Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dragon

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#21 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 11:30

Premier Dimanche de la Passion :
Saint Augustin a écrit :« « Mais elle parlait comme le dragon », c'est là cette assemblée qui sous le nom Chrétien présente l'Agneau, afin d'infuser de manière cachée le venin du dragon, c'est là l’Assemblée ou l'Eglise hérétique (haeretica Ecclesia ; [qui n'a de l'Eglise que l'apparence.] ). Car elle n'imiterait pas la ressemblance de l'Agneau, si elle parlait ouvertement : à présent, elle feint l'identité Chrétienne pour tromper plus sûrement ceux qui n'y prennent point garde. C'est pourquoi le Seigneur a dit : « Prenez garde aux faux prophètes..» (Mt. 7,15)...

Et elle fera de grands signes, au point de faire descendre le feu du ciel. Puisque le ciel est l'Eglise, qu'est-ce d'autre que faire descendre le feu du ciel., si ce n'est de faire s'écouler des hérésies de l'Eglise ?, ainsi qu'il est écrit : « Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres » (I Jn. 2,19).

Cette bête donc, avec ses deux cornes, détermine le peuple à adorer l'image de la bête, c'est-à-dire l'invention du démon.... les hypocrites reçoivent la bête sous le nom de Jésus-Christ.» (Saint Augustin, hom. 11 in Apoc. ch. 13s)
Tous ces commentaires des Pères, particulièrement celui-ci, montrent que cette Prophétie concernant les précurseurs de l'Antéchrist personnel annonçait la Passion du Corps Mystique que nous avons sous les yeux.

Comme lors de sa propre Passion, dans un mystère à la fois de châtiment et de purification, Notre divin Sauveur a permis à ses ennemis de se saisir temporairement de son Corps.

Avatar de l’utilisateur
gabrielle
Messages : 544
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#22 Message par gabrielle » mar. 01 sept. 2015 11:39

PAX ET BONUM

M. l'abbé,

Je vous remercie vivement pour toutes ces explications, ce sujet si peu connu est à mon avis d'une importance capitale pour bien comprendre tout ce qui se passe aujourd'hui.

Le Corps Mystique de Jésus-Christ est entré en agonie. Il en sera de même pour son Épouse bien-aimé, la Sainte Église Catholique, qu'il en a été pour notre doux Sauveur lors de sa Passion si terrible.

Il est triste de voir les esprits résister à tant de preuves irréfutables. Puis-je me permettre une petite question : dans mon Évangile la traduction de Saint Paul 2 Thes.2.1-8 se lit comme suit ..."Car déjà le mystère d'iniquité est à l'oeuvre. que seulement vienne à disparaître CELUI qui lui fait obstacle, et alors se révélera l'impie...."

Ne serait-ce pas le PONTIFE ROMAIN qui faisait obstacle, à la venue des précurseurs de l'ANTÉCHRIST... l'usurpation du Siège Apostolique par les ennemis de Dieu, n'est-elle pas le signe évident de la parole de la Sainte Vierge : " Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'Antéchrist..."

merci

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#23 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 11:49

gabrielle a écrit :PAX ET BONUM

M. l'abbé,

Je vous remercie vivement pour toutes ces explications, ce sujet si peu connu est à mon avis d'une importance capitale pour bien comprendre tout ce qui se passe aujourd'hui.

Le Corps Mystique de Jésus-Christ est entré en agonie. Il en sera de même pour son Épouse bien-aimé, la Sainte Église Catholique, qu'il en a été pour notre doux Sauveur lors de sa Passion si terrible.

Il est triste de voir les esprits résister à tant de preuves irréfutables. Puis-je me permettre une petite question : dans mon Évangile la traduction de Saint Paul 2 Thes.2.1-8 se lit comme suit ..."Car déjà le mystère d'iniquité est à l'oeuvre. que seulement vienne à disparaître CELUI qui lui fait obstacle, et alors se révélera l'impie...."

Ne serait-ce pas le PONTIFE ROMAIN qui faisait obstacle, à la venue des précurseurs de l'ANTÉCHRIST... l'usurpation du Siège Apostolique par les ennemis de Dieu, n'est-elle pas le signe évident de la parole de la Sainte Vierge : " Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'Antéchrist..."

merci
Le texte officiel de l'Eglise, la Vulgate, comporte : quid et non quis !

Autrement dit : ce que, ce qui l'empêche, et non pas celui qui.

Pour l'ensemble, voici les explications déjà fournies :

http://www.phpbbserver.com/micael/viewt ... rum=micael

http://www.micael.byethost7.com/viewtop ... &t=38#p167

Pour le grec, voyez particulièrement, dans le même dossier, l'exposé fait par Dom Delatte.

L'obstacle à l'arrivée de l'Antéchrist, est le pouvoir de l'Eglise de maintenir le démon lié ! Donc, le pouvoir des clés, principalement détenu par le Souverain Pontife, mais aussi la Sainte Messe, les Sacrements, les exorcismes, légitimement exercés. Tout cela est développé au lien indiqué.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#24 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 11:51

Si vis pacem a écrit :
Monsieur l'abbé, voici le texte de Saint Augustin que, pour ma part, j'ai sous les yeux :
Saint Augustin dans son homélie XI sur l'Apocalypse a écrit :HOMÉLIE XI. - Dans la lecture qui vient de vous être faite, mes très-chers frères, vous avez entendu Saint Jean vous dire : « Et je vis une autre bête s'élever de terre. » (Apoc., XIII, 11.) La terre a ici la même signification que la mer. « Et elle avait deux cornes comme celle de l'agneau, » c'est-à-dire les deux Testaments à l'instar de l'Agneau, ou si l'on veut, de l'Eglise.

« Et elle parlait comme le dragon.» C'est elle qui sous le nom chrétien se couvre des apparences de l'Agneau, afin de répandre secrètement le poison du dragon ; c'est l'Eglise des hérétiques.

Elle ne chercherait pas à imiter la ressemblance de l'Agneau, si elle parlait ouvertement et sans réserve, mais elle ne se couvre des dehors du christianisme que pour tromper plus sûrement ceux qui ne sont point sur leurs gardes.
C'est pour cela le Seigneur nous fait cette recommandation : « Gardez-vous des faux prophètes, etc. » (Matth., VII,15.)

« Et elle fit adorer par la terre et par ceux qui l'habitent la première bête dont la plaie mortelle avait été guérie ; et elle opéra de grands prodiges, jusqu'à faire descendre le feu du ciel sur la terre devant les hommes.» (Apoc., XIII, 12, 13.) Puisque le ciel c'est l'Eglise, le feu qui descend du ciel ce sont les hérésies qui tombent de l'Eglise, comme il est écrit : « Ils sont sortis de nous, mais ils n'étaient point de nous.» (I Jean, II, 20.)

Cette bête donc, avec ses deux cornes, détermine le peuple à adorer l'image de la bête, c'est-à-dire l'invention du démon. « Et elle fera que tous aient le caractère de la bête sur la main droite ou sur le front.» Il veut parler ici du signe mystérieux du crime. Les saints qui sont dans l'Eglise reçoivent Jésus-Christ sur leur main et sur leur front ; les hypocrites reçoivent la bête sous le nom de Jésus-Christ.

« Ceux qui n'ont pas adoré la bête ni son image et qui n'ont pas reçu son inscription sur le front ou sur la main, seront mis à mort.» Il n'est pas contraire à la foi de voir dans cette bête la figure de cette ville impie, ou si l'on veut de cette réunion, de cette conspiration de tous les impies ou de tous les orgueilleux qui porte le nom de Babylone, c'est-à-dire confusion, et qui renferme dans son sein tous ceux qui ont voulu faire des choses dignes de confusion. C'est le peuple des infidèles opposé au peuple fidèle et à la cité de Dieu.

Son image c'est l'hypocrisie, dont il fait profession, et qui est empreinte sur les hommes qui semblent professer la foi catholique et qui vivent néanmoins dans l'incrédulité ; ils feignent d'être ce qu'ils ne sont pas, et on les appelle chrétiens, bien qu'ils n'en aient point le caractère véritable, mais seulement une fausse image. C'est d'eux que l'Apôtre a dit : « Ils ont l'apparence de la piété, mais ils en rejettent la réalité, » (II Tim., III, 5) et l'Eglise catholique en contient un grand nombre de ce genre.


Les justes, au contraire, n'adorent point la bête, c'est-à-dire ne consentent point, ne se soumettent point à ses desseins pervers ; ils ne reçoivent pas non plus l'inscription, c'est-à-dire la marque du crime, sur le front pour en faire profession, sur la main pour le mettre à exécution.

Or, ils feront « que nul ne puisse acheter que celui qui aura le caractère ou le nom de la bête, ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête, car c'est le nombre d'un homme, » (Apoc., XIII, 17, 18) c'est-à-dire du Fils de l'homme Jésus-Christ, dont la bête a pris le nom parmi les hérétiques. Comptons le nombre qu'il indique; une fois connu, nous trouverons plus facilement le nom et le caractère.

« Son nombre est six cent-seize.» Etablissons ce nombre d'après les Grecs, car c'est aux Eglises d'Asie que saint Jean écrit : « Et je suis, dit le Fils de Dieu, l'alpha et l'oméga.» Le nombre six cent-seize s'écrit en grec Xò'. Ces lettres prises séparément forment un nombre; étant réunies elles forment un monogramme et un caractère, un nombre et un nom. C'est le signe de Jésus-Christ, et nous en voyons ici la ressemblance que l'Eglise adore en vérité. Les hérétiques, qui tout ennemis qu'ils sont de l'Eglise, cherchent à l'imiter, persécutent spirituellement Jésus-Christ, et cependant veulent se glorifier du signe de la croix de Jésus-Christ. Et cela, parce qu'il est dit : Le nombre de la bête est le nombre d'un homme
On se rend compte ici que saint Augustin utilise le nombre de 616 en lieu et place de celui que nous avons l'habitude d'entendre : 666. Qu'en est-il exactement ?

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#25 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 12:12

PGM réitère comme si de rien :
PGM a écrit : Non l'abbé. On pouvait voir de bons sites sédévacs nous affirmer que Jean-Paul II était l'Antéchrist, celui que le Christ fera disparaître de Son souffle lors de Sa venue. Naturellement, comme le monde tournait toujours, ces pages ont disparuent de l'Internet après la mort du principal intéressé. Ce n'est que partie remise, soyons certains que la même lubie sera reportée sur Benoît XVI. Un si bon filon, hmmm ? Restez à l'écoute.
A-t-il déjà "oublié" ma réponse plus haut en ce même fil à ce sujet ?
Abbé Zins a écrit :
PGM a écrit : sédévacantistes qui affirmaient sans retenu que Subito était L'ANTÉCHRIST, pas UN, mais LE, LUI.


Comme l'a fait remarquer Chaussis, PGM ne confond-il pas antichrists et Antéchrist, dans les déclarations qu'il récrimine ? Autrement, il faudrait pas seulement affirmer mais prouver !

Sans préjuger de ce que d'autres ont pu dire ou écrire, soyons très clairs. J'ai toujours explicitement récusé, tant en privé qu'en public, que K. W. puisse être l'Antéchrist personnel !

Par contre, j'ai déclaré, et continue à le faire, que la présente Prophétie, qui se rapporte aux précurseurs de l'Antéchrist personnel, concernait tant Montini - P 6 que K.W.- JP 2, et tous ceux qui, comme eux, n'ont qu'en apparence le pouvoir reçu du Christ !

Avant d'en arriver à la citation si parlante de Saint Augustin, rappelons celles du Docteur Commun cité plus haut :
Saint Thomas a écrit :« « Et je vis une autre bête », une assemblée de pseudos Apôtres... les pseudos Apôtres et faux Chrétiens persécutent l'Eglise plus cruellement que les princes et les païens... faux Apôtres lacérant l'Eglise par une fausse doctrine...» (Saint Thomas in Apoc. 13,11)

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#26 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 12:18

Si vis pacem a écrit : On se rend compte ici que saint Augustin utilise le nombre de 616 en lieu et place de celui que nous avons l'habitude d'entendre : 666. Qu'en est-il exactement ?
Il existait à cette époque, où tout était recopié à la main, des variantes dues à des erreurs de copistes.

Parfois, parmi les hérétiques, ses "erreurs" étaient volontaires pour infléchir les textes reproduits en leur sens. Les ariens étaient spécialistes du genre, pour la fabrication ou falsification de documents, notamment certaines copies de textes de Saint Athanase et Saint Hilaire légèrement déformés après coup, pour accuser le Saint Pape Libère !

Ici, il doit donc s'agir d'une variante due à une erreur de copistes. L'autorité de l'Eglise n'a retenu comme authentique que le fameux 666, bien connu de tous, la Vulgate étant la version officielle de l'Ecriture.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#27 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 12:19

PGM a écrit :ce en quoi je me dois de vous féliciter. Vous avez encore des attaches avec le monde réel, faut-il croire. Mais convenons que bien des mouvences sédévacques, elles, ne s'en sont pas privé de voir l'Antéchrist bel et bien incarné.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#28 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 12:20

Très étonnamment, EA a écrit ailleurs au sujet de ce dossier :
EA a écrit : Vous dites toujours "les" pères. Mais qui sont ils ?
Ne les connaît-il pas ?
Ou bien n'a-t-il pas vu ni lu les textes mentionnés et cités plus haut, de Saint Ambroise, Saint Augustin, Saint Grégoire-le-Grand, Saint Bède le Vénérable, et Saint Thomas qui en est la quintessence en les citant, résumant, organisant logiquement (comme en sa Catena Aurea sur les Evangiles) et sublimant, ou de Cornélius a Lapide les exposant !??

Pour lui rafraîchir la mémoire, ainsi que pour mieux faire apprécier le caractère complémentaire remarquable de leurs divers exposés, il restera donc à publier sous peu une synthèse finale de ces commentaires patristiques.

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#29 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 12:21


Synthèse finale de ces commentaires patristiques :

Cornelius a Lapide a écrit : « Saint Ambroise, Tertullien et d'autres.. entendent par cette bête un insigne imposteur qui sera comme un précurseur et un héraut de l'Antéchrist, comme Saint Jean-Baptiste le fut du Christ..

Joseph Acosta dit : Ces 2 cornes sont celles de la dignité épiscopale, celle de la mitre [qui est bicorne]. Il semblerait donc que ce pseudo-prophète sera un évêque apostat et se faisant passer pour religieux, traître à l'état ecclésiastique, qui propagera dans le peuple par ses discours le venin du dragon.» (Cornelius a Lapide)
Saint Thomas a écrit : « « Et je vis une autre bête », une assemblée de pseudos Apôtres[/i] (Saint Thomas), « c.à.d. la multitude des prédicateurs qui assumera l'apparence de l'Agneau pour faire l'oeuvre du dragon (St Grégoire le Grand), en simulant avoir les cornes de l'Agneau, afin de pouvoir ainsi tromper...

C'est pourquoi il n'est pas dit simplement qu'elle avait les cornes de l'Agneau, mais « comme les 2 cornes de l'Agneau » .. elle ne les avait pas, mais paraissait les avoir...

Mais elle parlait comme le dragon, sera conforme au diable. Le nom de dragon donne aussi à entendre l'usage d'astuce et de venin. Parler comme le dragon, c'est parler perfidement, en conformité avec le diable, c'est infuser du venin sous l'apparence de la vérité...

Sa doctrine avait la ressemblance de celle de l'Agneau, à savoir le Christ.. mais en réalité il s'agissait des cornes du diable, c.à.d. de sa doctrine fétide...» (Saint Thomas)
Saint Bède a écrit : « Comme le Christ Seigneur a donné la grâce des dons du Saint-Esprit à ses disciples sous la forme d'un feu descendant sur eux, celle-ci trompe les siens comme par la descente d'un semblable charisme (Saint Bède)
Saint Thomas a écrit : « : faux Apôtres lacérant l'Eglise par une fausse doctrine... Car les pseudos Apôtres et faux Chrétiens persécutent l'Eglise plus cruellement que les princes et les païens...» (Saint Thomas)
Saint Augustin a écrit : « C'est là cette assemblée qui sous le nom Chrétien présente l'Agneau, afin d'infuser de manière cachée le venin du dragon, c'est là l'Eglise hérétique (haeretica Ecclesia ; [qui n'a de l'Eglise que l'apparence.] ). Car elle n'imiterait pas la ressemblance de l'Agneau, si elle parlait ouvertement : à présent, elle feint l'identité Chrétienne pour tromper plus sûrement... faisant s'écouler des hérésies de l'Eglise...» (Saint Augustin)
Tout ceci ne vous rappelle-t-il rien !?

Qu'en dites-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3257
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Bête aux 2 cornes comme l'Agneau et parlant comme le dra

#30 Message par Abbé Zins » mar. 01 sept. 2015 12:47

EA a écrit : Ça me rappelle la crise arienne. St Augustin avait prévu l'hérésie de la plupart des évêques.
[ La crise arienne a eu lieu avant Saint Augustin, et non après ! En outre : ]

S'il est vrai que la crise arienne est une figure de la nôtre, elle ne peut être concernée à proprement dit par cette Prophétie qui se rapporte aux précurseurs directs de l'Antéchrist personnel et de son règne mondial politico-"religieux", dont il est question aussitôt après dans les versets suivants, avec son fameux sigle 666 !

Ne trouvez-vous pas que cela fait un peu loin comme précurseurs directs pour les ariens ! ?

Par ailleurs, Soeur Lucie n'a-t-elle pas dit que la 3e partie du secret avait justement rapport avec ce chapitre 13 de l'Apocalypse ?

Alors, vous ne voyez toujours pas le rapport avec ce que nous avons sous les yeux ?

Répondre

Revenir à « Prophéties de la Sainte Écriture et Réalisations »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité