répondit : « J'ai surtout demandé une sainte mort ».


Il disait à ceux qui s'étonnaient de son départ : « Mon action est toute simple, et je ne comprends rien à votre étonnement ».


Son ami, le jardinier du château, admira son sacrifice et décida de s'engager lui aussi dans les Zouaves Pontificaux.

Comme on lui disait de retourner d'Italie en Bretagne car il y serait plus heureux, il expliqua simplement :

« Monsieur le Comte lui aussi était plus heureux que moi, et cependant il est parti ».

Et encore : « Je n'ai que ma personne, je la donne de tout coeur. La seule chose que je désire, c'est de voir le Saint Père, recevoir sa bénédiction, communier de sa main, puis mourir pour lui. J'espère qu'alors Dieu voudra bien me recevoir dans son saint Paradis.».


Le Comte de Ségur ne rapporte pas hélas le nom de cet héroïque serviteur.


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#93 Message par Abbé Zins » mar. 07 mai 2019 22:15

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



IV PRÉSENTATION DE QUELQUES "SOLDATS DU PAPE"



9) Arthur de Chalus et Joseph Guérin :


Joseph Guérin ayant obtenu l'accord de ses parents à son départ du Grand Séminaire vers Rome, écrivit :

« Quand je fus seul, je remerciai Dieu de m'avoir donné des parents aussi courageux. Ils sont dignes d'avoir pour fils un martyr, dis-je au Seigneur : faites que cela soit, si c'est votre bon plaisir.».


A Rome, il écrit : « Une relique, entre toutes les autres, fixa mon attention et me remua jusqu'au fond de l'âme : la table sacrée sur laquelle le Sauveur institua la divine Eucharistie.

Je ne pouvais en détacher mes yeux. Que de leçons en ressortaient pour moi, hélas ? trop bien appropriées aux malheurs de ce temps ?

Mon Dieu, me disais-je, quel témoignage de votre amour ! Eh bien ! j'en fais le serment et j'y serai fidèle : amour pour amour, immolation pour immolation.

Et puis cette table, autrefois couverte de dons offerts par la religion et la munificence des princes et des rois est aujourd'hui dépouillée !

Quelles mains, aux plus mauvais jours de notre histoire, ont pu commettre un tel sacrilège ? Des mains françaises. N'y a-t-il pas une loi de solidarité sur cette terre pour la justice divine ?

Ce que des Français ont osé commettre, ne faut-il donc pas que des Français le réparent ? S'il plaît à Dieu, à la place de l'or sur cette table, j'y déposerai mon sang....»
.


Et encore : « Le parti que j'ai pris, je ne l'ai pas pris à la légère, mais après mûre réflexion : je n'ignorais pas les écueils et les dangers de cette carrière si nouvelle pour moi ; je m'y suis préparé de mon mieux, et maintenant, avec la grâce de Dieu et le secours de la Sainte Vierge, j'espère bien les éviter. Priez pour moi ; vous y avez intérêt, ne suis-je pas votre enfant ? »


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#94 Message par Abbé Zins » mer. 08 mai 2019 18:41

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



IV PRÉSENTATION DE QUELQUES "SOLDATS DU PAPE"



10) Henri Pascal et Casimir Rouvière :


On peut enfin citer en exemple Henri Pascal et Casimir Rouvière qui, pauvres habitants de Brignon, sacrifièrent le peu d'argent qu'ils avaient pour se "racheter" afin de ne pas être contraints à faire leur service en France, mais d'être libres de partir pour Rome.

Tous ces Volontaires avaient mûrement réfléchi leur décision de partir pour Rome.

On retrouve chez tous le souci de défendre la Foi et la Religion.

Plusieurs voient en leur engagement une expiation de leurs fautes personnelles comme celles de leur Patrie.

On peut résumer l'idéal qui les conduit à Rome par ces mots : " DIEU LE VEUT ! ".


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#95 Message par Abbé Zins » jeu. 09 mai 2019 21:14

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



V LES ZOUAVES PONTIFICAUX ET LA CROISADE



Le Général de La Moricière, dans son ordre du jour du 8 avril 1860, disait : « La Révolution comme autrefois l'islamisme, menace aujourd'hui l'Europe....».

Un Volontaire écrit : « Le titre de Soldat de la Croix me fait envie ! ».

Un autre signe Hyacinthe de Lamascol, Croisé. Monsieur de Cathelineau a voulu mettre sur pied un Corps de "Croisés".

Ainsi il est certain qu'un parallèle était établi dans le coeur des Zouaves Pontificaux entre les Croisades et le grand mouvement qui les portait à Rome.

Ce rapprochement prend plus de relief quand on considère que plusieurs défenseurs du Pape eurent des ancêtres qui servirent pendant les Croisades.

La petite liste qui suit ne prétend nullement être exhaustive, mais montrer quelques-uns de ces liens entre "Croisés" séparés par des siècles.

Les anciens compagnons d'armes ont ou voir du Ciel leurs descendants unis comme eux dans le combat pour l'Eglise.



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#96 Message par Abbé Zins » ven. 10 mai 2019 18:28

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



V LES ZOUAVES PONTIFICAUX ET LA CROISADE



1) Les descendants de Saint Louis :


Le Saint Roi qui est l'image avec Godefroy de Bouillon du Chevalier Croisé, avait plusieurs descendants dans l'héroïque Légion du Pape :


- Le Comte de Bourbon Chalus, commandant des Guides de La Moricière ;


- les frères de Charette :

. Athanase, commandant de la Compagnie Franco-Belge ;

. Louis-Marie, guide de La Moricière ;

. Ferdinand, qui viendra servir à Rome en 1861 ;

. Alain, qui sert aux Franco-Belges ;

. Armand, qui viendra rejoindre ses frères en 1867 ;


- Gaston et René du Plessis de Grénédan, dont l'ancêtre Geoffroy du Plessis accompagna Saint Louis dans la Croisade de 1248.


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#97 Message par Abbé Zins » sam. 11 mai 2019 18:34

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



V LES ZOUAVES PONTIFICAUX ET LA CROISADE



2) Les descendants de Chevaliers Croisés :


- Monseigneur Xavier de Mérode descendait de Pierre Bérenger, troisième fils de Raymond Bérenger, Roi d'Aragon et Comte de Barcelone et de Provence. En 1179, Pierre Bérenger, revenu des Croisades, épousa l'héritière de Mérode et leurs descendants gardèrent ce nom.

- Georges de Rarécourt de la Vallée marquis de Pimodan et son cousin issu de germain Ferdinand de Rarécourt de la Vallée de Pimodan, dont un ancêtre, Roussin de Rarécourt, prit part à la sixième Croisade.


- La Maison de Quatrebarbes "a fourni des Chevaliers aux guerres saintes". Plusieurs de ses membres ont servi le Saint-Père Pie IX :

. Théodore de Quatrebarbes, qui fut gouverneur des ville et province d'Ancône sous le bombardement de L'escadre sarde en 1860 ;

. Bernard de Quatrebarbes, engagé dans l'artillerie pontificale en octobre 1860 ;

. Georges d'Héliand tué à Castelfidardo, cousin germain du précédent ;

. Zacharie (engagé aux Franco-Belges), Maurice (engagé aux Zouaves Pontificaux en 1866) et Henri du Réau de la Gaignonnière (engagé en 1867), cousins germains des précédents.


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#98 Message par Abbé Zins » lun. 13 mai 2019 18:43

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



V LES ZOUAVES PONTIFICAUX ET LA CROISADE



2) Les descendants de Chevaliers Croisés :


- Charles-Joseph de la Guiche : deux membres de sa famille, Hugues et Renaud de la Guiche, participèrent e Chevaliers à la troisième Croisade. Il était, lui, capitaine d'état-major de l'armée pontificale en 1859.

- Thibaut de Rohan-Chabot, blessé à Castelfidardo, dont un ancêtre "Sebran ou Sabran Chabot alla aux guerres saintes".

- Pierre d'Anthenaise, guide de La Moricière. "Ménage, dans son histoire de Sablé, nous apprend qu'Henri et Raoul d'Anthenaise se croisèrent en 1158 avec Geoffroi de Mayenne. Hamelin et Geoffroi d'Anthenaise allèrent aussi aux guerres saintes ; ils étaient à la Croisade de Philippe Auguste."

- Augustin de Dufort-Lorge, guide de La Moricière, dont un ancêtre Bernard Dufort prit part à la troisième Croisade.

- Henri (guide de La Moricière) et Urbain de Maillé (engagé le 5 novembre 1867). "Jacquelin de Maillé, Chevalier du Temple, se rendit célèbre par ses exploits dans les guerres saintes. Richard de Maillé alla à la Croisade contre les Albigeois. (1)



(1) Sur la famille de Maillé : cf. Sub Tuum n° 30 p. 23s.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#99 Message par Abbé Zins » mar. 14 mai 2019 18:24

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



V LES ZOUAVES PONTIFICAUX ET LA CROISADE



2) Les descendants de Chevaliers Croisés :


- Auguste de Gontault-Biron, lieutenant aux Guides de La Moricière. « Gaston II de Gontault, seigneur de Biron, était à Damiette avec le Roi Saint Louis.»

- Philippe (guide de La Moricière) et Juste de Tournon-Simiane (zouave le 26 décembre 1864). « Eudes de Tournon prit part aux guerres saintes.»

- Alain Siochan de Kersabiec, le futur capitaine des Zouaves Pontificaux de 1867. Engagé aux Franco-Belges le 25 août 1860, fête de Saint Louis. Hervé Siochan prit part comme écuyer à la première Croisade de Saint Louis.

- Elzéar, Duc de Sabran-Pontevès, engagé le 3 juillet 1860, et son frère Emmanuel, engagé le 2 novembre 1867. « Guillaume de Sabran prit part à la première Croisade. Sa valeur éclata au siège d'Antioche lorsque soixante Chevaliers défendirent un pont contre une armée de Sarrasins. On trouve aussi parmi ses descendants Elzéar de Sabran, Comte d' Ariano au Royaume de Naples, mort en 1323 et canonisé par le Pape Clément XII sous le nom de Saint Elzéar.» (2)



(2) Sur la famille de Sabran : cf. Sub Tuum n° 30 p. 23.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2751
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: La Croisade des Zouaves Pontificaux

#100 Message par Abbé Zins » mer. 15 mai 2019 20:10

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 38 (Février 1994)


3. A C T U A L I T É D O C T R I N A L E



V LES ZOUAVES PONTIFICAUX ET LA CROISADE



2) Les descendants de Chevaliers Croisés :


- Casimir de Blacas d'Aulps, engagé le 9 juin 1866 et mort à Velletri le 26 juillet de la même année. Son ancêtre Pierre de Blacas prit part à la première Croisade et devint Prince de Césarée.

- Fernand de Bouillé et son fils Jacques, qui portèrent la bannière du Sacré-Coeur à Loigny et l'arrosèrent de leur sang, appartiennent à la famille de Dalmas de Bouillé qui prit part à la première Croisade de Saint Louis.

- Edgard de Cacqueray de Valménier, engagé en 1866 et réengagé en 1867. Sa famille a fourni des Chevaliers aux Croisades.



Répondre

Revenir à « Origines et motivations des croisades »