Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#21 Message par Abbé Zins » ven. 10 nov. 2017 15:53

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Déchaînement du diable :


- Cela entraînera donc que le diable puisse être déchaîné !?


- Assurément. C'est pourquoi il y a de quoi être effrayé de ce que, dans le message de Notre Dame à La Salette (du 19/9/1846), dont la publication a été autorisée par le Pape Pie IX, on puisse lire : « En l'année 64, Lucifer et un grand nombre de démons seront détachés de l'enfer; ils aboliront la foi peu à peu, et même dans les personnes consacrées ; ils les aveugleront d'une telle manière, qu'à moins d'une grâce particulière ces personnes prendront l'esprit de ces mauvais anges... Rome perdra la foi, et deviendra le siège de l'Antéchrist.»

Cela d'autant plus, quand on sait ce que la voix d'un ange a attesté à ce sujet à l'Apôtre Saint Jean : « Malheur à la terre et à la mer, parce que le diable descend vers vous rempli d'une grande rage, car il sait qu'il n'a que peu de temps.» (Apoc. 12,12).


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#22 Message par Abbé Zins » sam. 11 nov. 2017 16:52

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Nature du "mystère d'iniquité" annoncé par saint Paul :


- C'était donc en cela que devait consister l'éclatement extérieur du mystère d'iniquité déjà à l'oeuvre de façon cachée au temps de Saint Paul ?


- C'est en effet ce qu'envisageait déjà ouvertement Saint Augustin, dans sa très célèbre "Cité de Dieu" (20,19) :

Saint Augustin a écrit :

"D'autres (docteurs) pensent que ces paroles : "Vous savez ce qui le retient" (II Thes. 2,6),et : "Dès maintenant, en effet, le mystère d'iniquité est à l'oeuvre" (id. 2,7), se rapportent uniquement aux mauvais et aux hypocrites qui sont dans l'Eglise jusqu'à ce qu'ils parviennent à un nombre assez élevé pour former un grand peuple à l'Antéchrist : c'est là le mystère d'iniquité, parce qu'il est caché.

L'Apôtre semble donc exhorter les fidèles à persévérer tenacement dans la foi qu'ils tiennent, en disant :

"Seulement, que celui qui tient à présent, tienne jusqu'à ce qu'il s'opère du milieu", c.à.d. jusqu'à ce que sorte du milieu de l'Eglise le mystère d'iniquité qui, pour l'instant, est caché."


- C'est époustouflant ! Jamais je n'aurais pensé qu'un saint Docteur ait pu décrire avec autant de précisions, si longtemps à l'avance et à une époque où l'Evangile était en train de triompher de tout côté, la crise tellement inimaginable et calamiteuse que nous vivons ! ...

Si j'ai bien compris, l'éclatement du "mystère d'iniquité" désigne l'avènement de l'Antéchrist.


- Pas exactement. Il désigne plus précisément son ultime préparation.

Car, comme le fait remarquer Cornelius a Lapide (in II Thes.2,7)

Cornelius a Lapide a écrit :
"le verset suivant (8) rend patent que par "mystère d'iniquité" Saint Paul n'entend point l'Antéchrist, mais les précurseurs de l'Antéchrist, puisqu'il ajoute : "Et alors", à savoir après l'accomplissement de ce mystère, "sera révélé cet inique", à savoir l'Antéchrist."


- Voilà donc un autre grand docteur qui a envisagé la même chose ! ...


- Oui, et c'est aussi le cas du plus grand de tous, Saint Thomas d'Aquin (in II Thes.2,7), le Docteur Commun de l'Eglise :

Saint Thomas a écrit :
« Le sens est : Je dis qu'en son temps, ce qui est d'ores et déjà un mystère en tant que s'opérant figurativement, sera alors opéré par des (hommes ou chefs) faux qui paraîtront bons et seront pourtant mauvais (operatur in fictis qui videntur boni et tamen sunt mali) .»


- C'est en effet très clair, pour nous qui en vivons dès maintenant la réalisation !


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#23 Message par Abbé Zins » lun. 13 nov. 2017 17:39

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


- Et l'exposition que fait Cornelius (in II Thes. 2,7) de cette explication de Saint Augustin reprise par Saint Thomas rend encore plus explicite la description faite si longtemps à l'avance de ce que nous avons à présent sous les yeux :

Cornelius a Lapide a écrit :


"Avec Théodoret, Saint Augustin et Saint Anselme, ce passage peut être entendu comme suit :

"le mystère d'iniquité", c.à.d. l'iniquité cachée et mystique (iniquitas arcana et mystica), c.à.d. recouverte

[ le terme latin employé par Cornelius étant : "palliata", c.à.d. textuellement : recouverte (ici : comme) d'un pallium ! qui est justement le seul insigne extérieur de pouvoir que promène partout avec lui l'actuel antipape ]

de la piété ou du titre et du nom d'un pouvoir et d'une autorité (de soi) légitimes, opère de façon occulte en la personne des impies et hérétiques hypocrites, serpente et croît jusqu'à ce qu'il éclate au grand jour comme une iniquité publique, avec l'Antéchrist."


- Comment ne point reconnaître le doigt de Dieu, l'inspiration du Saint-Esprit, dans une si étonnante précision !?


- Certes, quand on sait de plus que la deuxième bête de l'Apocalypse (13,11), qui représente les précurseurs directs de l'Antéchrist, est décrite comme ayant "deux cornes semblables à celles de l'Agneau" (que Cornelius expose du bicorne d'un évêque : cf. S.T.P. n° 14 p. 22), "et parlant comme le dragon", autrement dit enseignant les doctrines de mensonge du démon, on se demande comment les commentaires des Saintes Ecritures par les saints Docteurs auraient pu rendre plus explicitement ce dont nous sommes les témoins !?

- Cela est bien vrai !


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#24 Message par Abbé Zins » mar. 14 nov. 2017 18:07

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Leçon à tirer d'une telle annonce :

- Aussi, convient-il de méditer la leçon qu'en tire le Pape Saint Grégoire le Grand (Mor. 28,7 in Job 38,15) :

Pape Saint Grégoire le Grand a écrit :

"Les tentatives de corruption de l'Antéchrist ne manquent donc point, même quand l'Eglise jouit de la paix.

Que nul n'ait donc en horreur uniquement cette tentation des temps ultimes, comme si elle était la seule.

Car les manières d'agir de l'Antéchrist se retrouvent quotidiennement dans les iniques, puisque son mystère est déjà en oeuvre de façon occulte en leurs coeurs.

Et si à présent nombreux sont ceux qui, établis au milieu de l'Eglise, simulent à sa ressemblance être ce qu'ils ne sont pas, à l'avènement du souverain juge sera dévoilé ce qu'ils sont.

Salomon a très justement dit d'eux : "J'ai vu des impies ensevelis qui, même tandis qu'ils vivaient encore, étaient dans le lieu saint, et ils étaient loués dans la cité comme faisant les oeuvres des justes" (Eccle. 8,10)...

C'est pourquoi il est dit des impies : "On enlèvera aux impies leur lumière" (Job 38,15).

Car même maintenant, la lumière de Dieu n'éclaire point ceux qui recouvrent comme d'un pallium (palliant) la malice de leur iniquité sous le nom de la foi...

Ce qui a lieu en tout temps de multiples façons, prendra surtout de l'ampleur dans l'ultime persécution de la sainte Eglise, quand surgira la tête même des impies à laquelle il sera permis d'user de toutes ses forces.

Alors, en cette persécution, le coeur de chacun révélera ce qu'il est, et tout ce qui est caché apparaîtra au grand jour ;. et ceux qui à présent sont pieux de bouche et impies de coeur, se laisseront aller à une malice publique et perdront l'apparence de la lumière de la foi qu'ils exhibaient.

Tout ceci nous montre qu'il est nécessaire que chacun de nous rentre dans l'intimité de son coeur et conçoive une juste frayeur de ce qu'il y a de mauvais dans ses actes, de peur que, nos mérites étant pesés par la stricte justice des jugements de Dieu, il ne tombe dans le nombre de tels hommes."


- Que Dieu daigne en effet nous accorder la grâce de corriger nos vices et nos défauts, et nous donne de Lui rester fidèles jusqu'à la mort.


- Il convient aussi de Lui demander une grande patience, car "le disciple n'est pas au-dessus de son Maître", ni le Corps Mystique au-dessus de sa Tête ; "si donc ils m'ont persécuté", dit Notre Sauveur, "ils vous persécuteront aussi" (Jn. 15,20).


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#25 Message par Abbé Zins » mer. 15 nov. 2017 18:45

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Prédiction de Saint Jean sur l'apparente défaite de l'Eglise militante :


- Il était donc bien prédit que le Corps Mystique aurait à son tour à souffrir sa passion...

- C'est ce que nous venons de voir annoncé par Saint Paul. Cependant, l'Apôtre bien-aimé est en quelque sorte plus explicite encore dans l'Apocalypse.

- Qu'y prédit-il à ce sujet ?


- « Il sera donné à la bête de faire la guerre aux saints, et de les vaincre » (Apoc. 13,7) ! Cette première bête désignant l'Antéchrist et ses disciples, et par extension ses précurseurs ; les saints, dans le langage des premiers siècles, signifiant les fidèles, sanctifiés par le baptême, la garde de la bonne doctrine et des bonnes moeurs.


- Mais si tous les membres du Corps Mystique sont vaincus par ceux du parti de l'Apostasie et du diable, en quoi l'Eglise militante sera-t-elle restée indéfectible ? Car un corps ne saurait subsister sans les éléments qui le composent ?


- Cette défaite sera relative, non absolue ; de courte durée, non définitive.

Quant au Corps Mystique en tant que tel, elle sera une défaite temporaire devant les hommes et selon leur façon de voir, non devant Dieu dont elle amènera le triomphe et la glorification.

Quant aux membres de ce Corps Mystique, il faut dire avec les Pères qu'ils seront vaincus « corporellement seulement s'il s'agit de prédestinés, ou certains spirituellement qui ne sont pas prédestinés » (Saint Thomas, Opuscule 68)

Cette bête « vaincra corporellement ceux qui seront demeurés invaincus en esprit... ou entraînera au bon plaisir de sa volonté certains que l'on pensait robustes et saints » (Pape Saint Grégoire I le Grand, Mor. 32,15 in Job 40,11) ;

« les vaincra, certes, non en les surpassant, mais en les tuant » (Saint Ambroise in Apoc. 13,7).


D'où ce que disait, en un discours prononcé le 8 novembre 1859, le Cardinal Pie, archevêque de Poitiers :

Cardinal Pie a écrit :

« Ce qui est certain, c'est qu'à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l'avantage.

On ne trouvera quasi plus de foi sur la terre (Luc 18,8), c.à.d. qu'elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres.

Les croyants eux-mêmes oseront à peine faire profession publique et sociale de leurs croyances.

La scission, la séparation, le divorce des sociétés avec Dieu qui est donné par Saint Paul comme un signe précurseur de la fin (nisi venerit discessio primum) ira se consommant de jour en jour.

L'Eglise, société sans doute toujours visible, sera de plus en plus ramenée à des proportions simplement individuelles et domestiques.

Elle qui disait à ses débuts : « Le lieu est étroit, faites-moi de l'espace où je puisse habiter », elle se verra disputer le terrain pied à pied ; elle sera cernée de toute part ; autant les siècles l'ont faite grande, autant on s'appliquera à la restreindre.

Enfin, il y aura pour l'Eglise de la terre une véritable défaite : « et il sera donné à la Bête de faire la guerre avec les saints et de les vaincre » (Apoc. 13,7).

L'insolence du mal sera à son comble.

Or dans cette extrémité des choses, que devront faire encore tous les vrais Chrétiens, tous les hommes de foi et de courage ?

S'acharnant à une impossibilité plus palpable que jamais, ils diront avec un redoublement d'énergie, et par l'ardeur de leurs prières, et par l'activité de leurs oeuvres, et par l'intrépidité de leurs luttes :

« 0 Dieu, ô Notre Père qui êtes dans les cieux, que votre Nom soit sanctifié sur la terre comme au ciel, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel, que votre règne arrive sur la terre comme au ciel, sicut in coelo, et in terra ! »

Ils murmureront encore ces mots, et la terre se dérobera sous leurs pieds.

Et comme autrefois, à la suite d'un épouvantable désastre, on vit le sénat de Rome et tous les ordres de l'Etat s'avancer à la rencontre du consul vaincu et le féliciter de ce qu'il n'avait pas désespéré de la République, ainsi le sénat des cieux, tous les choeurs des anges, tous les ordres des bienheureux viendront au devant des généreux athlètes qui auront soutenu le combat jusqu'au bout, espérant contre l'espérance même, « contra spem in spem » (Rom .4,18).»


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#26 Message par Abbé Zins » jeu. 16 nov. 2017 18:57

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Evènements qui, quoique prédits, demeurent mystérieux et nous dépassent :


- C'est donc bien, pour le Corps Mystique en tant que tel, l'équivalent du Mystère de la Rédemption !... Tout ceci éclairant singulièrement la crise inouïe que nous vivons.

- Assurément. Néanmoins, si toutes ces Prophéties en rendent si bien compte, on ne saurait expliquer entièrement ce "mystère d'iniquité" qui, autrement, ne mériterait pas d'être appelé un mystère. Un grand nombre d'éléments le composant nous échappent, et ne nous laissent apercevoir que les lignes générales de ce qui se passe.

- Lignes générales qui suffisent en tout cas largement à démontrer au niveau des données révélées et de la Foi que la crise actuelle ne remet en cause aucune de ces données, même si elle entraîne de grandes difficultés à rendre compte de certaines d'entre elles.

- Très juste.


Belle image donnée par Notre Dame à La Salette :


- Reste un dernier point. Si vous avez montré que Notre Dame a Elle aussi annoncé tout cela en disant que Rome perdrait la Foi, vous n'avez pas encore expliqué comment Elle en a rendu compte.

- C'est vrai. Elle a rendu compte de ce semblant de défaillance et de défaite complète de l'Eglise militante, ainsi que de son apparent effacement actuel, par ces paroles du message de La Salette : "L'Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation. Mais voilà Enoch et Elle remplis de l'esprit de Dieu..."

- J'avoue n'en guère saisir la portée.

- Il faut certes méditer et peser ces paroles pour en percevoir la grande richesse. Vous n'ignorez point ce qu'est une éclipse ?

- Bien sûr que non ! C'est une disparition momentanée de la visibilité du soleil entièrement cachée par la lune, qui jette la terre dans l'obscurité et les ténèbres.

- Ne croyez-vous pas qu'en constatant cela certains pourraient croire que le soleil a été détruit puisque l'on n'en voit plus la lumière, surtout si l'éclipse dure des heures, comme au moment de la crucifixion du Sauveur (Mt. 27,45) ?

- Il faudrait vraiment être ignorant pour croire cela, ne point connaître la nature du soleil et ne pas savoir qu'une éclipse n'est toujours que momentanée, même si, parfois, elle peut durer des heures.


- Pourtant, puisqu'on ne voit plus sa luminosité, ne pensez-vous pas que l'on pourrait être tenté de croire que le soleil a perdu son caractère lumineux, sa visibilité ?

Car alors, on ne perçoit plus sa capacité d'éclairer!?


- Il la perd, bien sûr, aux yeux de ceux qui assistent à l'éclipse : c'est même là l'effet propre à l'éclipse !

Néanmoins, au-delà des impressions de nos sens qui ne peuvent alors la percevoir, notre intelligence éclairée par nos connaissances en astronomie ne nous permet point de douter que le soleil perde un seul instant sa capacité d'éclairer et ses qualités essentielles, quand bien même elles se trouvent pour un temps estompées à nos yeux.


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#27 Message par Abbé Zins » ven. 17 nov. 2017 17:44

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Prédiction de la solution choisie par Dieu pour secourir son Eglise :


- Voyez combien belle et précise est l'image choisie par Notre Dame ! Et si vous y ajoutez la phrase qui la suit aussitôt : "Mais voilà Enoch et Elie", alors tout s'illumine.

Car Hénoch et Elie, dont le retour est prédit par l'Apocalypse (cf. Livre sur l'Antéchrist, ch. XV et XVI), doivent venir remplir le rôle de deux Prophètes.


- Cela devient stupéfiant. Car les Prophètes n'ont été envoyés qu'au temps où il n'y avait point de Magistère stable et permanent, dont ils remplissaient le rôle et la fonction d'enseignement : parler avec autorité au Nom de Dieu ! "Qui vous écoute, m'écoute ; qui vous méprise, me méprise" (Lc. 10,16) !


- Exactement ! C'est pourquoi dès que Notre Seigneur a confié cette fonction aux Apôtres et à leurs successeurs, l'institution du corps des Prophètes a disparu, ou, plutôt, ne s'est prolongé qu'au travers de la Hiérarchie de l'Eglise militante.

Si donc Dieu envoie alors à ses élus ces deux Prophètes pour les éclairer en son Nom et avec une autorité incontestable, cela laisse entendre qu'il n'y aura alors jusque là personne de vraiment autorisé pour le faire, au moins de façon publique.

D'où cette phrase, surprenante par sa concision et par l'évidence que cela implique dans l'esprit de son auteur, l'abbé Arminjon, dans le livre si goûté par sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus : "Fin du monde présent et mystère de la vie future" (p. 54-55) :


"Au moment où la tempête sera plus violente, où l'Eglise sera sans pilote, où le sacrifice non sanglant aura cessé en tout lieu, où tout semblera humainement désespéré, on verra, dit Saint Jean, surgir deux témoins... L'un...est Hénoch... L'autre, est le prophète Elie..."


- Tout concorde !


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 2931
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Indéfectibilité et visibilité de l'Eglise au temps de la Grande Apostasie

#28 Message par Abbé Zins » sam. 18 nov. 2017 19:27

Revue Sub Tuum Praesidium, n ̊ 23 (10/1990)


3. ACTUALITÉ DOCTRINALE


INDÉFECTIBILITÉ ET VISIBILITÉ DE L'EGLISE AU TEMPS DE LA GRANDE APOSTASIE


Etonnante correspondance de ces prédictions avec ce que nous vivons :


- Certes. Et lorsque vous aurez lu le faisceau d'annonces prophétiques, dont vous venez d'avoir un bon aperçu, qui rendent compte du temps de la Grande Apostasie et de ses suites, annonces qui sont analysées avec précision par les Saints Docteurs, dans le livre sur "L'Antéchrist et le temps de la fin du monde", vous aurez sans doute comme moi le coeur serré à la considération de l'étonnante correspondance de ces prédictions avec les évènements contemporains que nous avons vécus, et continuons de vivre.


- Seule, il est vrai, cette dimension eschatologique peut rendre compte d'une si étonnante éclipse.


- A ce sujet, on peut ajouter une autre correspondance assez surprenante, si vous tenez la devise des Papes attribuée à Saint Malachie pour authentique, comme le fait Cornelius a Lapide.

Les devises mentionnées y prennent en compte tant les Papes que les antipapes.

Or celle attribuée à J.P.II est : "de labore solis", et se traduit précisément par : "de l'éclipse du soleil" !

De plus, la seule définition précédente comportant le mot soleil a été celle attribuée à l'antipape Alexandre V, au temps du Grand Schisme d'Occident ; de même que les deux seules définitions contenant le mot lune, avant celle attribuée à J.P.Ier., se rapportaient elles aussi à deux autres antipapes de la même période : Benoît XIII ou Pedro de Luna,et Félix V ! ...

Et il n'en reste plus que deux ! ... sur cette liste...

- Décidément, tout correspond ! Vraiment, on peut rendre grâces à Dieu de nous avoir mis entre les mains de si nombreuses et précises Prophéties qui se recoupent si étonnamment, et qui nous démontrent qu'en tout ce qui arrive actuellement d'apparemment si opposé à ses desseins, rien n'échappe pourtant au plan de sa divine Providence.


- "Christus vincit. Christus regnat. Christus imperat". "Christus heri et hodie. Principium et finis. Alpha et Omega. Ipsius sunt tempora et saecula. Amen."


Ideoque et Ecclesia vincit et vincet, usque in aeternum !


Répondre

Revenir à « Prophéties de la Sainte Écriture et Réalisations »