Aaron et la Papauté

Répondre


Cette question vous permet de vous prémunir contre les soumissions automatisées et intensives effectuées par des robots malveillants.

Le BBCode est activé
La balise [img] est activée
La balise [flash] est désactivée
La balise [url] est activée
Les émoticônes sont désactivées

Relecture du sujet
   

Agrandir Relecture du sujet : Aaron et la Papauté

Re: Aaron et la Papauté

par chartreux » jeu. 18 avr. 2019 21:29

JCL a écrit :
jeu. 18 avr. 2019 15:35
hélas vous ne faites visiblement pas la différence entre une âme tourmentée aux abois et qui ne sait plus très bien ou elle en est d'avec un pharisien ,des question oiseuses ,ou entre la malice et le désarrois qui appelle au secours
De mon côté, je trouve que vous ne faites visiblement pas la différence entre une correction fraternelle et de l'agressivité, de l'hostilité. Si vous cherchez des fadaises rassurantes, vous vous êtes trompé de forum.

Je ne sais pas si vous avez l'esprit pharisien (d'ailleurs je ne suis pas sûr de bien comprendre le sens dans lequel vous entendez ce mot), mais je crois voir un certain orgueil dans votre dernière réponse. J'en veux pour preuve que vous ne parlez que de vous, que vous ne pensez qu'à vous justifier, et que vous avez complètement oublié le sujet de départ ("Aaron et la Paupaté"), comme si ce n'était qu'un prétexte et une question oiseuse ...

Soit. Parlons donc de vous.

Vous dites être dans le désarroi. Posez-vous la question : êtes-vous autant dans le désarroi que l'était Notre Seigneur au Jardin des Oliviers, quand il méditait sur tous les péchés des hommes y compris les vôtres ?

Le désarroi n'est en soi ni bon ni mauvais. Il peut conduire soit au repentir très-sincère et baigné de larmes, soit à une certaine impénitence finale qui revendique souffrir plus ou autant que Notre Seigneur.

Le triduum est une excellente occasion pour vous de méditer toutes ces choses.

Re: Aaron et la Papauté

par JCL » jeu. 18 avr. 2019 15:35

Je ne pense vraiment pas être le personnage que vous imaginez,
je n'ai pas beaucoup de temps libre contrairement à vous apparemment ,
hélas vous ne faites visiblement pas la différence entre une âme tourmentée aux abois et qui ne sait plus très bien ou elle en est d'avec un pharisien ,des question oiseuses ,ou entre la malice et le désarrois qui appelle au secours,
et je cherche à éviter de rentrer dans une escalade d'agressivité inutile, éviter d'aiguiser le fer avec le fer, d'alimenter un feu stérile en vous répondant sur le même ton hostile,
et donc, pour ceci, je préférè ne pas relever certaines choses qui relèvent à mon avis du seul discernement de celui qui est capable de sonder les reins et les coeurs parce qu'Il les connait infailliblement,
pour autant je ne veux pas jeter le bébé avec l'eau du bain car il y a aussi il me semble de tres bonnes choses sur ce forum,
malgré une attitude vraiment étonnement et quasi automatiquement agressive ....

Re: Aaron et la Papauté

par Abbé Zins » mar. 16 avr. 2019 11:58

JCL a écrit :
dim. 14 avr. 2019 22:37
Plus généralement je crois que St Thomas d'Aquin n'a jamais repousser les difficultés, par des procès d'intention ou des invectives, et je crois que c'est la bonne manière,

Autant vous tournez sans cesse autour du pot, par des questions torves à l’encontre de la Sainte Ecriture et de la Foi, des insinuations cherchant à instiller le doute contre la Révélation Divine elle-même, autant mes réponses sont directes et s’appliquent à aller à l’essentiel.

Ici, bien que vous vous empresserez de prétendre le contraire une fois votre insinuation mise au clair, vous m’accusez de repousser les difficultés, par des procès d'intention ou des invectives.

Reprenons donc ma réponse : Le fond de votre question est une chose, votre habituelle manière torve de la poser en est une autre. Il est ensuite répondu au fond de votre objection.

Mais attardons-nous à nouveau sur les invectives contre votre habituelle manière torve de poser les questions, en citant le début de la suite de ma réponse :

Cherchez-vous à insinuer sans trop y paraître que l'Ecriture raconterait n'importe quoi ?

Là est le nucleum de votre habituelle manière torve.

