Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#91 Message par Abbé Zins » ven. 27 déc. 2019 17:15


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Le prêtre n’a d’autre fonction en la nouvelle Messe que celle de président de l’assemblée ou du rassemblement du peuple de Dieu.

Si l’évêque y est présent, bien qu’il soit plus élevé dans la hiérarchie, le prêtre ne cesse pas pour cela d’être le président.


Le nouvel "Ordo Missae" n’explique pas si cette présidence est purement représentative ou juridique ;

si elle est par élection populaire ou institutionnelle, ou si c’est une catégorie nouvellement inventée

pour rendre plus effectif l’ "aggiornamento" de l’ Eglise, pour établir une union plus humaine et tangible entre le "ministre" et les participants,

puisque que tous doivent prendre part en la célébration du mémorial du Seigneur.


Rien n’est dit du sacrement de l’Ordre Sacerdotal, institué par le Christ, ni de son caractère indélébile,

ni des pouvoirs divins que confère à celui qui a été choisi par Dieu et oint et consacré par l’imposition des mains de l’évêque.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#92 Message par Abbé Zins » sam. 28 déc. 2019 18:12


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Pourtant, tout en ayant une assemblée et tout en ayant un "prêtre qui préside", nous n’avons pas pour autant, selon le nouvel "Ordo" une Messe de la nouvelle Eglise post-conciliaire.

Il manque un autre élément formel : la célébration du mémorial du Seigneur.


En une soirée ou veillée littéraire, présidée par un prêtre ou ministre en un théâtre,

bien que l’ "assemblée" du peuple de Dieu participe, nous ne pouvons pas dire qu’il y a une Messe.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#93 Message par Abbé Zins » lun. 30 déc. 2019 17:39


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Plus obscur est donc ce second élément formel de la définition novatrice de la Messe : la célébration du mémorial du Seigneur.


Un Chemin de Croix, présidé par un prêtre entouré par le peuple de Dieu, est, sans doute,

une célébration du mémorial du Seigneur, une commémoration de sa passion et de sa mort.


Je demande : En ce cas, le Chemin de Croix, est-il aussi une Messe ?


Ou manque-t-il un élément essentiel et spécifique de la Messe,

qui n’a pas été exprimé en cette définition du nouvel "Ordo Missae",

que nous sommes en train de commenter ?




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#94 Message par Abbé Zins » mar. 31 déc. 2019 17:20


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Dans les services protestants, il y a une assemblée, présidée par le pasteur et l’on y commémore peut-être la passion et la mort du Seigneur,

avec des psaumes, avec prédication, avec d’autres rites inusités parmi nous ; pourtant, il n’y a pas de Messe ; il ne peut y avoir de Messe.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#95 Message par Abbé Zins » jeu. 02 janv. 2020 18:45


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Le dilemme est inéluctable :

Ou toute réunion de chrétiens, présidée par un prêtre ou un ministre et qui commémore ou célèbre la passion et la mort du Seigneur est une Messe,

ou la définition du nouvel "Ordo Missae" est incomplète, essentiellement incomplète.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#96 Message par Abbé Zins » ven. 03 janv. 2020 19:29


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Et la première partie du dilemme paraît, à première vue, confirmée dans les paroles suivantes, par lesquelles se termine ce N° 7 de ladite Ordonnance Générale du Missel Romain, qui disent ceci :

"Quare de Sanctae Ecclesiae locali congregatione EMINENTER valet promissio Christi : `Ubi sunt duo vel tres congregati in nomine meo, ibi sum in medio eorum' (Mt. 11,20) C’est pourquoi vaut éminemment au sujet de l’assemblée locale de la Sainte Eglise, cette promesse du Christ : 'Là où deux ou trois sont réunis, en mon nom, là je suis, au milieu d’eux’."




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#97 Message par Abbé Zins » sam. 04 janv. 2020 17:55


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"



Quelle est cette présence, que promet le Christ et dont il parle dans l’Evangile ?

Est-ce une présence réelle et physique ? Est-ce une présence eucharistique ?

ou est-ce seulement une présence spirituelle, une présence par son amitié et sa grâce ?

Comme Dieu, le Christ est présent, partout, par essence, présence et puissance, comme dit l’ancien et très savant Catéchisme de Ripalda.

Dans les âmes justifiées qui sont en état de grâce avec Dieu, il est présent, comme Tête de son Corps Mystique, par la vie divine, qui de Lui se répand et parvient à nous.

Mais la présence eucharistique est autre ; c’est une présence réelle, véritable et substantielle, comme l’a définit dogmatiquement le Concile de Trente. (Canon.. 1 de ss. Eucharistiae sacramento).

Cette présence n’est un simple signe, une figure, une virtualité. Le Christ en personne est dans l’hostie et dans le pain consacrés.



Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#98 Message par Abbé Zins » jeu. 09 janv. 2020 18:53


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"



Le nouvel "Ordo Missae", que nous sommes en train de commenter, en affirmant que "vaut éminemment, au sujet de l’assemblée locale de la Sainte Eglise, ce que le Christ a dit" : "Là où deux ou trois sont réunis, en mon nom, là je suis, au milieu d’eux",

semble équiparer et identifier la présence spirituelle de Christ par la grâce, dans les âmes justifiées, avec la présence eucharistique, établissant, seulement, une différence de degré, non essentielle, entre les deux présences.


Et ceci, en d’autres termes, est nier I’essence même de la Messe, le Sacrifice ; la transubstantiation.


Selon cette définition, en la Messe, en l’assemblée eucharistique, présidée par le prêtre, Jésus-Christ est éminemment présent,

avec la même présence qu’il se trouve en tout groupe de catholiques, qui s’est réunit pour son amour, pour parler de lui et invoquer son secours.


Mais, cette présence n’est pas la présence réelle, ni ne présuppose et exige la transsubstantiation.




Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#99 Message par Abbé Zins » sam. 11 janv. 2020 19:14


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


En quoi consiste le Sacrifice de la Messe, selon la Tradition catholique, selon le Concile de Trente, selon l’encyclique de Pie XII MEDIATOR DEI ET HOMINUM ?


C’est le Sacrifice de la Nouvelle Alliance , en lequel le Christ, Prêtre et Victime, s’offre et s’immole,

sous les espèces du pain et du vin, par le ministère des prêtres hiérarchiques,

qui a reçu de Lui ce pouvoir divin, pour toute l’Eglise, pour reconnaître la domination suprême de Dieu,

par action de grâces pour les bienfaits reçus, et pour nous appliquer les satisfactions et les mérites de sa Passion.





Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3401
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969)

#100 Message par Abbé Zins » mar. 14 janv. 2020 17:49


Le NOM prévu pour le 30/11 n’est pas catholique (R.P. Saenz y Arriaga, 3e-4e tr. 1969 !!!!)


LES GRAVISSIMES PROBLÈMES THÉOLOGIQUES QUE POSE LE NOUVEL "ORDO MISSAE"


Que la Messe soit essentiellement un véritable et propre sacrifice est un dogme de notre foi catholique, comme cela découle très clairement du Concile de Trente :

"Si quelqu’un dit qu’en la Messe n’est pas offert à Dieu un véritable et propre sacrifice.. qu’il soit anathème".


L’histoire de tous les dogmes du christianisme exprime d’une manière non équivoque cette idée centrale sur la Messe ou le Sacrifice Eucharistique.

Déjà en la Didaqué ou Enseignement des douze Apôtres, document du Ier S., il est traité du rite eucharistique non seulement en tant que Sacrement, mais aussi désigné avec le terme de sacrifice et en lui appliquant textuellement les paroles de Malachie :

"En tout lieu et temps on m’offre une oblation pure." (1,10-11).


Saint Justin, au milieu du IIe S., représentait la doctrine du christianisme enseignant que les sacrifices sont agréables à Dieu, que Jésus-Christ a enseigné aux chrétiens à offrir le Sacrifice qui était nommé Eucharistique, qui se prépare avec du pain et du vin, que les chrétiens offrent en tous les pays du monde (Migne, P.Gr. VI, col. 745-749).





Répondre

Revenir à « La révolution liturgique et sacramentelle montinienne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités