LE SECRET DIABOLIQUE DE LA MESSE DE PAUL VI - Dr. Franco Adessa (collaborateur du Père Luigi Villa)

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2100
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: LE SECRET DIABOLIQUE DE LA MESSE DE PAUL VI - Dr. Franco Adessa (collaborateur du Père Luigi Villa)

#31 Message par InHocSignoVinces » jeu. 11 févr. 2021 20:05

Notez les points suivants:

– 154: le terme “transsubstantiation” est abandonné en tant qu’explicatif du changement substantiel qui se produit dans l’Eucharistie, et il ne dit rien contre les termes “impanation” ou “consubstantiation” utilisés par les luthériens. Selon ces termes, Jésus serait présent à travers la foi de la communauté et Jésus disparaîtrait une fois la célébration terminée.

– 158: l’Eucharistie n’est décrite que comme une mémoire (anamnèse), telle que les luthériens l’ont toujours conçue.

– 159: on abandonne la doctrine qui affirme que dans chaque messe, le sacrifice du Christ se renouvelle de façon non sanglante, comme l’a toujours professé l’Église catholique depuis deux mille ans.

– La guerre à la Rédemption du Sacrifice du Christ en Croix a été officiellement déclarée et étendue dans le monde entier avec le “Logo de la Miséricorde” et le logo “Mater Misericordiæ” sur lesquels apparaissent les symboles de 7 fois l’Antéchrist, qui, en langage ésotérique, symbolise le Soleil Infini de Lucifer et constitue l’élimination totale du Sacrifice du Christ en Croix de la surface de la terre.

– 15 décembre 2016: dans la salle Paul VI, Bergoglio a accueilli des personnes et des enfants de pays des cinq continents. À la question: «Pourquoi les enfants souffrent-ils?», avec une attitude d’humilité fausse et ostentatoire et sans avoir donné de réponse quant aux raisons et à la signification de la souffrance humaine, Bergoglio a déclaré: «Dieu est injuste? OUI, il a été injuste envers son Fils, il l’a envoyé à la croix». Pouvait-on frapper le Sacrifice du Christ sur la Croix et piétiner l’immense amour de Dieu pour l’humanité, d’une manière plus satanique et plus profonde, qu’avec l’horrible blasphème d’accuser Dieu, le Père, d’injustice, d’avoir voulu la mort de son Fils sur la croix pour racheter l’humanité ? Avec ce blasphème incroyable et satanique, Bergoglio a atteint la limite du vomissement de ses hérésies et de ses vulgarités délirantes et obscènes.



A SUIVRE...
Image

Avatar de l’utilisateur
InHocSignoVinces
Messages : 2100
Inscription : dim. 26 août 2018 11:43
Localisation : Couronne d'Aragon

Re: LE SECRET DIABOLIQUE DE LA MESSE DE PAUL VI - Dr. Franco Adessa (collaborateur du Père Luigi Villa)

#32 Message par InHocSignoVinces » sam. 20 févr. 2021 12:14

Mais le but ultime est la réalisation du rêve de Lucifer de
reprendre le pouvoir absolu qu’il avait sur l’humanité,
avant le Sacrifice du Christ sur la croix, et de ramener ainsi
le culte solaire de la franc-maçonnerie à son apogée.
Au centre de la Nature, Humanité et Lucifer divinisés,
brille le Soleil Infini de Lucifer qui symbolise, de manière
ésotérique, l’élimination totale du Sacrifice du Christ
sur la croix de la face de la terre.



À cet effet, il fallait remplacer la messe de saint Pie V par
un “nouveau rite” qui, tout en consentant la célébration
du sacrifice du Christ sur la croix, au fil du temps et utilisant
la stratégie de Nubius consistant à cibler le jeune clergé pour
l’amener à son insu sous la bannière des sociétés
secrètes, éclipserait lentement l’autre rite, jusqu’au moment
où on pourrait imposer son élimination.



Mais, comme pour tout travail ou produit qui se respecte,
ce “nouveau rite” devait lui aussi porter une “marque de
fabrique”, la Marque de la Bête. Et cette horrible Marque
était la suivante: la possibilité, pour ceux qui étaient au
courant de certains secrets ésotériques, de célébrer le
“nouveau rite” non comme une offrande du sacrifice
du Christ sur la croix à la Très Sainte Trinité, mais
comme une offrande du Déicide en holocauste à Satan!
La réalité infernale de cette offrande à Satan,
nous est révélée par
Mgr. Leon Meurin; «Le 18ème degré, celui des
Rose-Croix, est une dérision sacrilège du Sacrifice du
Christ ... dans laquelle Lucifer incite ses esclaves à lui offrir un sacrifice sanglant ...
L’Agneau de Dieu, que la Synagogue a crucifié, la synagogue maçonnique le crucifie à
nouveau. Ce qui se fait réellement sur l’autel se fait également, en effigie, sur
la table des Rose-Croix ... La tâche confiée au Chevalier Rose-Croix est le mystère le plus
profond de la Franc-Maçonnerie; effacer le sacrifice du
Christ sur la croix de la messe catholique. Le degré de
Rose-Croix est essentiellement le renouvellement figuré
et sanglant du Déicide».



Saint Alphonse Maria de Liguori a prédit que l’Antéchrist
abolira réellement le Saint Sacrifice de l’autel, en
punition des péchés des hommes. Ces paroles semblent
vouloir dire que l’Antéchrist interdira officiellement la
célébration de la messe de saint Pie V.



Nous ne pouvons que nous poser cette question: «Pour
combien de temps encore Dieu permettra-t-il l’abolition
du Saint Sacrifice de la Messe avant d’intervenir pour punir
les peuples et les nations et ce que saint Jean l’Évangéliste
appelle le trône de la bête, et ouvrir tout grand la porte qui
donnera accès à la résurrection de son Église et de
l’humanité toute entière?»



FIN.
Image

Répondre

Revenir à « La révolution liturgique et sacramentelle montinienne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité