Le Concile de Trente et S. Thomas.

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 411
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Le Concile de Trente et S. Thomas.

#1 Message par Louis Mc Duff » mer. 19 déc. 2018 17:32

.
Quand les Pères du Saint Concile de Trente ont mis sur un même (autel ?) les écrits de S. Thomas et le Saint Évangile, était-ce la Somme Théologique publié du vivant de Saint Thomas ou toute la Somme avec ses 3 Parties et son Supplément ?

Ultima Ratio
Messages : 68
Inscription : jeu. 22 févr. 2018 17:10

Re: Le Concile de Trente et S. Thomas.

#2 Message par Ultima Ratio » ven. 25 janv. 2019 13:24

Louis Mc Duff a écrit :
mer. 19 déc. 2018 17:32
.
Quand les Pères du Saint Concile de Trente ont mis sur un même (autel ?) les écrits de S. Thomas et le Saint Évangile, était-ce la Somme Théologique publié du vivant de Saint Thomas ou toute la Somme avec ses 3 Parties et son Supplément ?
A l'occasion je ferais une recherche dans l'ouvrage suivant : Le Saint Concile de Trente Oecuménique et Général célébré sous Paul III, Jules III et Pie IV souverains Pontifs - Traduction nouvelle par M. L' Abbé Dassance -

Précédé d'une dissertation sur l'utilité des conciles, d'un essai historique sur le Concile de Trente et de la controverse de Bossuet avec Leibniz sur l'autorité de ce Concile -

Chez Mequignon Junior Libraire de la Faculté de Théologie - Paris - 1842 - 2 Tomes

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 411
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Concile de Trente et S. Thomas.

#3 Message par Louis Mc Duff » ven. 25 janv. 2019 14:08

Ultima Ratio a écrit :
ven. 25 janv. 2019 13:24
Louis Mc Duff a écrit :
mer. 19 déc. 2018 17:32
.
Quand les Pères du Saint Concile de Trente ont mis sur un même (autel ?) les écrits de S. Thomas et le Saint Évangile, était-ce la Somme Théologique publié du vivant de Saint Thomas ou toute la Somme avec ses 3 Parties et son Supplément ?
A l'occasion je ferais une recherche dans l'ouvrage suivant : Le Saint Concile de Trente Oecuménique et Général célébré sous Paul III, Jules III et Pie IV souverains Pontifs - Traduction nouvelle par M. L' Abbé Dassance -

Précédé d'une dissertation sur l'utilité des conciles, d'un essai historique sur le Concile de Trente et de la controverse de Bossuet avec Leibniz sur l'autorité de ce Concile -

Chez Mequignon Junior Libraire de la Faculté de Théologie - Paris - 1842 - 2 Tomes
Merci Ultima Ratio.

Si vis pacem
Messages : 374
Inscription : mer. 11 oct. 2006 2:00

Re: Le Concile de Trente et S. Thomas.

#4 Message par Si vis pacem » mer. 30 janv. 2019 22:08

  Louis Mc Duff a écrit :
mer. 19 déc. 2018 17:32

Quand les Pères du Saint Concile de Trente ont mis sur un même (autel ?) les écrits de S. Thomas et le Saint Évangile, était-ce la Somme Théologique publié du vivant de Saint Thomas ou toute la Somme avec ses 3 Parties et son Supplément ?
1° - Était-ce sur un autel ?

a) Si le R.P. Touron, à la suite du R.P. Thomas d'Aquin, nous parle d'une table :
  R.P. Touron – La vie de saint Thomas d'Aquin. Paris, 1737, p.627 a écrit :
Ce ne fut pas seulement par des paroles, mais aussi par des faits les plus honorables, que cette auguste Assemblée donna des preuves non-équivoques de son estime particulière pour les écrits de Saint Thomas. On y vit sa Somme de Théologie sur une même table, à côté de la sainte Bible, pour servir sans doute d'explication, et de Commentaire du texte sacré. Il convenait, il était juste (dit un auteur qui rapporte le fait) que les ouvrages du docteur angélique fussent placés d'abord après les Livres divins :
  R.P. Thomas d'Aquin – Vinea Christi sive politia ecclesiastica. Lyon, 1647, p.87 a écrit :
Fide dignissimi retulerunt in magnæ Aulæ medio, ubi erant congregati sacræ Tridentinæ Synodi religiosissimi Præsules, ac doctissimi Patres, mensam extitisse sacro Librorum pondere gravem, in qua sacri hi Codices conspiciebantur, sacra Scriptura ; & sanctiones, ac decreta Pontificum ; sancti Thomæ Summa. Expende quo honore habita, quæ inter Codices divinos numeratur. Par erat, ut post divinos libros recenserentur Angelici.
b) Le R.P. Camblat nous parle, quant à lui, d'un autel :
  R.P. Camblat – De perpetua Doctrinæ S. Thomæ Aquinatis in scholis & in Ecclesia Authoritate a écrit :
Quo cultus Th. Aquinatis Doctrinam venerati sint Concilii Tridentini PP. vel hoc unum plusquam satis explicat ; quod cum Sacrum Evangeliorum Librum, cæterasque Sacræ Scripturæ Paginas super Altare pro more jussissent reponi, ut certissimam suarum definitionum regulam, unam voluerunt iis adjungi S. Th. Summam ; ad quam ut ad lydium lapidem, si quid ambiguitatis, si quid controversia exortum fuisset, communibus votis referendum existimabant.
Difficile dans ces conditions de conclure. Reste alors l'étude des documents iconographiques


2° - « Était-ce la Somme Théologique publiée du vivant de Saint Thomas ou toute la Somme avec ses 3 Parties et son Supplément  ? »

a) Les sacrements sont traités par saint Thomas dans la troisième partie de la Somme, et la pénitence est le dernier sacrement qu'il a lui-même rédigé ; la suite — ce que l'on désigne sous le nom de Supplément — est une compilation, inspirée par frère Reginald, du commentaire du quatrième livre des Sentences du même saint Thomas afin de compléter la Somme. Ce n'est donc qu'un ajout utilisant un matériau de moindre qualité, une œuvre de jeunesse, et à ce titre, il ne peut être comparé à la Somme dont l'auteur reçut cette réponse si élogieuse de Notre-Seigneur : « Bene scripsisti de me, Thoma ».

b) Et en effet, Cajetan, son commentateur par excellence, n'étudie que les parties rédigées par saint Thomas (1508 pour la pars prima, 1514 pour la prima secundæ, 1518 pour la secunda secundæ et 1528 pour la tertia) et pour suppléer aux questions que notre saint Docteur ne put traiter, Cajetan ajoute les suivantes qui ne se trouvent pas dans toutes les éditions : 1. De attritione et contritione ; 2. De confessione ; 3. De satisfactione ; 4. De ministro sacramenti pænitentiæ ; 5. De indulgentiarum thesauro ; 6. De causa indulgentiarum ; 7. De suscipientibus indulgentias ; 8. De modo tradendi seu recipiendi sacros ordines ; 9. De contractu matrimonii ; 10. De usu matrimonii ; 11. De delectatione morosa.

c) Si donc, le supplément n'est qu'une compilation du commentaire du quatrième livre des Sentences, il était logique de citer celui-ci et non le Supplément lorsque nécessaire. C'est effectivement ce que nous constatons en lisant, par exemple, l'Histoire du concile de Trente du cardinal Sforza Pallavicini (Liv. XXII, chap. 4, pt. 25) à propos de l'intervention de Lainez concernant les mariages clandestins. Ce pourra être comparé à cette anecdote concernant la tertia pars, Quæst.80, art.11 rapporté à l'origine par Diogo de Payva de Andrada dans le deuxième tome de ses Sermões.

Au vu de tout cela, nous pouvons donc conclure que c'est la Somme Théologique, stricto sensu, qui figurait au côté des Saintes Écritures et des actes & décrets pontificaux.

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 411
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: Le Concile de Trente et S. Thomas.

#5 Message par Louis Mc Duff » jeu. 31 janv. 2019 21:22



Merci Si vis pacem,

Nous pouvons, maintenant, distinguer ce qui est la Somme Théologique proprement dite, stricto sensu, pour employer vos termes, de ce qui est désigné sous le nom de Supplément .

D’ailleurs tout ceci est corroboré par une note intéressante que nous pouvons lire dans l’œuvre de l'abbé Drioux (pages 488-489) sur la Somme Théologique de saint Thomas, latin-français en regard, vers la fin de la tertia pars après la Question XC :

(Hic finitur quidquid de S. Thomæ Aquinatis TERTIA PARTE Summæ theologicæ, qua mille morte occupatus imperfectam reliquit, ad posteritatem pervenit.)
______________________________________________________________________________________________

(Ici se termine ce qui nous est parvenu du travail de saint Thomas lui-même sur cette dernière partie de la Somme ; la mort ne lui ayant pas permis d'achever son oeuvre.)


Très éclairante votre recherche, bien référencée, comme toujours d’ailleurs.

Comme on dit ici au Québec : cette information met les points sur les « i » et les barres sur les « t » en ce qui concerne ce sujet.

Bien à vous.

Répondre

Revenir à « Questions et demandes »