FLEURS FRANCISCAINES

Message
Auteur
Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: FLEURS FRANCISCAINES

#111 Message par Monique » mer. 14 sept. 2016 22:04

Comme sainte Geneviève de Nanterre, patronne de Paris, comme saint Pascal Baylon, l'amant de l'Eucharistie, comme sainte Germaine de Pibrac, comme le saint curé d'Ars et Bernadette de Lourdes, comme tant et tant d'autres à l'âme innocente et sainte, Bernard d'Offida fut d'abord berger, car le divin Pasteur semble avoir une prédilection pour ces humbles et ces petits.

Doux, pur, innocent comme les agnelets qu'il paissait, il était en même temps apôtre et il savait rassembler les autres bergers de son âge pour leur parler de Dieu et pour les inviter à le prier avec lui. Une si belle enfance fut couronnée par une vie religieuse non moins belle ; il entra chez les Frères Mineurs Capucins en qualité de Frère convers. Le soin des malades lui échut, il soigna ces membres souffrants du Christ comme le Christ lui-même, car il le voyait en eux, et les diverses communautés dans lesquelles il vécut furent édifiées par ses exemples et embaumées de ses vertus.

A l'âge de 60 ans, il fut nommé quêteur et comme un autre Félix de Cantalice, il sut même au milieu du monde vivre dans la solitude et le sanctuaire de son âme et en sollicitant les secours temporels, il répandait à pleines mains les trésors spirituels, consolant les pauvres et les affligés, convertissant les pécheurs, encourageant les faibles, apaisant les différends, rétablissant l'union dans les familles divisées ; il était en un mot le bon ouvrier de Dieu, un autre Christ passant comme lui en faisant le bien.

Quand les infirmités du vieil âge ne lui permirent plus de sortir, il remplit la charge de portier, et comme sa haute sainteté était connue, ceux qu'il visitait jadis allaient à lui maintenant pour recueillir les bienfaits spirituels dont il était le dépositaire ; souvent même Dieu montra le crédit que ce bon serviteur avait auprès de lui en lui départissant un pouvoir miraculeux. Il ressuscita même un enfant en s'adressant à son bon saint Félix en qui il avait grande dévotion ; il aima ce grand saint, son frère en religion, le prit pour modèle ; ayant été une fidèle copie de cet ami de Dieu, il fut après une longue vie de 90 ans admis à partager son éternel bonheur, qu'il acheta au prix des mêmes épreuves et des mêmes mérites.

Monique
Messages : 694
Inscription : mar. 23 janv. 2007 1:00

Re: FLEURS FRANCISCAINES

#112 Message par Monique » ven. 16 sept. 2016 17:00

PRIÈRE A TOUS LES SAINTS de l'Ordre Séraphlque.


Illustres saints, qui, illuminés de célestes clartés, avez si bien imité saint François, priez pour nous, afin qu'après avoir été ici-bas pleins de courage et de ferveur, nous puissions être heureux avec vous dans le ciel.

V. Seigneur, placez-nous avec vos saints dans l'éternité.
R. Rendez-nous participants de leur gloire.


Oraison

Nous vous en prions, Seigneur, que votre grâce rende bienfaisante notre piété ; vous nous réjouissez par la pieuse commémoraison des Martyrs, des Confesseurs, des Vierges et de tous les Saints de l'Ordre des Mineurs, daignez-nous conduire avec eux aux joies de l'éternité. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.




FIN
de la deuxième floraison
des
FLEURS FRANCISCAINES

Répondre

Revenir à « Saint François d'Assise et les familles fransiscaines »