La Petite Église?

Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 408
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: La Petite Église?

#41 Message par Louis Mc Duff » mar. 01 janv. 2019 19:34

Ultima Ratio a écrit :

Simple réflexion personnelle Louis,

A titre personnel, je ne veux strictement pas et n'achète nullement des ouvrages catholiques réédités illicitement. [ Donc pas au-delà de 1958 maxi ]

liste non exhaustive : La conjuration antichrétienne de Mgr Delassus Henri, catéchisme de St Pie X sont réédités illicitement par beaucoup d'éditeurs dont les éditions saint Rémi par exemple.

Corrélativement, cette maison d'édition privée [ ESR ], véhicule publiquement des doctrines déjà condamnées d'un gallicanisme ecclésiastique amalgamé a une doctrine de Fébronius. – Fébronius rejetait la constitution monarchique de l’Église. D’après lui, le pouvoir de gouvernement donné par le Christ à l’ensemble de l’Église, devait être exercé par les évêques.

Il y a effectivement une possibilité [ hypothétique ],de non-conformité avec l'ouvrage d'origine estampillé d'une façon quelconque par l'autorité ecclésiastique légitime.

Les rééditions légales sont estampillés par l'autorité ecclésiastique. A défaut , préférable de se garder d'acheter et de le promouvoir publiquement en général.
Cher Ultima Ratio,

Merci de votre sage réflexion. D'ailleurs en ce qui a trait aux ouvrages catholiques réédités illicitement, ma date butoir est la même que vous: 1958 maxi ; et je ne veux rien savoir de ces rééditions illicites.

Comme le dit une vieille expression anglaise qu"on utilisait dans le temps: Better to be safe than sorry

Bien à vous.

Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 408
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: La Petite Église?

#42 Message par Louis Mc Duff » jeu. 03 janv. 2019 16:23

La Chaine d’Or, sur S. Matthieu, ch. V, v. 46-48 a écrit :
— RAB. — Si donc les pécheurs, en suivant la nature, doivent se montrer bienfaisants envers ceux qui les aiment, vous devez, à bien plus forte raison, recevoir dans le sein d'un amour plus grand ceux-là mêmes qui ne vous aiment pas. C'est pour cela que suivent ces mots : « Est-ce que les publicains ne font pas cela? » c'est-à-dire ceux qui pressent pour les contributions publiques, ou ceux qui s'occupent du négoce de ce siècle et poursuivent l'argent.

— LA GLOSE. — Si vous priez pour ceux-là seulement qui vous sont unis par quelque lien, comment votre bienfaisance l'emporte-t-elle sur celle des infidèles? D'où ces mots : a Si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous de plus (le salut est comme une espèce de prière) (1) ? Est-ce que les Gentils ne le font pas? »

— RAB. — Le mot grec ethnos correspondant à gens en latin, le mot ethnici signifie les Gentils, ceux qui sont restés tels qu'ils ont été engendrés, c'est-à-dire sous le péché.

RÉMIG. — Comme le précepte de la charité fraternelle ne peut aller plus loin que l'amour des ennemis, le Seigneur, après l'avoir ordonné, ajoute : « Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait. » Il est parfait comme tout puissant; l'homme le sera comme aidé du Tout-Puissant. Ce mot comme exprime quelquefois, dans l'Écriture, l'égalité et la vérité, comme dans ce passage : « Je serai avec vous comme j'ai été avec Moïse » (2). Et quelquefois, rien qu'une ressemblance, comme ici.

— S. CHRYS. —Ainsi que les enfants de l'homme portent toujours en eux quelque trait de ressemblance avec leur père, ainsi l'on connaît les enfants de Dieu à leur sainteté.

____________________________________________________________________________

1) Ceci est de la Glose interlinéaire, mais placé avant dans celle qui est collatérale.

2) Paroles de Dieu à Josué en lui ordonnant d'être le chef de son peuple.

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Chevalier
Messages : 432
Inscription : dim. 10 sept. 2017 21:11
Localisation : Loire-Atlantique
Contact :

Re: La Petite Église?

#43 Message par Gilbert Chevalier » mer. 09 janv. 2019 10:39

Image

Image

Image

Image


Avatar de l’utilisateur
Louis Mc Duff
Messages : 408
Inscription : dim. 10 déc. 2006 1:00

Re: La Petite Église?

#44 Message par Louis Mc Duff » mer. 09 janv. 2019 17:03

.
Dans le cas de l’abbé dont il est question ici, je me demandais :

Pourrait-il y avoir eu une erreur comme dans ce cas-ci, 2e paragraphe ?

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Chevalier
Messages : 432
Inscription : dim. 10 sept. 2017 21:11
Localisation : Loire-Atlantique
Contact :

Re: La Petite Église?

#45 Message par Gilbert Chevalier » ven. 11 janv. 2019 17:23

Les invisibilistes n'ont aucune espérance et ils ne pas peuvent en avoir.

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Chevalier
Messages : 432
Inscription : dim. 10 sept. 2017 21:11
Localisation : Loire-Atlantique
Contact :

Re: La Petite Église?

#46 Message par Gilbert Chevalier » sam. 12 janv. 2019 22:05

Notre-Dame du Rosaire de Fatima nous donne une grande espérance sur l'avenir de l’Église, et cette espérance n'est pas vaine : l’Église comme d'habitude va vaincre ses ennemis, et ici, pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de l'Antéchrist en personne.

Ultima Ratio
Messages : 65
Inscription : jeu. 22 févr. 2018 17:10

Re: La Petite Église?

#47 Message par Ultima Ratio » dim. 13 janv. 2019 6:33

,à part de la phrase : « Elie rétablira toutes choses » où dans le magistère infaillible de L'Eglise catholique , pouvez-vous avoir une référence pour étayer cette prose qui semble issue d'un libre examen néo protestant ? ...

Reste à dire enfin un mot d’une question qui se rattache à la mission de l’Église, question très-simples pour quiconque sait le catéchisme, mais que l’on envenime à plaisir. C’est la question des prophéties et des miracles contemporains. [...] Toutes ces prédications sont pour l’Église absolument nulles et de nulles valeur. Sans doute doute elle n’interdit pas d’y croire, si d’ailleurs la morale y est respectée, mais elle ne leur accorde et ne leur confère aucune autorité. Ce n’est pas sur des documents de cette espèce qu’est fondée notre foi.

Quant aux miracles, aux apparitions, Lourdes par exemple, la Salette, ect... , l’Église condamne les un positivement, elle tolère les autres, et elle en approuve même quelques-unes, mais elle n’impose aucune comme article de foi. On ne serait plus chrétien, si l’on doutait des miracles rapportés dans les Écritures et sur lesquels est établie la religion, bon catholique même, sans croire à tel ou tel des miracles racontés depuis. Ceux mêmes sur lesquels s’appuient les canonisations des Saints ne sont pas imposé à notre croyance : ici comme partout, l’Église, infaillible dans sa décision final, ne l’est pas dans les motifs qui la font agir. Donc liberté en ces matières, libertés, liberté franche, entière, complète. L’autorité ne nous impose rien.

EXPOSE DE LA DOCTRINE CATHOLIQUE – Par P. GIRODON PRÊTRE , Précédé d’une introduction, par Mgr D’HULST vicaire Général de Paris, recteur de l’institut Catholique, Prélat domestique par S.S le Pape Léon XIII - CHEZ PLON NOURRIT 1884 – Tome I - pp.114-115

Ouvrage de la petite église certainement !?... :o
Dernière modification par Ultima Ratio le dim. 13 janv. 2019 7:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Chevalier
Messages : 432
Inscription : dim. 10 sept. 2017 21:11
Localisation : Loire-Atlantique
Contact :

Re: La Petite Église?

#48 Message par Gilbert Chevalier » dim. 13 janv. 2019 7:49

Ne pas croire à Fatima fait preuve d'une singulière impiété.

Ultima Ratio
Messages : 65
Inscription : jeu. 22 févr. 2018 17:10

Re: La Petite Église?

#49 Message par Ultima Ratio » dim. 13 janv. 2019 7:52

Ultima Ratio a écrit :
dim. 13 janv. 2019 6:33
,à part de la phrase : « Elie rétablira toutes choses » où dans le magistère infaillible de L'Eglise catholique , pouvez-vous avoir une référence pour étayer cette prose qui semble issue d'un libre examen néo protestant ? ...

Reste à dire enfin un mot d’une question qui se rattache à la mission de l’Église, question très-simples pour quiconque sait le catéchisme, mais que l’on envenime à plaisir. C’est la question des prophéties et des miracles contemporains. [...] Toutes ces prédications sont pour l’Église absolument nulles et de nulles valeur. Sans doute doute elle n’interdit pas d’y croire, si d’ailleurs la morale y est respectée, mais elle ne leur accorde et ne leur confère aucune autorité. Ce n’est pas sur des documents de cette espèce qu’est fondée notre foi.

Quant aux miracles, aux apparitions, Lourdes par exemple, la Salette, ect... , l’Église condamne les un positivement, elle tolère les autres, et elle en approuve même quelques-unes, mais elle n’impose aucune comme article de foi. On ne serait plus chrétien, si l’on doutait des miracles rapportés dans les Écritures et sur lesquels est établie la religion, bon catholique même, sans croire à tel ou tel des miracles racontés depuis. Ceux mêmes sur lesquels s’appuient les canonisations des Saints ne sont pas imposé à notre croyance : ici comme partout, l’Église, infaillible dans sa décision final, ne l’est pas dans les motifs qui la font agir. Donc liberté en ces matières, libertés, liberté franche, entière, complète. L’autorité ne nous impose rien.

EXPOSE DE LA DOCTRINE CATHOLIQUE – Par P. GIRODON PRÊTRE , Précédé d’une introduction, par Mgr D’HULST vicaire Général de Paris, recteur de l’institut Catholique, Prélat domestique par S.S le Pape Léon XIII - CHEZ PLON NOURRIT 1884 – Tome I - pp.114-115

Ouvrage de la petite église certainement !?... :o

Ultima Ratio
Messages : 65
Inscription : jeu. 22 févr. 2018 17:10

Re: La Petite Église?

#50 Message par Ultima Ratio » dim. 13 janv. 2019 8:39

Louis Mc Duff a écrit :
mer. 09 janv. 2019 17:03
.
« Elie rétablira toutes choses » où dans les Saintes Écritures, pouvez-vous avoir une référence pour étayer cette certitude que vous dites avoir ?


Les Saintes Ecritures : Il faut également se pénétrer de ceci Louis, que ces livres saints constituent le code religieux de la doctrine, qui est la raison d’être de l’Église et l’aliment de sa vie, qu’à ce titre il n’appartient qu’à elle de décider souverainement dans toutes les questions qui touchent à leur explication et interprétation, comme il n’appartient qu’à l’État ou aux organes pourvus de son autorité d’expliquer et d’interpréter les lois constitutionnelles, qui sont la règle de sa vie.
Or, sur cette question, l’Église s’est expliquée à plusieurs reprises. Aussi nous ne pouvons mieux faire que d’écouter ce qu’elle dit, comme conclusion des affirmations qui précèdent. Voici d’abord comment s’est exprimé le Concile de Trente : que dans les questions de foi et de morale, qui appartiennent au corps de la doctrine chrétienne, personne n’ait l’audace, se fiant à sa propre prudence et détournant la Sainte Écriture à des sens personnels, d’interpréter la Sainte Écriture elle-même, soit à l’encontre du sens qu’a tenu et que tient notre Sainte Mère l’Église, à qui il appartient de juger du véritable sens et de l’interprétation des Écritures Saintes, soit encore à l’encontre du consentement unanime des Pères.

2° Par la voix du Concile du Vatican.

Le Concile du Vatican, à son tour, a consacré la même doctrine de son autorité : comme il arrive qu’aujourd’hui certains auteurs expliquent de façon erronée les décrets salutaires portés par le saint Concile de Trente, sur l’interprétation de la divine Écriture, pour la répression des esprits téméraires, nous, renouvelant le même décret, déclarons qu’en voici le sens : C’est que dans les questions de foi et de morale, appartenant au code de la doctrine chrétienne, elle doit regarder comme le véritable sens de la Sainte Écriture celui qu’a tenu et que tient notre Sainte Mère l’Église, à qui il appartient de juger du vrai sens et de l’interprétation des Écritures Saintes et que, par suite, il n’est permis à personne d’interpréter la Sainte Écriture elle-même à l’encontre de ce sens, non plus qu’à l’encontre du consentement unanime des Pères.


NOUVEAU COURS D’APOLOGÉTIQUE - Par le Chanoine Paul LAHARGOU – [ Nihil obstat , Imprimatur 1927 ] – J. DE GIGORD, ÉDITEUR – Première Partie – De la religion naturel a la révélation – Chapitre VII - § IV. pp.327-328


Répondre

Revenir à « Questions et demandes »