Vous ne faites confiance ni à la Divine Révélation, ni à Dieu même, comme plusieurs de vos interventions antérieures l’ont clairement montré.

Si vous ne faites confiance ni à Dieu, ni à Sa Révélation, pourquoi feriez-vous plus confiance à nous et à nos réponses ? Dès lors, à quoi bon répondre à quelqu’un se complaisant en ses doutes, ses petites incompréhensions, ses mesquines objections ?

Autant on est heureux de s’appliquer à éclairer quelqu’un cherchant vraiment à saisir le sens précis de la Sainte Ecriture, à avancer en la voie de la Vérité, autant il devient inutile de passer du temps avec quelqu’un cherchant à prendre en défaut la Divine Révélation, et Dieu Lui-même.

Si, au moins, vous aviez l’honnêteté de vous présenter comme quelqu’un n’ayant pas la Foi, qui vise peut-être à se rassurer en cet état en cherchant à mettre le doute en ceux qu’il constate l’avoir, les choses seraient plus claires, et la tournure de vos questions plus honnête.

Quant aux invectives, ne me dites point que vous n’avez jamais lu celles de Notre Divin Maître et Sauveur à l’encontre des Pharisiens, dont celle qui revient le plus souvent : hypocrites ?

Et Ses vrais disciples ont suivi Son exemple, voyez notamment ceci, et ce qui précède, et plus encore ce qui suit.

Re: Aaron et la Papauté

par Si vis pacem » lun. 15 avr. 2019 21:59

JCL a écrit :
lun. 15 avr. 2019 0:33
Pour le reste je préfère ne pas répondre, c'est pas grave, que Dieu vous bénisse quand même et restons en là.
«  Vous préférez ne pas répondre  » ... c'est décidément une manie chez vous  !

Et si votre interlocuteur ne désirait pas en rester là ?

En effet, à quoi cela sert-il de vous répondre ?

Un petit florilège ?
JCL a écrit :
mer. 15 nov. 2017 21:00
… mais en attendant de faire la lecture en question ,dans la continuité de ces questions, qui me semblent brulantes et importantes ,à moi, et me préoccupent vraiment ...
JCL a écrit :
mer. 28 mars 2018 17:21
En attendant de lire ce dossier ...
JCL a écrit :
mer. 28 mars 2018 14:12
Je n'ai pas encore eu le temps de lire entièrement les réponses, mais avant de le faire, (et peut être que la réponse se trouve déjà dans ce que je n'ai pas encore lu ...
JCL a écrit :
sam. 30 juin 2018 14:06
Je dois dire que je n'ai pas lu le grand catalogue que j'ai acquis … (18 mois plus tôt !)

Ah oui … c'est vrai :
JCL a écrit :
mer. 23 août 2017 20:45
Merci.
Je sais que les bons livres c'est sans doute le mieux pour approfondir, mais j'ai énormément de difficultés à lire ...
Alors le mieux c'est de faire travailler les autres :
JCL a écrit :
lun. 30 juil. 2018 20:32
… pourriez-vous faire une synthèse, malgré tout, du contenu de ce livre ?
«  Génération fast-food  » ? Flemme ? «  Je-m'en-foutisme  » ?

Quoiqu'il en soit, vous ne trouvez pas qu'il y a abus ?

Re: Aaron et la Papauté

par chartreux » lun. 15 avr. 2019 13:22

JCL a écrit :
dim. 14 avr. 2019 22:37
pour avancer comprendre et apprendre, rien de torve la dedans je pense, cela ,si le parallèle est valable ,comment se résout ce problème,qui il me semble, a des conséquences, indirectement,sur la question des limites de l'infaillibilité et pour la situation actuelle.
Justement, dans la situation actuelle la plupart des personnes concernées, pour des raisons diverses, refusent de prendre acte des faits manifestes proches de nous ou même parfaitement actuels. Pensez-vous vraiment que vous aurez plus de facilité à les convaincre avec des analogies, des comparaisons indirectes avec le passé lointain ?
JCL a écrit :
dim. 14 avr. 2019 22:37
je ne veut pas non plus occulter les difficultés (...) Plus généralement je crois que St Thomas d'Aquin n'a jamais repousser les difficultés,par des procès d'intention ou des invectives, et je crois que c'est la bonne manière, faute de quoi, les gens dorment en se croyant en sécurité jusqu'au jour ou des Renan ou autres savants apostats viennent brutalement ébranler des fausses certitudes fragiles basées seulement sur l'habitude, font perdre la foi à des millions d’âmes

C'est toujours le même problème avec vous, vous voulez sauver les autres (des millions d'âmes) avant de vous sauver vous-même.
Attitude d'autant plus déraisonnable dans votre cas que, comme vous l'avez expliqué à une autre endroit, étant moins bien loti que d'autres vous n'avez guère le temps de vous adonner à la lecture ou à l'étude (et je ne parle pas même pas de tout le travail supplémentaire pour affermir cette étude en quelque chose d'utile à d'autres. Un pieux érudit m'a dit un jour que quelqu'un qui veut étudier pour transmettre à d'autres doit travailler dix fois plus que quelqu'un qui étudie uniquement pour son bien personnel).
Rappelons que l'un des éléments clés de l'hérésie conciliaire est la substitution du salut individuel par un salut collectif et oecuméniste. Cela devrait vous faire réfléchir.
Le salut individuel lui-même n'est d'ailleurs pas la fin ultime, comme il est rappelé dans le fil de l'Abbé Zins actuellement en cours d'écriture.

Re: Aaron et la Papauté

par JCL » lun. 15 avr. 2019 0:33

Pour Renan ,je me demande si il mérite le titre d'apostat ? ,pour être honnête, je connais pas assez bien, mais je pense, qu'il a perdu la foi orthodoxe au séminaire je crois, jusqu’où est il allé je ne sais plus, mais peu importe ,c'est une illustration parmi de nombreuses autres possibles ,je pense que l'idée est claire, un jour de brillants critiques éblouissent et font chuter les âmes qui s'en tiennent à se mettre la tête dans le sable tant que "tout va bien"...
Pour le reste je préfère ne pas répondre, c'est pas grave, que Dieu vous bénisse quand même et restons en là.

Re: Aaron et la Papauté

par Si vis pacem » dim. 14 avr. 2019 23:10

JCL a écrit :
dim. 14 avr. 2019 22:37
(Plus généralement je crois que St Thomas d'Aquin n'a jamais repousser les difficultés,par des procès d'intention ou des invectives, et je crois que c'est la bonne manière, faute de quoi, les gens dorment en se croyant en sécurité jusqu'au jour ou des Renan ou autres savants apostats viennent brutalement ébranler des fausses certitudes fragiles basées seulement sur l'habitude, font perdre la foi à des millions d’âmes et préparent le basculement général de toute une civilisation (?)
Je pose juste les questions qui se posent à moi et je cherche juste les bonnes réponses, si elles existent, si des fois ça peut aider à y voir plus clair.)

Vous ne manquez pas de culot ... Et pourquoi ne pas vous investir vous-même puis en faire profiter les autres au lieu de vous reposer sur autrui ? Si il est facile de poser des questions, il est encore plus facile de pérorer pour se justifier ...

Aaron et la Papauté

par JCL » dim. 14 avr. 2019 22:37

J'ai cru comprendre qu'Aaron préfigure le Pape (?) ,étant le premier Souverain Sacrificateur, et chef de la lignée, qui comme on le voit avec Caïphe est revêtu d'un certain prophétisme, autrement dit une parole divine infaillible, même chez un tel mauvais Souverain sacrificateur que Caïphe, or Aaron a ,sous la pression du peuple, instituer le culte du veau d'or, donc ,pour avancer comprendre et apprendre, rien de torve la dedans je pense, cela ,si le parallèle est valable ,comment se résout ce problème,qui il me semble, a des conséquences, indirectement,sur la question des limites de l'infaillibilité et pour la situation actuelle.

Je précise que je ne pense pas que les pseudo-Papes actuels soient Papes, mais je ne veut pas non plus occulter les difficultés, s'il en est.

(Plus généralement je crois que St Thomas d'Aquin n'a jamais repousser les difficultés,par des procès d'intention ou des invectives, et je crois que c'est la bonne manière, faute de quoi, les gens dorment en se croyant en sécurité jusqu'au jour ou des Renan ou autres savants apostats viennent brutalement ébranler des fausses certitudes fragiles basées seulement sur l'habitude, font perdre la foi à des millions d’âmes et préparent le basculement général de toute une civilisation (?)
Je pose juste les questions qui se posent à moi et je cherche juste les bonnes réponses, si elles existent, si des fois ça peut aider à y voir plus clair.)

Haut