Révèlations privées

Message
Auteur
Veni de Libano
Messages : 100
Inscription : jeu. 19 oct. 2006 2:00

Révèlations privées

#1 Message par Veni de Libano » sam. 16 déc. 2006 9:24

Abbé Zins a écrit le Vendredi 15 Décembre, 2006 23:27 :

Veni,

Vous n'avez pas répondu à ma question !

Il est vrai que cela n'est guère utile tant la réponse est évidente.


Ici, vous entrez avec "le Marquis" en un nouveau registre, puisque vous passez de rien moins que de

LA REVELATION PUBLIQUE DE LA PAROLE MEME DE DIEU infaillible,

à des prévisions ou prédictions privées non garanties !

Il ne convient donc pas de la mettre sur le même plan et dans le même dossier que celui intitulé :

PROPHETIES DE L'ANCIEN TESTAMENT !

Par ailleurs, il faudrait être sûr de l'authenticité des paroles attribuées à tel ou tel, aux temps et aux circonstances en lesquelles elles ont ou auraient été prononcées (par exemple, sinon, je pourrais mettre en ligne dans votre sens des paroles du Frère Fiacre, prédisant la naissance de Louis XIV), etc..

Or, comme cela va être indiqué et montré plus tard, "le Marquis" ne citent précisément pas ses sources ! et ni lui, ni son "sourcier" ne sont fiables, comme cela va être démontré de plus en plus !

Leurs premières énormités en la matière, est leur détournement rien moins que sacrilège des Prophéties authentiques de LA RÉVÉLATION PUBLIQUE DE LA PAROLE MÊME DE DIEU !

Ceux qui sont capables d'une telle fraude aussi grave perdent toute fiabilité pour le reste, dont ils taisent les sources !

N'en disons pas plus, pour le moment. Cela va venir plus clairement en la suite de ma démonstration.
Je suis heureuse que vous ne me traitiez pas d’hérétique ! Juste a la limite du sacrilège !
Heureusement que les révélations privées n'ont pas valeurs de dogme, sinon on aurait probablement brûlé nombre de grands saints sur le bûcher des hérésies.
Grâce à Dieu, j'ai l’humilité de ne pas me croire avertie en toutes matières. Je préfère tenter, et c'est déjà assez difficile, de travailler à vivre chrétiennement, que d’élucider et de trancher comme Salomon sur des écrits d'importance secondaire par rapport à la grande affaire du Salut !
Saint Paul: "Éprouvez les prophéties,gardez ce qui est bon, rejetez ce qui est mauvais." Conseil, et non pas anathème...
A propos monsieur l’abbé, si vous voulez avoir un débat et pas un monologue, vous devriez conserver votre 'tranchant' pour l'exposé de votre conclusion que nous attendrons avec impatience !

Avatar de l’utilisateur
Abbé Zins
Messages : 3282
Inscription : sam. 07 oct. 2006 2:00

Re: Révèlations privées

#2 Message par Abbé Zins » sam. 16 déc. 2006 10:42

Puisque vous reprenez ici votre réponse d'un autre fil, daignez me permettre de recopier ici la réponse que j'y ai faite :

Veni,

Vos réflexions montrent à quel point vous êtes malgré tout, malgré vous peut-être, attachée à la thèse que vous défendez.
Cela n'est pas interdit effectivement, surtout quant aux assertions (plutôt qu'aux "révélations" en l'occurrence!) privées.

Par contre, comme cela va être rappelé dans un autre dossier, l'interprétation de l'Écriture Sainte N'EST PAS LIBRE !
Le détournement sacrilège, il sera expliqué ailleurs pourquoi ce mot est justement approprié, du sens des Sainte Écritures n'est pas de vous, Dieu merci ! Vous n'en êtes, pour cette question que vous avez sans doute sucée dès l'enfance, et ce avec beaucoup d'autres, que victimes et non coupables, pourvu qu'une fois éclairés, il n'y demeure pas une affection et un attachement désordonnés.

C'est cet éhonté détournement sacrilège des Écritures qui m'a fait comprendre la fausseté de cette thèse. Des auteurs assez audacieux pour le faire sciemment sont capables de toutes les fraudes !

Peut-être comprendrez-vous mieux pourquoi cela m'est si évident, en apprenant que cela fait au moins 25 ans que je suis penché habituellement sur les Prophéties de nos Saints Livres, en suivant pas à pas pour cela les commentaires des Saints Pères et Saints Docteurs de l'Église. Commentaires, dont j'ai composé comme une chaîne presque continue en 7 tomes, dont 5 déjà parus.

Si vous connaissez UN SEUL Saint Père ou Docteur de l'Église ayant commenté les passages de l'Ancien Testament que vous avez cités plus haut dans le sens DU "Grand Monarque" et DU "Grand Pontife", tous deux Français, dont rêve les partisans de la thèse que vous défendez, veuillez bien me le citer.

Votre intervention, bien loin de me contrarier, me réjouit, en tant qu'elle rend vivant ce débat que les "hommes" mieux informés sur mes travaux ont fui !

Répondre

Revenir à « Débat sur le Grand Monarque »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité