Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#11 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 19:45

23.

« « Et il m'introduisit à l'entrée du parvis : et je vis, voici un trou dans la muraille. Et il me dit : Fils d'homme, creuse la muraille. Quand j'eus percé la muraille, parut une porte. Et il me dit : Entre, et regarde les abominations pires que ceux-ci font ici.».. Comme tout cela est exprimé par images et figures, il dit avoir vu un trou dans la muraille, avoir reçu l'ordre de le creuser et de l'élargir, en sorte qu'une fois percée la muraille il puisse entrer et voir plus largement ce qu'il ne pouvait pas apercevoir quand il était à l'extérieur.

Par là nous est signifié que, tant dans les Eglises qu'en chacun de nous, les vices majeurs sont montrés par les moindres, et que l'on parvient, comme par de petites ouvertures aux abominations maximales.. Car c'est aux fruits que l'on reconnaît l'arbre, et c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle (Mt. 12,33s).»

(Saint Jérôme in Ez. 8,7s)


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#12 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 19:47

24.


« « Une fois entré, voici l'abomination de toute sorte de représentations de reptiles animaux, et toutes les idoles de la maison d'Israël étaient peintes sur la paroi tout autour.». Non seulement l'idole de jalousie était dressée à l'entrée de la porte de l'Aquilon, mais de plus toutes les parois du Temple étaient remplies de peintures des diverses idoles, en sorte qu'il n'y avait point de bestiole qui n'y soit représentée.

Ce que nous pouvons voir dans les sanctuaires des idoles et dans les temples des païens, dont la stupide religion adore tous les genres de bêtes..

Nous pouvons montrer peintes sur les parois de notre temple des idoles, quand nous sommes soumis à tous les vices et badigeonnons notre conscience de diverses images par les péchés commis en notre coeur....»

(Saint Jérôme in Ez. 8,10)


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#13 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 19:50

25.

« « En outre, 70 hommes, des anciens de la maison d'Israël, étaient debout devant les images, Jézonias fils de Saphan se tenant au milieu d'eux, et chacun avait un encensoir en sa main, et une vapeur nébuleuse en sortait.».

Quand il dit que 70 des anciens de la maison d'Israël tenaient en mains un encensoir, il donne à entendre que beaucoup d'autres prêtres, qui ne le faisaient pas, étaient pourtant tenus par la conformation aux péchés des autres [cf. Rom. 1,32].

L'un d'entre eux, nommé Jézonias fils de Saphan, se tenait au milieu d'eux comme présidant à leur crime, et au sacrilège de ceux qui, abandonnant la Religion de Dieu, vénéraient des idoles, et dans le Temple, n'adoraient pas Dieu, dont c'était le Temple, mais les peintures des parois.

C'est fort convenablement qu'il est dit qu'il se tenait, ce qui est son jugement et sa condamnation au milieu des prêtres se tenant debout, car lui, le chef, et ceux dont il était le chef, se tenaient fermement dans l'accomplissement de ces crimes, ils ne fluctuaient point dans le mal mais y persistaient très robustement : aussi une vapeur nébuleuse , qui sortait de l'encens, démontrait les sacrilèges de ceux qui l'offraient.

Cela a eu lieu à la lettre, en ce temps.»

(Saint Jérôme in Ez. 8,11)


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#14 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 19:52

26.

« Par ailleurs, il nous faut prier de peur que le nombre septénaire, qui est saint en tant que multipliant 10 [nombre de l'accomplissement des Commandements] par 7 [à la perfection], des anciens de la maison d'Israël, ne se tiennent point en leurs erreurs et ne vénèrent point les images des idoles, ni que soit produite la vapeur du sacrilège ou afin qu'on n'y participe point communautairement en résistant à Dieu.

Quand nous verrons réunie l'assemblée très mauvaise, dont il est écrit : « J'ai haï l'assemblée des méchants (ecclesiam malignatium) » (Ps. 25,5 ; cf.a. : concilium malignantium -Ps. 21,17-), que les autorités seront pires que le peuple, et que le chef, qui commande aux prêtres et au peuple, sera plus inique encore, nous pourrons dire que Jézonias se tient devant les idoles peintes, et que tous ont un encensoir en mains, adorant, non la majesté de Dieu, mais leurs propres sentences, et qu'alors aucune odeur d'un parfum suave ne parviendra à Dieu, mais une odeur fétide aux idoles.»

(Saint Jérôme in Ez. 8,11)


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#15 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 19:54

27.

« Il semble que ces 70 furent les membres du conseil du Sanhédrin, lequel était en effet formé de 70 membres. C'est ce souverain conseil des Juifs qui condamna le Christ à mort.»

(Cornelius a Lapide, in Ez. 8,11)


[ 70 est aussi le nombre prescrit par Sixte-Quint pour les Cardinaux, Constitution Postquam verum ille, 3/12/1586 ]


28. Comment mieux répondre à ces étonnements et interrogations : Comment est-ce possible ? Pourquoi Dieu a-t-il permis cela ?

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#16 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 19:59


Comment se fait-il, comment est-ce possible ? permis par Dieu ? :



29. - Voix contemporaine des fidèles clairvoyants :

Doux Jésus, Puissant Vainqueur de la mort et Rédempteur du genre humain par Votre Incarnation et le Saint Sacrifice sur la Croix, Fondateur de la Sainte Eglise du Nouveau Testament et Tête principale et permanente de Votre Corps Mystique auquel Vous avez promis et prédit la victoire finale sur les forces infernales et anti-Chrétiennes, comment avez-Vous pu permettre en ses structures visibles l’intrusion habile et méconnue d’une série d’usurpateurs et d’antipapes qui ont subtilement pervertis par des ambiguïtés adroitement ciselées l’ensemble de la pure et sainte doctrine, ont fait de l’homme se prétendant Dieu l’objet de leur culte (1) et le centre de leurs pensées et affections (2), ont extérieurement rabaissé l’unique vraie Religion au rang des fausses (3), laissé placer une statue d’idole sur le tabernacle d’un autel en lequel se trouve enchâssé le corps entier d’un Saint Martyr (4), repoussé la vraie Messe et les authentiques Sacrements pour leurs substituer des caricatures anglicano-luthériennes ?


(1) « L'Eglise du Concile... s'est aussi beaucoup occupée de l'homme... vous, humanistes modernes, qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes... sachez reconnaître notre nouvel humanisme : nous aussi, nous plus que quiconque, nous avons le culte de l'homme. » (P 6, Discours de clôture -7/12/1965- du brigandage de V 2DC 1966. 63s) ; « La rencontre des cultures est aujourd'hui un terrain de dialogue privilégié entre les hommes également en recherche d'un nouvel humanisme pour notre temps, par-delà les divergences qui les séparent : "Nous aussi", s'écriait P 6 au nom de tous les Pères du Concile oecuménique dont j'étais membre moi-même, "nous plus que quiconque nous avons le culte de l'homme" (7/12/1965).» (L JP 2 au cal Casaroli, 20/5/1982, pour la fondation du "Conseil pontifical pour la culture")

(2) « ... je commencerai par vous citer un passage de Gaudium et Spes (12,1), concis et synthétique. C'est le chapitre consacré à la dignité de la personne et qui s'ouvre par ces mots : « Croyants et incroyants sont généralement d'accord sur un point : tout sur terre doit être ordonné à l'homme comme à son centre et à son sommet.».» (JP 2, N'ayez pas peur p.274s)

(3) Notamment lors du public Panthéon d’Assise ; (4) en l’église S. Pierre d’Assise prêtée aux bouddhistes pour leur culte abominable par JP 2.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#17 Message par Abbé Zins » mer. 21 oct. 2015 20:00

30.

Nous avons vu et constaté les apparentes « autorités pires que le peuple, et le chef, qui commande aux prêtres et au peuple, plus inique encore » se tenir comme Jézonias au centre des prévaricateurs publics :

« L'ONU des religions : Le (faux) pape (JP 2) a accueilli ses invités au seuil de l'église Sainte-Marie-des-Anges, au milieu d'un « foisonnement de couleurs de peaux, étrange cohabitation de crânes rasés et de coiffes africaines, de toques venues de l''Est et de parures indiennes » (Quotidien de Paris, 28/10)...

La chaise du (faux) pape étant rigoureusement identique à celles des autres au centre d'un demi-cercle, hommage rendu à « la puissance invitante », ce qui n'a pas fait l'unanimité. Les journalistes ne s'y sont pas trompés. « Le (faux) pape invente et préside l'O.N.U. des religions : ceux qui croient en l'Eternel, ceux qui croient en mille dieux, ceux qui ne croient en aucun dieu précis. Vision stupéfiante : JP 2 admet spectaculairement la relativité de la foi chrétienne qui n'est plus que l'une entre les autres... Assise n'aurait pas pu avoir lieu, estiment les journalistes, s'il n'y avait pas eu Casablanca, l'Inde, la Synagogue. « On peut même comprendre que l'essentiel des voyages de JP 2... étaient sous-tendus par la réunion d'Assise »
... etc... etc...

« Cependant le plus honteux des sacrilèges d'Assise fut sans nul doute commis à l'intérieur de l'Eglise Saint-Pierre. Le Dalaï-Lama et ses disciples sont autour de l'autel, deux bougies brûlent de part et d'autre du tabernacle. Sur ce dernier, ils ont posé la statue de Bouddha... idolâtrie des bouddhistes adorant leur vivante idole assise le dos au Tabernacle où la lampe allumée attestait la Présence Réelle de Notre Seigneur Jésus-Christ (Avvenire du 20-10-1986.) Le dalaï-lama est considéré comme la réincarnation de Bouddha...»

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#18 Message par Abbé Zins » jeu. 22 oct. 2015 16:59

31.

Or, en cela aussi, l’horrible réalité présente correspond à celle ayant mérité la destruction du premier Temple et de la Ville Sainte :



« Comme plus haut, après la vision de l'idole de jalousie érigée à la porte de l'Aquilon, nous avons lu : « Une fois retourné, tu verras des abominations plus grandes » ; de même, après la vue des représentations picturales de toutes sortes de bêtes sur les parois du temple qu'adoraient 70 prêtres, avec Jézonias fils de Saphan, tenant des encensoirs en mains, il a été dit une 2e fois : « De nouveau retourné, tu verras les abominations pires que font celles-ci », parce que des femmes assises pleuraient là Adonis ; après le 3e péché, il est dit aussi : « De nouveau retourné, tu verras les abominations pires que celles-ci ».

Quelle abomination est pire que ces 3 crimes précédents ?

La 4e indiquée à la suite : « Voici qu'à l'entrée du Temple du Seigneur, entre le vestibule et l'autel, comme 25 hommes tournant le dos au Temple du Seigneur et la face vers l'Orient, adoraient vers le lever du soleil », parce que, méprisant le Seigneur, le Créateur, ils adoraient le soleil, créature du Seigneur, à l'encontre du précepte du Seigneur Lui-même donné par Moïse (Deut.12), qu'ils ne devaient nullement, à la manière des païens, adorer Dieu en se tournant vers l'Orient, mais que, selon où ils se trouvaient dans le monde, ils adorent soit à l'Orient, soit à l'Occident, soit au Midi, soit au Septentrion en direction du Temple, où l'on croyait que le Seigneur habitait dans le Saint des saints. Ce que nous lisons que faisait Daniel (6,10) qui, les fenêtres de sa chambre ouvertes, adorait le Seigneur en se tournant vers le Temple de Jérusalem. Personne ne doute qu'ils faisaient ainsi un sacrilège, selon le sens littéral.

Selon le sens anagogique, tous les hérétiques sont pires que les précédents, en tant que par l'idole de jalousie, les figures d'animaux peintes sur les parois, et les pleurs sur Adonis sont représentées l'idolâtrie et les voluptés ; ce que peut savoir celui comprend ce que dit le Prophète : « Mais toi tu as la discipline en haine, et tu as jeté derrière toi mes préceptes » (Ps. 49,17), et ailleurs : « Ils m'ont tourné le dos en se détournant en face de moi » (Jer. 2,27).

Ignorons-nous que Marcion et les autres hérétiques qui lacèrent l'Ancien Testament, méprisant le Créateur, le Dieu juste, prétendent honorer et adorer un autre Dieu bon qu'ils se sont forgés en leur coeur ?

Et tous les hérétiques de notre temps [ariens ou semi-ariens], qui prêchent que le Fils de Dieu n'est qu'une créature et pourtant L'adorent, par cette confession même déclarent, après avoir abandonné le temple de la divinité et lui avoir tourné le dos, adorer une créature.

Tandis que nous adorons le Soleil de justice (Mal. 4,2), de telle manière que nous adorons Dieu dans le Temple de l'Ancien Testament, où sont la Loi, les Prophètes, les Chérubins et le propitiatoire....

Tous les hérétiques, qui ont rempli la terre d'iniquité, doivent être estimés s'être tournés vers une science d'un nom trompeur, en sorte de provoquer le Seigneur à la colère : quoiqu'ils prétendent vouloir louer Dieu, c'est plutôt le son honteux du blasphème, ou le rabaissement, la moquerie ou le mépris envers le Dieu de l'Ancien Testament.

C'est pourquoi moi aussi j'agirai avec fureur : mon oeil n'épargnera pas, je n'aurai pas de pitié. Et quand ils crieraient à mes oreilles d'une voix forte, je ne les exaucerai point...

Ainsi donc, ceux-ci aussi, qui sont de la maison de Juda [de ceux qui confessent Dieu] et qui ont abandonné la confession de l'Eglise, Dieu ne les épargnera pas.

Quand ils crieraient d'une voix forte, au sujet de laquelle le Seigneur a dit [des crimes des Sodomites] : « leur clameur est parvenue jusqu'à moi » (Gen. 18,21), le Seigneur ne les exaucera pas, afin que, sous la pression des maux, ils comprennent ce qu'ils ont fait.»

(Saint Jérôme in Ez. 15-18)



Faut-il donc s’étonner de la gravité du châtiment présent et à venir là où l’on constate le caractère incommensurable des fautes commises ?

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#19 Message par Abbé Zins » jeu. 22 oct. 2015 17:04


Du sens historique aux sens allégorique et tropologique :


32.


« Comment la ville est-elle assise solitaire si elle est pleine de peuple ? Ce que l’on peut exposer de deux manières.

Elle était alors assise solitaire, elle qui autrefois avait été remplie de peuple aux temps de David et de Salomon.

Ou bien la ville était pleine de peuple, autrement dit sa population était maximale en raison du nombre de ses habitants, et pourtant solitaire, en tant que délaissée par le secours de Dieu.

Il faut l’entendre exprimé métonymiquement, en tant que par la ville est signifiée la population conduite en captivité.»

(Saint Jérôme, Com. 1 in Lam. 1,1)


Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3464
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Commentaire sur les Lamentations de Jérémie

#20 Message par Abbé Zins » jeu. 22 oct. 2015 17:07

33.

« Au sens allégorique, la ville est l’Eglise présente (Militante), pleine de peuple, rassemblée à partir de diverses Nations..

Au sens moral, la ville est l’âme, pleine du peuple des bonnes affections..»

(Saint Thomas, in Lam. 1,1)


Répondre

Revenir à « Prophéties de la Sainte Écriture et Réalisations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité