Tour de Babel et mondialisme

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Tour de Babel et mondialisme

#1 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 21:44

Le thème de l'application à parachever la construction de la Tour de Babel restée en plan, est un des éléments forts de la symbolique maçonnique.

Voici ce qu'explique à ce sujet M. Jean-Claude Lozach'meur, dans son remarquable livre sur la symbolique maçonnique (Fils de la veuve, p. 209) :
"Babel occupant une place importante dans les légendes maçonniques, nous consacrons au sujet une étude particulière. On trouvera dans les pages qui suivent une dizaine de versions d'origine très diverses ainsi qu'un commentaire situant le thème dans la perspective d'ensemble du présent essai."
Il récapitule ainsi ces versions, en son "commentaire d'ensemble" (p. 219s) :
" En dépit des différences qui les séparent, ces traditions concordent pour l'essentiel avec le récit biblique.

Toutefois, elles contiennent les éléments suivants qui n'apparaissent pas dans le texte sacré :
- la tour était un temple en forme de pyramide,
- l'édifice était dédié au Dieu-Serpent (version B),
- il fut construit par un architecte qui passait pour être "descendu du ciel" et voulut se faire Dieu,
- la tour fut frappée par la foudre et son architecte précipité sur la terre.

Ces précisions recoupent curieusement le témoignage de la lame XVI du Tarot (cf. p. 159)."
Vos réflexions à ce sujet m'intéresseront grandement.

Par ailleurs, en citant ensuite les Pères et surtout le Docteur Commun en leurs commentaires précis de cet autre passage de la Genèse, il ne vous sera pas difficile de voir l'étonnant rapport de cet évènement avec l'actualité mondiale, ou plutôt mondialiste.

Vous toucherez là encore du doigt combien c'est là une autre figure parlante de notre époque ; époque qui n'est point n'importe laquelle !

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Tour de Babel et mondialisme

#2 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 21:50

EA a écrit :
Abbé Zins a écrit :
Vos réflexions à ce sujet m'intéresseront grandement.
Ma modeste contribution :

J'ajoute que Dieu pour les confondre a fait en sorte qu'ils ne se comprennent plus. C'est à ce moment que je date l'apparition des différentes langues de l'humanité, langues qui ont donné naissance aux nations assez naturellement.

Les nations ont désormais comme les hommes une vocation dans le plan de Dieu. Ce sont comme des vaisseaux dont l'ancre monte au ciel.

Dès lors, il est tentant de penser que les entreprises de dissolution des nations, comme à Bruxelles, sont contraires au plan de Dieu voulu après la chute de Babel. C'est effectivement la tentation d'inverser cette décision divine que le Prince de ce Monde pourrait insuffler à nos élites mondialisantes.

Les tremblement de terre de Maastricht et d'Assises pourraient bien être des signes du Ciel contre ces tentations à la mondialisation.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Tour de Babel et mondialisme

