Prières pour le temps du Carême

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1400
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Prières pour le temps du Carême

#1 Message par Laetitia » mer. 10 févr. 2016 11:06

Elle est ouverte, la porte de la pénitence ; arrivez, amis de Dieu, hâtez-vous d'entrer, de peur que le Christ ne nous la ferme comme à des indignes. O frères, munissons-nous de la pureté, de l'abstinence, de la modestie, de la force, de la prudence, de la prière et des larmes : c'est par ces vertus que s'ouvrira devant nous le sentier de la Justice.

Aujourd'hui commence le jeûne qui doit purifier d'avance nos âmes et nos corps, et répandre dans nos cœurs, ô amis de Dieu, le souvenir de la sainte et de la vénérable passion du Christ, comme une lumière éblouissante.

Livrons-nous au jeûne d'un cœur joyeux, ô peuples fidèles, car voici le commencement des combats spirituels. Rejetons loin de nous la mollesse de la chair ; venons accroître les dons de l'âme. Serviteurs du Christ, souffrons avec lui, afin d'être avec lui glorifiés comme des enfants de Dieu. Et l'Esprit-Saint habitera en nous et illuminera nos âmes.

Recevons avec ardeur, ô fidèles, le messager divinement inspiré qui vient nous annoncer le jeûne, comme firent autrefois les Ninivites ; accueillons-le comme les pécheresses et les publicains accueillirent Jean qui leur prêchait la pénitence. Préparons-nous par l'abstinence à participer au sacrifice du Seigneur en Sion. Il doit opérer en nous une purification divine : lavons d'abord nos âmes dans les larmes.

Demandons la grâce de contempler alors la consommation de la Pâque figurative et la manifestation de la Pâque véritable.
Préparons-nous à adorer la croix et la résurrection du Christ-Dieu et crions vers Lui : « Ne nous confondez pas dans notre attente, ô ami des hommes ! »


(Prières Anciennes de L. Gautier - Liturgie de l'Église grecque, traduction de Dom Guéranger, IVe s.)

Avatar de l’utilisateur
Laetitia
Messages : 1400
Inscription : ven. 20 oct. 2006 2:00

Re: Prières pour le temps du Carême

#2 Message par Laetitia » mer. 01 mars 2017 15:08

Le Saint Temps de Carême

Le jeûne du Carême, dont l'origine remonte à celle du Christianisme, est une loi spécialement recommandable : 1° par l'exemple de Jésus-Christ ; 2° par la fin que l’Église se propose et par les grâces qui y sont attachées ; son but est de réprimer les vices, d'élever les âmes, de les enrichir de vertus et de leur mériter des récompenses éternelles ; 3° par les grands mystères qui le terminent et auxquels il prépare.

Joignez donc à l'abstinence et au jeûne le silence, la retraite, la lecture des bons livres, l'assiduité à entendre la parole de Dieu, des prières plus prolongées et plus ferventes, la mortification dans les choses mêmes permises, etc. Unissez surtout votre jeûne à celui de Jésus-Christ ; sanctifiez-le par un véritable esprit de pénitence, car ce n'est rien de s'abstenir de viandes grossières, si l'on ne s'abstient en même temps de tout ce qui sert d'aliment à l'amour-propre. C'est ce qu'exprime admirablement le pieux Fénelon dans les lignes qui suivent.
      • Ô Dieu ! Ô Époux des âmes ! Donnez-nous cette virginité intérieure, cette pureté de cœur, cette séparation de toute créature, cette sobriété dont parle votre Apôtre, par laquelle on n'use des choses crées que par besoin, comme les personnes sobres usent des aliments. Ô bienheureux jeûne, où l'âme jeûne toute entière et tient tous les sens dans la privation du superflu ! Ô sainte abstinence, où l'âme a, comme Jésus-Christ, une autre viande dont elle se nourrit : l'accomplissement de la volonté de Dieu ! Donnez-le moi, Seigneur, ce pain qui est au-dessus de toute substance, ce pain qui apaisera à jamais la faim de mon cœur, ce pain qui éteint tous les désirs, ce pain qui est la vraie manne qui tient lieu de tout : alors je jeûnerai avec joie, je jeûnerai par amour, dans la liberté et l'abondance du cœur.

Répondre

Revenir à « La prière (en soi, orale, mentale, liturgique) »