#3 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 21:53

Voici la confirmation des justes remarques de EA par Saint Ambroise et Saint Thomas :
Saint Ambroise a écrit : « D'ores-et-déjà la grande augmentation du nombre des mortels fut pour l'espèce humaine une cause d'enorgueillissement. Aussi quand, dans l'élan de l'élévation de sa superbe, elle fit le projet immodeste de dresser un édifice jusqu'à la hauteur du ciel, quelle fut l'admirable sentence de la justice divine pour réprimer cette insolence ? Il confondit le langage unique par lequel ces peuples s'excitaient mutuellement, et le divisa en 72 langues diverses, en sorte qu'en raison de l'incompréhension qui en résulta, leur concorde en cet infâme ouvrage cessât et qu'une opportune dispersion à travers la terre succèdât à ce rassemblement dans le mal. Ce sont les miracles de la grâce du Christ qui, dans le plan de la Providence de Dieu, étaient préordonnés à réunir toute cette dispersion pour l'édification de cet organisme en lequel tout genou fléchit devant Dieu et toute langue confesse que Jésus est dans la gloire de Dieu le Père (Phil. 2,10s).» (Saint Ambroise, L. 2 De vocatione gentium, ch. 4)
Saint Thomas a écrit : « Moïse rapporte ici la cause de la division des langues, qui fut le péché d'orgueil de ceux qui bâtissaient la ville et la tour de Babylone... Il apparaît qu'ils furent mus à cet ouvrage par une triple cause : 1̊ Par désir de régner et d'exercer un pouvoir tyrannique depuis cette ville sur toute la terre. C'est pourquoi ils avaient l'intention de la rendre inexpugnable et insurmontable. 2̊ Par ambition de faire parler d'eux et d'obtenir une renommée universelle. D'où ce qui est exprimé ici : Rendons célèbre notre nom. 3̊ Selon certains, afin que si un autre déluge semblable au premier arrivait, ils en échappent. D'où le fait qu'ils voulurent élever une tour jusqu'au-delà des nuées, pour qu'un déluge ne puisse point les y atteindre : qui atteigne le ciel, à savoir la région supérieure de l'air que l'on nomme ciel, ou qui paraît jouxter au ciel. A moins qu'ils n'aient ainsi parlé selon la présomption de leur orgueil.» (Saint Thomas in Gen. 11,1s)
La suite de la citation du Docteur Commun est beaucoup plus remarquable encore, comme vous pourrez le constater quand elle sera citée plus tard.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Tour de Babel et mondialisme

#4 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 21:56

EA a écrit :
Pour la gloire de Rome ou celle du 3eme Reich, il y eut aussi beaucoup de massacres et de sacrifice inutile. Pie XII (PieXI) aurait pu cité Saint Thomas dans Mit Brenende Sorge :
2̊ Par ambition de faire parler d'eux et d'obtenir une renommée universelle.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Tour de Babel et mondialisme

#5 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 22:00

Voici les explications de Saint Augustin sur l'esprit et la dynamique de Babel et sur celui qui en fut alors le meneur. La fin de son commentaire relie ce fait saillant de l'histoire de l'humanité avec le précédent, concernant la mauvaise union des fils de Dieu avec les filles des hommes, tant il est vrai que les mêmes causes engendrent de semblables effets.
Saint Augustin a écrit :
« Cette cité qui fut appelée confusion, c'est Babylone elle-même, dont l'histoire des nations célèbre aussi la merveilleuse construction.. Car Babylone signifie confusion. On en conclut que le géant Nébroth en fut le fondateur, comme l'Écriture parlant de lui l'avait brièvement suggéré plus haut en disant que Babylone fut le début de son royaume, c.à.d. la ville qui commande à toutes les autres comme une métropole, siège de l'empire ; mais elle n'atteignit pas toute la grandeur rêvée par l'orgueilleuse impiété. Car on projetait pour elle une hauteur prodigieuse : jusqu'au ciel, disait-on, parlant d'une seule de ses tours destinée à dépasser les autres, soit de toutes les tours désignées au singulier, comme on dit le soldat pour en désigner mille ; ou, comme s'exprime l'histoire des plaies dont les Égyptiens furent frappés par Moïse, la grenouille et la sauterelle pour la multitude des grenouilles et des sauterelles. Mais qu'aurait pu faire la vaine présomption des hommes en élevant vers le ciel contre Dieu une pareille masse à une pareille hauteur, eût-elle dépassé toutes les montagnes, fût-elle montée au-dessus des nuages. En un mot, quel tort pourrait faire à Dieu une élévation, si grande soit-elle, de corps ou d'esprit ? » (Saint Augustin, Cité de Dieu, 16.4)

« La voie sûre et véritable vers le ciel, c'est l'humilité qui la construit en élevant le coeur en haut vers le Seigneur, non contre le Seigneur, comme l'a fait ce géant, appelé « chasseur contre le Seigneur ».. Que signifie ici chasseur, sinon le trompeur, l'oppresseur, l'exterminateur d'animaux terrestres ? Nébroth avec ses peuples élevait donc contre Dieu une tour qui figurait l'orgueil impie, et c'est un juste châtiment que subit son intention mauvaise, même si elle n'aboutit pas. De quel genre fut ce châtiment ? Puisque la puissance du commandement est dans la langue, c'est par là que l'orgueil fut châtié, de sorte que l'homme commandant à l'homme n'était plus compris, lui qui n'avait pas voulu comprendre quand Dieu lui commandait d'obéir. Ainsi fut dissoute cette conspiration, chacun se séparant de celui qu'il ne comprenait pas pour se joindre à celui-là seul avec lequel il pouvait parler. Et leurs langues divisèrent les peuples : ils se répandirent sur la terre, comme il plut à Dieu qui usa pour cela de moyens secrets, incompréhensibles pour nous.» (Saint Augustin, Cité de Dieu, 16.4)

« Quand donc dans ces 72 peuples nous cherchons la Cité de Dieu, nous ne pouvons affirmer qu'à l'époque où tous n'avaient qu'une lèvre, c.à.d. qu'une langue, le genre humain s'était déjà éloigné du culte du vrai Dieu au point que la vraie piété ne subsistât que dans ces seules générations qui descendent de la race de Sem par Arphaxat et se dirigent vers Abraham. Mais l'orgueilleux projet d'élever une tour jusqu'au ciel, symbole des prétentions de leur impiété, nous révèle la cité, c.à.d. la société des impies... de tous ceux qui appartiennent à la cité vivant selon l'homme, non selon Dieu.» (Saint Augustin, Cité de Dieu, 16.10)
Il nous restera à citer la suite si éclairante du commentaire du Docteur Commun de l'Eglise. Son exposé est tellement perspicace, que l'on croirait que Saint Thomas l'a écrit exprès pour décrire la caractéristique essentielle de notre époque. Le plus intéressant pour nous est qu'il la décrive avec un regard catholique qui est à l'opposé de la mentalité dans laquelle nous baignons et dont nous sommes partiellement imprégnés malgré nous.

Son texte, comme vous le constaterez, est comme une fusée éclairante lancée dans la clarté catholique du XIIIe S. pour illuminer les ténèbres de l'anti-Christianisme de notre XXIe S. commençant. Nous le réservons donc comme une lumineuse apothéose.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Tour de Babel et mondialisme

#6 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 22:03

La fête de Saint Thomas est une trop belle occasion pour la laisser passer !

Voici donc l'apothéose, ce sublime commentaire du Docteur Commun sur l'esprit de Babel. Très sublime, parce que remontant aux principes les plus élevés qui se rapprochent de Dieu même qui est la Vérité, et transcendant par là le temps et le fait particulier pour atteindre à une valeur universelle. Particulièrement remarquable spécialement pour nous, car il semble décrire ainsi à l'avance la réalité contemporaine que nous avons sous les yeux.
Saint Thomas a écrit :
« Il faut noter que ceux-ci sont dits ici les fils d'Adam, pour insinuer qu'ils étaient semblables à Adam qui s'était enorgueilli et voulait atteindre le plus haut sommet de la science....

Il faut aussi remarquer que ce jugement est un des jugements universels de Dieu sur le genre humain. Celui-ci est le 3e que rapporte l'Ecriture. Le premier entraîna le châtiment de la mortalité, le second celui de l'extermination par le déluge. Quant à celui-ci, il faut souligner d'abord sa juste correspondance à l'encontre de la faute contre laquelle il a été porté.

Car il y avait entre eux une perverse paix et unité, tant très outrageante à l'encontre de Dieu que nuisible pour eux-mêmes, non moins que accablante et dangereuse pour les élus. En effet, de même que rien n'est meilleur que de s'unir tous très fortement en Dieu et pour tout bien, ainsi il n'y a rien de pire que de s'unir en une puissante conspiration pour faire le mal.

Pareillement, de même que rien n'est plus honorable à l'égard de Dieu que tous adhèrent à Lui comme à leur Tête unique et souveraine en s'y soumettant et n'aient d'autre désir que de défendre et magnifier l'Empire et la Principauté de Dieu, à l'opposé rien n'est plus injurieux et intolérable pour Dieu que tous, après avoir négligé Dieu et son Règne, établissent qu'il puisse y avoir une autre tête et un autre règne pour eux tous.

Etait-il donc tolérable que les hommes, peu après un tel déluge, une fois de nouveau multipliés, aient choisi un vulgaire tyran, à savoir Nemroth, pour l'établir comme une tête unique de tous, et s'efforcent de fonder pour toujours une ville pour servir de capitale à un Etat dirigeant le monde entier ? » (Saint Thomas in Gen. 11,6s)

N'avons-nous pas ici la saisissante description à l'avance du mondialisme anti-Chrétien, grandement favorisé par le faux "oecuménisme" !?

Et plus encore de la mauvaise mentalité généralisée y présidant, à savoir une perverse paix et unité, tant très outrageante à l'encontre de Dieu que nuisible pour eux-mêmes, non moins que accablante et dangereuse pour les élus !?
Parce que non faite en la Vérité, en Dieu, mais à l'encontre de la Vérité, de Dieu, mettant la confusion (Babel !) entre le bien et le mal, le vrai et le faux, et recherchant l'union pour l'union ! L'union dans la license du mal et des multiples erreurs : or il n'y a rien de pire que de s'unir en une puissante conspiration pour faire le mal !

N'avons-nous pas aussi ici la sentence catholique impartiale du Docteur Commun de l'Eglise pour fustiger l'immense gravité de ce qui fait l'essentiel de la grande Apostasie en laquelle nous sommes plongés malgré nous : rien n'est plus injurieux et intolérable pour Dieu que tous, après avoir négligé Dieu et son Règne, établissent qu'il puisse y avoir une autre tête et un autre règne pour eux tous !? un Etat dirigeant le monde entier !?


Ainsi, enfin, ce à quoi il faut s'attendre comme juste conséquence : Il faut aussi remarquer que ce jugement est un des jugements universels de Dieu sur le genre humain. Celui-ci est le 3e que rapporte l'Ecriture. Le premier entraîna le châtiment de la mortalité, le second celui de l'extermination par le déluge.

Et le nôtre !? Le mondialisme anti-Chrétien et l'abomination dans le Lieu Saint ! Quel plus grave châtiment encore nous réserve ce crime collectif beaucoup plus grave que les précédents, en tant que nous avions beaucoup plus reçus, que nous tombons de bien plus haut : corruptio optimi pessima !?

Parce Domine ! Parce populo tuo ! Ne in aeternum irascaris nobis !

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Tour de Babel et mondialisme

#7 Message par Abbé Zins » mer. 09 sept. 2015 22:09

EA a écrit :
Abbé Zins a écrit :
Il faut aussi remarquer que ce jugement est un des jugements universels de Dieu sur le genre humain. Celui-ci est le 3e que rapporte l'Ecriture. Le premier entraîna le châtiment de la mortalité, le second celui de l'extermination par le déluge. Quant à celui-ci, il faut souligner d'abord sa juste correspondance à l'encontre de la faute contre laquelle il a été porté.
Merci M l'abbé.

Si je comprends bien il y a eu 3 jugements universels
- la chute
- le déluge
- les nations

Et on ne doit pas chercher à aller contre ces jugements.
PGM a écrit :
Well, on peut se demander ce qui pourrait être pire que l'extermination quasi totale du genre humain à la suite du déluge. En termes naturels, s'entend.

Et pour ce qui est de la paix à obtenir par l'établissement d'une sorte de gouvernement universel, convenons que nous sommes encore très loins de l'une comme de l'autre malgré les clameurs émerveillées de certains haut-parleurs des médias.
Cette remarque de PGM ne fait que confirmer l'époque dont il est prédit :

"Car ils auront trompé mon peuple en disant : Paix ! Paix ! alors qu'il n'y avait pas de paix." (Ezech. 13,10 ; Jer. 6,14)

"En effet, tandis qu'ils diront : Paix, et sécurité, alors leur perte leur tombera soudainement dessus, comme la douleur de l'enfantement, et ils n'y échapperont pas." (I Thes. 5,3) .

Répondre

Revenir à « Prophéties de la Sainte Écriture et Réalisations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité